Une mère offre le petit-déjeuner à un SDF et il lui remet un petit mot qui lui fend le coeur

Vous rappelez-vous la dernière fois que vous avez cédé votre place à une personne plus âgée au métro, que vous avez tenu la porte à quelqu’un ou que vous l’avez aidé à porter un bagage lourd ? Ces gestes aussi banals puissent-ils paraitre peuvent rendre les personnes qui les reçoivent mais aussi celles qui les font plus heureuses, surtout si celles-ci n’attendent rien en retour. Ce sont ces actes de bonté qui sont à la base des relations humaines et peuvent dans certains cas changer la vie d’une personne. Tel en témoigne l’histoire de cette mère qui a offert le petit-déjeuner à un SDF et qui lui a ensuite fait un aveu choquant !

Qu’il s’agisse d’un petit geste, une aide ou même un sourire, faire preuve de gentillesse et de compassion envers une personne peut parfois changer sa vie. L’histoire que nous vous proposons est d’ailleurs une preuve concrète que la bonté est une valeur noble que nous ne devons pas perdre.

Une rencontre fortuite :

Casey Fischer est une jeune maman et étudiante américaine. Un matin, en se rendant à son cours, elle s’est arrêtée au café pour prendre son petit-déjeuner. C’est là où elle a remarqué un SDF assis sur le bord de la route, entrain de compter sa monnaie pour voir s’il pouvait acheter quelque chose à manger.

Touchée par la scène qu’elle a vue, Casey s’est approchée de l’homme et a voulu engager la conversation. Elle affirme qu’elle a été un peu collante et essayait de lui parler même s’il n’en avait pas vraiment envie. Puisqu’il n’avait qu’1 $ sur lui, elle lui a offert un café et un bagel et lui a proposé de s’assoir avec elle à la même table.

L’homme qui n’est pas habitué à autant d’attention a accepté de partager la table de Casey et lui a même ouvert son cœur. Il lui a raconté combien c’était dur pou lui  de ne pas avoir un toit où il peut se sentir à l’abri et comment les gens le méprisait parce qu’il était SDF. Leur conversation est devenue encore plus intime quand il lui a raconté un peu plus de détails sur sa vie personnelle. Sa mère est morte des suites d’un cancer et il n’a jamais connu son père. Depuis qu’il vit dans la rue, il consommait beaucoup de drogues, mais a avoué qu’il n’était pas fier de la personne qu’il est devenu et qu’il aurait aimé devenir quelqu’un dont sa mère serait fière.

La confession choquante :

Leur conversation a duré près d’une heure. Casey a découvert plein de choses sur cet homme, nommé Chris. Quand elle s’est rendue compte qu’elle allait être en retard pour son cours, elle a voulu lui dire au revoir, mais celui-ci lui a demandé d’attendre le temps qu’il lui écrive un petit mot.

Il lui a remis le bout de papier et l’a prié de l’excuser parce qu’il écrivait très mal. Il l’a remercié avec un grand sourire et est parti. Casey a ouvert le bout de papier froissé et c’est là qu’elle a découvert quelque chose de très touchant.

Chris lui avait écrit qu’il voulait se suicider aujourd’hui mais grâce à elle, il ne veut plus le faire maintenant. « Merci, belle personne », lui a-t-il écrit.

Très émue par cette rencontre et surtout par la confession que lui a faite Chris, Casey n’a pas hésité à partager ce qui lui est arrivé sur Facebook. Son post est vite devenu viral et a été partagé plus de 120 000 fois. Sur les réseaux sociaux, Casey a expliqué comment elle a rencontré cet homme et combien elle a apprécié sa compagnie. Elle a affirmé que c’était l’une des personnes les plus sincères et les plus honnêtes qu’elle a rencontré.   

L’histoire de Casey et Chris prouve encore une fois, qu’un simple geste d’amour, même petit, peut changer beaucoup de choses, voire sauver des vies. Si Casey n’avait pas pris le temps d’écouter Chris et ne lui a pas offert à manger ce jour là, il aurait peut être exécuté ses plans de suicide. Maintenant, il sait qu’il y a encore de bonnes personnes dans ce monde et qu’il ne faut jamais perdre espoir en l’humanité.

Lire aussi Cet enseignant de 77 ans perd son emploi et vit dans sa voiture comme un SDF depuis 8 ans

Contenus sponsorisés