Manger des sardines permet d’être de bonne humeur

On ne le répètera jamais assez, nos choix alimentaires concernent directement notre santé physique, mais également notre santé mentale. Des interactions fortes existent entre, d'un côté, les hormones et les neuromédiateurs qui conditionnent nos humeurs, et de l'autre, le contenu de notre ventre. Découvrez comment…

Le ventre, le deuxième cerveau

manger des sardines

Manger des sardines – Source : spm

Les dernières recherches en neurosciences affirment l’existence de millions de neurones au niveau de notre système digestif. Une découverte qui a fortement impacté toutes nos connaissances sur la chimie cérébrale. Pour résumer, on peut dire que la nature des aliments présents dans l’estomac va impacter directement notre système nerveux, les hormones qui circulent dans notre organisme, les neuromédiateurs qui vont nous permettre d’être de bonne ou de mauvaise humeur.

Une affirmation assez révolutionnaire puisque pendant très longtemps on croyait que c’était le cerveau, présent dans le crâne, qui était aux commandes. Ce n’est pas vraiment le cas… le cerveau a un copilote en quelque sorte, c’est le ventre.

D’où l’importance primordiale des choix alimentaires que nous faisons, non pas pour être en bonne santé physique, car ça nous le savons déjà, mais pour la santé mentale.

Les neurones présents dans nos intestins échangent de manière continue avec les neurones du cerveau, pour transmettre un nombre incalculable d’informations. Ces informations influencent directement la chimie du cerveau (fabrication d’hormones et de neuromédiateurs particuliers), et par conséquent notre comportement.

Zoom sur les oméga-3

un plat de sardine

Un plat de sardine – Source : spm

Parmi les nutriments qui ont une influence majeure sur l’équilibre de notre chimie cérébrale, il y a les acides gras oméga-3. On sait aujourd’hui qu’un manque au niveau de ces acides gras facilite l’apparition de l’anxiété, des troubles de la concentration, et même de la dépression s’il y a d’autres cofacteurs assez importants.

Ceci explique la bonne humeur des gens de la Méditerranée habitués à manger du poisson, et particulièrement des sardines de façon très fréquente. Le poisson gras, et les sardines en particulier, contiennent beaucoup de minéraux mais surtout des acides gras qui contiennent la fabrication de neuromédiateurs de la détente et de la relaxation. En bref, manger des sardines régulièrement permet d’être de bonne humeur ! Alors à vous de jouer pour insérer les bons aliments à votre assiette. Ce que vous mangez va impacter directement votre humeur.

Sandwich rapide aux sardines

Vous pouvez préparer des petits sandwichs pour le dîner ou pour le goûter des enfants avec seulement 4 ingrédients : du pain libanais, de l’huile d’olive, des tomates et des sardines en boîte.

C’est la saison des tomates et il faut en profiter pour en insérer au maximum à votre alimentation. Les tomates sont très riches en vitamines E et C, en bêta-carotène et en lycopène, des composés qui présentent un fort pouvoir antioxydant. Elles se marient parfaitement bien aux sardines.

Un sandwich nutritif, facile à préparer, pour une petite balade dans le parc avec les enfants ou même pour une randonnée.

Troubles nerveux chez les enfants et alimentation

Nous avons assisté ces dernières années à une augmentation exponentielle des troubles nerveux et comportementaux chez les enfants. Il n’y a pas que l’autisme, il y a surtout les troubles de l’hyperactivité et de la concentration qui représentent un frein pour la scolarité et la sociabilité de l’enfant.

Il existerait de nombreux facteurs déclenchant ou facilitant l’apparition de ces troubles : le facteur génétique ou héréditaire, l’environnement, mais également l’alimentation.

La piste alimentaire s’impose avec de plus en plus de recherches qui confirment le lien entre, par exemple, les additifs alimentaires, ou encore le manque de certains acides gras dans l’alimentation des enfants, et les troubles nerveux et comportementaux.

En tout cas, on vous conseille de veiller à réduire, au maximum, la part des produits alimentaires industriels dans l’alimentation de votre enfant. Il faut surtout veiller à intégrer régulièrement des aliments sources d’acides gras oméga-3 dans l’alimentation de votre enfant : les fruits secs, mais aussi le poisson gras et surtout les sardines. Il faut juste faire preuve d’un peu de créativité pour proposer des plats qui sont attractifs pour les enfants, faciles à manger et faciles à préparer !

Lire aussi Comment remplacer le sucre raffiné par du sirop d’érable dans votre alimentation ?

Contenus sponsorisés