x

Une mère remercie la femme qui a kidnappé sa fille 17 ans plus tôt pour s’être occupée d’elle

Le pire cauchemar de tous les parents est de perdre un enfant, et ce quelles que soient les conditions. Le pire étant la perte d’un bébé seulement quelques heures après sa naissance. C’est le cas de Céleste Nurse qui vit en Afrique du Sud et qui a subi un choc lorsque sa fille de trois jours, Zephany, a été kidnappée au sein même de l’hôpital.

Cet événement a complétement brisé le cœur de Céleste et elle ne s’en est jamais remise. En tant que mère, c’était la pire chose qui pouvait lui arriver, c’est un véritable crève-cœur et la douleur ressentie suite à la perte d’un enfant est tout simplement indescriptible. Céleste n’a jamais connu une telle douleur, elle ne pouvait s’empêcher de penser à sa fille et se demandait si elle allait bien, si elle était bien traitée, si elle recevait suffisamment d’amour. Tant de questions qui sont restées sans réponse…

Le temps a passé, et les Nurse ont eu trois enfants mais Zephany n’a jamais quitté leur esprit et leur cœur. Ils ont toujours eu en eux l’espoir de revoir un jour leur fille et ont mis en place un rituel ; chaque année ils fêtaient l’anniversaire de Zephany afin de ne jamais oublier sa présence. Même s’ils ont refait leur vie et ont eu la chance d’élever des enfants qui aujourd’hui sont en bonne santé, Céleste et son mari n’ont jamais réussi à combler le manque provoqué par le kidnapping de leur fille, et même si la douleur s’est estompée elle ne les a jamais quittés.

Un jour, en rentrant du lycée, leur fille de 17 ans Cassidy apprend à ses parents qu’il y a une fille à l’école qui suscite en elle un sentiment étrange. Elle a remarqué une ressemblance physique troublante et se sent bizarrement connectée à elle. Connaissant l’histoire de Zephany, Cassidy s’est dit au fond d’elle qu’il s’agissait peut-être de sa sœur et a décidé d’en parler à ses parents. Ne pouvant retenir leur émotion en écoutant l’histoire racontée par leur fille, les Nurse y ont vu une lueur d’espoir. Le lendemain, Cassidy a réussi à prendre une photo de la fille en question et l’a montrée à ses parents. En observant le visage de la jeune fille, Céleste n’en revenait pas ! Elle avait le sentiment que son cœur allait sortir de sa poitrine, elle a senti comme une boule au ventre. Elle en était convaincue, il s’agissait bel et bien de sa fille Zephany.

Les Nurse décident alors d’en informer les autorités afin de leur communiquer les derniers éléments. Après s’être entretenus avec des inspecteurs de police, ceux-ci décident de rouvrir le dossier et de suivre la piste de la « mystérieuse lycéenne ». Ils ont notamment effectué des tests ADN dont les résultats étaient catégoriques, la fille en question était leur fille Zephany. Un inspecteur a alors appelé les Nurse pour leur annoncer la bonne nouvelle, il a affirmé à Céleste qu’il s’agissait bien de sa fille kidnappée 17 ans auparavant et qu’elle pouvait se réjouir car elle était mère à nouveau. Céleste ne pouvait retenir ses larmes, des larmes de joie et de soulagement qui expriment 17 ans d’attente et d’espoir.

Lorsque Céleste et sa fille Zephany se sont revues, elles ont toutes les deux éclaté en sanglots. Céleste l’a serrée fort dans ses bras et ne voulait pas la lâcher de peur qu’elle ne disparaisse encore une fois. Les Nurse avaient enfin retrouvé leur fille après tant d’années de recherches. Il s’est avéré qu’elle habitait dans le même quartier qu’eux.

Quand Céleste a aperçu la femme responsable de l’enlèvement de sa fille, elle n’a ressenti ni colère ni rancœur, elle l’a prise dans ses bras et lui a tout simplement dit merci. Elle l’a remerciée de l’avoir élevée, de l’avoir aimée, de s’être occupée d’elle et d’avoir fait en sorte qu’elle devienne une si jolie jeune fille.

La police a été moins tendre en revanche, ils ont tout de suite procédé à son arrestation et l’ont accusée de kidnapping. Elle est actuellement poursuivie en justice et attend le verdict qui aura lieu à la fin du procès pour connaître sa sentence.

Zephany quant à elle a été prise en charge par les services sociaux en attendant la fin du procès afin que la justice tranche et décide de son retour officiel au sein de sa famille biologique.

Contenus sponsorisés
Loading...