Hypertension

Premier facteur de risque de l’accident vasculaire cérébral, l’hypertension artérielle se caractérise par une pression anormalement élevée du sang sur la paroi des artères. Chez une personne en bonne santé, la pression artérielle varie tout au long de la journée. En situation de stress ou pendant un effort physique intense, il est tout à fait normal que celle-ci s’élève. En revanche, chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle, la tension reste élevée en permanence.

Surnommée le « tueur silencieux », cette maladie ne présente généralement aucun symptôme et passe souvent inaperçue. C’est lorsque la pression sanguine est très haute que certains signes peuvent apparaître. Fatigue, maux de tête, vertiges, bourdonnement des oreilles, palpitations, saignements de nez, confusion, somnolence, engourdissements ou encore fourmillements sont autant d’indications qui peuvent révéler une hypertension artérielle.

Quelles sont les causes et facteurs de risque de l’hypertension artérielle ?

Les causes de l’hypertension sont généralement méconnues. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cette affection cardiovasculaire. Ces paramètres peuvent être modifiables : surpoids, obésité, excès de sel, sédentarité, tabagisme, excès de cholestérol, mauvaise alimentation…ou non modifiables : âge, hérédité, sexe, certaines maladies ou traitements médicamenteux.

Hypertension artérielle : quelles sont les complications ?

Maladie chronique, l’hypertension artérielle est également un facteur de risque qui expose à plusieurs pathologies graves. Premier facteur de risque de l’accident vasculaire cérébral, l’hypertension artérielle peut donc entraîner des troubles cardiaques et vasculaires. Et pour cause, en exerçant une pression sur les artères, le sang peut les fragiliser et augmenter le risque que celles-ci se bloquent par athérosclérose. Une pression artérielle élevée peut également entraîner une insuffisance cardiaque, des troubles rénaux, une lésion maculaire pouvant mener à une cécité, des troubles érectiles…

Comment mesurer sa tension artérielle ?

Composée des pressions systolique et diastolique, la tension artérielle se mesure en millimètre de mercure (mmHg). La pression systolique est responsable de l’apport de sang à travers tout le corps et désigne la pression du sang lorsque le cœur se contracte et envoie le flux sanguin dans les artères. La pression diastolique correspond quant à elle à la tension artérielle mesurée lorsque le cœur se relâche. En moyenne, la pression artérielle dans le sang devrait être de 120/80 mmHg, 120 est le chiffre correspondant à la phase de contraction du cœur (pression systolique) et 80 à la phase de relâchement du cœur (pression diastolique).
Close