Ce mari se penche sur sa femme dans le coma, puis l’entend chuchoter ces 4 mots choquants

Ce mari se penche sur sa femme dans le coma, puis l’entend chuchoter ces 4 mots choquants


Ce mari se penche sur sa femme dans le coma, puis l’entend chuchoter ces 4 mots choquants

Les témoignages des personnes qui se sont remises d’un coma profond sont mitigés, certaines affirment n’avoir rien senti ni entendu pendant qu’elles étaient dans le coma, tandis que d’autres déclarent le contraire. Comme c’était le cas de cette jeune femme de 46 ans, Lyndee Pellettiere-Swapp qui a plongé dans le coma pendant 12 jours. Après que les médecins décident de la débrancher, l’impensable est arrivé. Découvrez son histoire !

Nombreuses sont les interrogations autour du coma : une personne comateuse ressent-elle la douleur ? Entend-elle son entourage ? Il est important de noter que les malades admis en réanimation sont placés sous sédation, donc a priori, ne ressentent rien. Mais la science n’a toujours pas statué là-dessus, seules les personnes qui se réveillent d’un état comateux peuvent savoir !

Qu’est-ce que le coma ? 

Le coma est une altération de la relation de soi avec les autres, il peut être provoqué ou accidentel. Une anesthésie générale est un coma volontaire par substance toxique, quand il est accidentel il peut être dû à un problème métabolique ou à des lésions du cerveau

Les symptômes du coma accidentel diffèrent en fonction du stade : 

Stade 1 : La possibilité de communiquer avec le malade est réduite, le patient à ce stade est capable de parler en faisant des grognements lors des stimulations sonores ou douloureuses.
Stade 2 : La capacité d’éveil du patient disparait à ce stade, sa réponse est inadaptée aux stimulations douloureuses mais pas de trouble neurovégétatif.
Stade 3 : Il s’agit du coma profond, à ce stade il n’existe pas de réaction aux douleurs. Des troubles neuro-végétatifs sont présents.

Qu’est-ce qu’on ressent lorsqu’on est dans le coma ?

Le coma est un état particulier, source de nombreuses interrogations concernant les ressentis et le devenir du patient. Pour la psychologue Michèle Grosclaude, le coma est à rapprocher de l’état fœtal : on ne sait pas ce que ressentent les malades comateux mais cela ne signifie pas qu’il ne se passe rien. Les experts continuent d’effectuer des recherches sur le sujet, pour étudier la réactivité des malades aux messages auditifs, les résultats ont donc montré que le pouls, la respiration, la température, la teneur du sang en oxygène varient lorsque qu’il est chargé d’émotions. 

Cependant les expériences des personnes qui frôlent la mort sont diverses, ci-dessous un témoignage d’une jeune femme qui raconte ce qu’elle a vécu pendant son état comateux !

L’histoire de Lyndee avec le coma !

Lorsque Steven Pellettiere-Swapp a trouvé sa mère, Lyndee, inconsciente dans la maison familiale, il a immédiatement appelé le 911. Elle a été transportée d’urgence à l’hôpital où elle est restée pendant 12 jours dans un état comateux.

Lyndee était complètement insensible aux stimuli extérieurs. Incapable de bouger ou de répondre à qui que ce soit, la famille s’est préparée au pire. Malgré cela, le mari lui chuchotait souvent et n’arrêtait pas de lui demander de se battre, mais ses paroles semblaient tomber dans l’oreille d’un sourd.
Les médecins ont finalement annoncé à la famille de Lyndee qu’elle ne se réveillerait probablement jamais et qu’il va falloir la débrancher.

Le cœur brisé, son mari et ses enfants décident de suivre les instructions des médecins. Pour honorer ses souhaits, ils avaient l’intention de donner ses organes à ceux qui en avaient besoin.

Puis quelque chose d’époustouflant est arrivé ! Alors que le personnel soignant l’enlevait du système de réanimation et que les membres de sa famille se s’apprêtaient à lui dire au revoir, Lyndee prononce quatre mots qui laissent tout le monde  stupéfait: "Je suis une combattante".
La famille a été choquée d’entendre ces mots ! Lyndee était vivante, elle n’était pas prête à abandonner. La jeune femme s’est rétablie étonnamment bien et a décidé de raconter son histoire inspirante. 

Elle dit se souvenir de son mari qui la suppliait de se battre, elle se souvient que sa nièce lui a fait de la lecture et elle se souvient même d’avoir entendu leurs discussions sur le fait de la débrancher.

Finalement, même si Lyndee était inconsciente elle était capable de tout entendre ! A travers cette histoire, Lyndee a souhaité encourager les familles a toujours soutenir leurs proches malades et ne pas les abandonner. Elle conseille de toujours traiter le malade en coma comme une personne à part entière !