Ménopause : Les symptômes, quel test pour la détecter ?

En France, plus de 10 millions de femmes sont ménopausées tous les ans. Ce processus physiologique naturel survient vers l’âge de 51 ans et est souvent précédé par la préménopause ou périmonopause. Ces premiers symptômes peuvent apparaître dès la quarantaine. Pour détecter la ménopause, des tests sont désormais disponibles.Chez la femme, la ménopause est une étape inévitable dans le processus de vieillissement.

Ce terme signifie étymologiquement « arrêt des règles », et désigne la période où l’ovulation s’arrête. Lorsque tous les follicules primordiaux situés dans les ovaires s’épuisent, les oestrogènes et la progestérone ne sont plus sécrétées et le cycle menstruel s’arrête. Cette étape est précédée par la prémonopause, autrement appelée « périménopause ». Cette période dure quatre ans en moyenne, peut-être accompagnée de nombreux symptômes plus ou moins handicapants.

Qu’est ce que la préménopause ?

La ménopause est marquée par l’arrêt des menstruations. Cette phase est précédée par la pré ménopause ou périménopause qui se manifeste par des règles irrégulières, un syndrome prémenstruel et l’apparition des premières bouffées de chaleurs et sueurs nocturnes. A l’approche de la ménopause, l’éventualité de tomber enceinte diminue mais le risque de grossesses n’est pas impossible, la contraception doit donc être poursuivie jusqu’au diagnostic de la ménopause.

menaupose
Menopause – Source : EverydayHealth

Quels sont les symptômes de la ménopause ?

L’intensité des signes de la ménopause varie selon chaque femme. Ces troubles dits climatériques sont la conséquence d’une carence en oestrogènes et en progestérone. Pendant la ménopause les femmes peuvent souffrir de nombreux symptômes notamment :

  • Des frissons, tremblements, vertiges et sensation de malaise
  • Des bouffées de chaleur intenses qui traversent tout le corps jusqu’au cou accompagnées ou de non d’une rougeur
  • Des palpitations, sueurs et frissons brusques et momentanés
  • Des sueurs nocturnes
  • Des infections urinaires
  • Une sécheresse vaginale
  • Une insomnie, des maux de tête, une irritabilité et une fatigue intense  

Qu’est ce que la ménopause précoce ?

Si la ménopause survient après 50 ans, elle est dite précoce lorsqu’elle occasionne un arrêt de l’ovulation avant 40 ans. L’insuffisance ovarienne prématurée (IOP) touche environ 1,9% des femmes et peut entrainer une infertilité. Les manifestations de ce syndrome sont les même que celles de la ménopause mais se distinguent par une baisse de libido, une altération de la vie sexuelle et une prise de poids plus importantes.

menopause
Menopause – Source : The Atlantic 

Quelles sont les causes de la ménopause précoce ?

Les origines de l’insuffisance ovarienne prématurée sont très diverses. Dans la majorité des cas, ce syndrome peut être induit par une maladie auto-immune, une chirurgie ovarienne, une radiothérapie ou une chimiothérapie. Bien que les causes héréditaires ne soient pas systémiques, La génétique peut également jouer un rôle dans une ménopause précoce. Selon une étude, les femmes qui ont plus de relations sexuelles auraient moins de risques d’avoir une ménopause précoce.

Quelles sont les conséquences sur le corps de la ménopause précoce ?

Une carence oestrogénique peut entrainer une perte de la densité osseuse. Cette fragilité osseuse peut provoquer des fractures et augmente le risque de maladies cardiovasculaires. Cette carence hormonale peut également majorer le risque de diabète de type 2 et a un impact sur la fertilité.

Comment détecter la ménopause ?

Il est possible de détecter la ménopause grâce à des tests disponibles en pharmacie. Ces derniers s’adressent à des femmes qui souffrent de symptômes de pré-ménopause mais ne sont pas encore diagnostiquées. En France, deux tests sont actuellement disponibles . Ces tests reposent sur la détection de la FSH urinaire. Ce taux d’hormones augmente sensiblement pendant la période de la ménopause. Le temps de réalisation de ces tests est de 10 minutes. Un résultat positif confirme la péri-ménopause. Auquel cas, il est recommandé de consulter un gynécologue pour une prise en charge des troubles du climatère. Des traitements hormonaux substitutifs peuvent alors être envisagés. Il existe également des remèdes naturels pour soulager les symptômes de la ménopause.

Lire aussi Les premiers symptômes que vous aurez à l’arrivée de la ménopause

Contenus sponsorisés