Les petits plaisirs de notre alimentation qui causent de graves maladies

Les petits plaisirs de notre alimentation qui causent de graves maladies


Il existe aujourd’hui un lien inévitable entre la nutrition et la santé. Le risque de développer de nombreuses affections du type troubles cardiovasculaires, diabète de type 2, obésité ou encore cancer peut être réduit voire évité en ayant une alimentation saine et équilibrée. Les recommandations nutritionnelles résultent de nombreuses études scientifiques.

Lien entre nutrition et santé

Alimentation et pratique d’une activité physique régulière sont intimement liées à l’apparition de maladies chroniques aujourd’hui devenues « communes ». De nombreuses recherches ont montré le lien de cause à effet qui existe entre les habitudes alimentaires et l’apparition de certains cancers, de maladies cardiovasculaires, d’obésité, d’ostéoporose, de diabète de type 2 et d’hypercholestérolémie. Ces travaux se sont tout d’abord focalisés sur ces affections de santé publique avant d’être étendus à d’autres domaines.

En effet, des études plus poussées ont démontré le lien entre la nutrition et certaines maladies inflammatoires auto-immunes telles que :

  • la polyarthrite rhumatoïde,
  • les maladies intestinales chroniques inflammatoires,
  • les allergies,
  • la dépression,
  • les troubles du sommeil
  • et la dégénérescence maculaire.

Une bonne alimentation est indispensable à une bonne croissance, au renforcement du système de défense et au maintien de la fertilité (relation existante entre l’indice de masse corporelle et le manque de fertilité chez l’homme). 

Certes il existe des aliments nocifs pour la santé qui ont tendance à provoquer un vieillissement précoce mais fort heureusement il y en a qui ont des effets préventifs. Il est donc impératif d’adopter les bons gestes à savoir, une alimentation équilibrée, la pratique d’un sport et un mode de vie sain.

Les aliments à privilégier

En France, le Programme national nutrition santé (PNNS) a été mis en place en 2001 et prône des conseils relatifs à la nutrition établis pour prévenir l’apparition de certaines maladies.

La consommation de fruits et légumes

La recommandation nutritionnelle est de cinq fruits et légumes par jour. Consommez les fruits et légumes en grande quantité. Crus, cuits, frais, surgelés, vapeur, sautés ou grillés l’essentiel est de diversifier le contenu de vos assiettes en fonction des saisons.

Les féculents

Les céréales complètes couvrent l’apport nécessaire en fibres et en sucres lents et favorisent la sensation de satiété qui vous évitera ainsi de grignoter. Privilégiez donc les pâtes et riz au blé complet, le blé, l’avoine, l’orge et les légumineuses (lentilles, pois chiches, fèves, haricots secs). Quant au pain, variez les plaisirs en alternant pain complet, pain aux céréales, pain au son et pain au seigle, entre autres.

Les poissons

Riches en oméga 3 et en protéines, il est fortement recommandé de consommer du poisson et des fruits de mer deux fois par semaine. Vous pouvez alterner entre du poisson gras (saumon, sardine, maquereau, hareng) et du poisson maigre (colin, cabillaud, merlan, sole). Ils apportent également des minéraux (phosphore), des oligoéléments (iode, zinc, sélénium) et des vitamines A, B, D et E.

La viande et les œufs

Il ne faut pas excéder 150 g de viande par jour car une consommation importante pourrait entraîner l’apparition de maladies. Privilégiez les viandes blanches qui sont maigres (poulet, dinde, lapin) et minimisez les quantités de viande rouge (pas plus de 2 fois par semaine). En effet, elles sont plus riches en matière grasse et plus nocives sur le long terme.

Quant aux œufs, vous pouvez en consommer jusqu’à 3 par semaine ! Contrairement aux idées reçues, l’œuf n’augmente pas le mauvais cholestérol. Aucun lien n’a été établi entre la consommation régulière d’œufs et les troubles cardiovasculaires.

Cependant une étude a prouvé qu’une surconsommation pouvait être dangereuse pour les diabétiques.

Les aliments à éviter

Les matières grasses

Il est conseillé d’éviter de consommer des aliments riches en graisses saturées tels que

  • les plats cuisinés,
  • les viennoiseries,
  • les pâtisseries,
  • les fromages,
  • les biscuits apéritifs,
  • les chips,
  • la charcuterie
  • et le beurre.

Les sucres raffinés

Certains aliments riches en sucre sont à proscrire. Il s’agit notamment des jus industriels, des sodas, des confiseries, des gâteaux. En effet, ils contiennent une quantité importante de sucre blanc.

Le sel

Evitez de consommer du sel en grande quantité car il risque d’entraîner de l’hypertension et de la rétention d’eau. Il se trouve notamment dans les plats préparés, la charcuterie, les biscuits apéritifs et les chips. Quant à l’assaisonnement de vos petits plats, utilisez du sel gris marin ou du sel rose d’Himalaya.
N’oubliez pas de boire au minimum 2 litres d’eau par jour et de pratiquer quotidiennement au moins 30 minutes d’activité physique !


Loading...