Une maman reçoit 16 millions de dollars après que les infirmières aient fait quelque chose de terrible à son enfant pendant l’accouchement

L'accouchement est l'une des expériences les plus difficiles qu'une femme peut endurer, mais aussi l’une des plus merveilleuses, un don de la vie, un nouveau départ et une joie indescriptible. Cependant, un accouchement ne tourne pas toujours de la façon souhaitée, il y a certaines complications ou difficultés qui peuvent survenir pendant l’accouchement qui dépendent du corps de la femme enceinte, mais aussi des soins maternels offerts comme le témoigne l’histoire de cette maman.

Les différents types d’accouchements

Il existe plusieurs types d’accouchements, et une femme pourrait être amenée à choisir l’un d’entre eux pour des raisons qui lui sont propres :

Accouchement naturel 

Dans ce genre d’accouchement, la maman met au monde son bébé par voie naturelle. Il peut se faire à l’hôpital ou alors à la maison mais sous surveillance d’un personnel qualifié pour accompagner et soigner la maman et le bébé. 

Accouchement assisté médicalement

En cas de problème de santé de la maman, ou d’un danger potentiel pour la santé de l’enfant, le médecin peut opter pour un accouchement par forceps, qui est une extraction instrumentale du bébé, un accouchement assisté par ventouse, ou un accouchement provoqué si la grossesse  dépasse son terme.

Accouchement prématuré

Dans certains cas, un accouchement peut survenir plus tôt que prévu, généralement entre 23 et 37 semaines.

Accouchement par césarienne

A cause d’un souci de santé de la mère ou de l’enfant, le médecin peut opter pour un accouchement par césarienne si c’est la meilleure solution.

Un accouchement naturel prévu

Caroline Malatesta n’était pas étrangère au processus d’accouchement, elle était déjà mère de trois enfants, mais cette fois-ci, elle a décidé que la naissance de son quatrième enfant se ferait naturellement. « Brookwood Baptist Medical Center » est un hôpital local qui a promis à Caroline qu’il serait en mesure de lui fournir toute l’aide dont elle avait besoin pour une naissance naturelle.
Leur campagne publicitaire a d’abord suscité l’intérêt de Caroline, qui a décidé de faire un accouchement naturel, et c’était une décision médicale légitime. Elle a choisi cet hôpital parce qu’elle sentait que ce serait la meilleure option possible pour la naissance de son enfant. Une fois le moment de l’accouchement venu, rien ne s’est passé comme prévu.

Une maman recoit 16 millions de dollars

Les choses ne se sont pas déroulées comme prévu

Caroline a commencé à sentir de fortes contractions un peu plus tôt que la date prévue pour l’accouchement, et le médecin chargé de l’assister n’était pas présent. Dans un effort de contenir Caroline de pousser, pour attendre la venue du médecin, les infirmières ont forcé la femme à accoucher sur son dos, ce qui était en opposition avec le plan d’accouchement naturel qui avait été discuté auparavant.
Dès que le bébé a commencé à sortir sa tête, Caroline a essayé d’adopter la posture à quatre pattes qu’elle préférait. Non seulement l’une des infirmières l’a forcé à se mettre sur son dos, mais l’une d’entre elles a même repoussé la tête de l’enfant à l’intérieur du ventre de sa mère.
Le médecin est finalement entré dans la pièce et les infirmières sont devenues plus détendues. Après la fin de la naissance, Caroline et sa famille ont décidé de mettre la lumière sur cette affaire. Caroline a souffert d’une douleur intense après la naissance, ce qui l’a amenée, elle et ses proches, à se demander si elle avait été blessée pendant la naissance.

Une maman recoit 16 millions de dollars

Elle a essayé de planifier une consultation au même hôpital pour mettre les choses au clair, mais après avoir été envoyée sur de fausses pistes, elle a décidé qu’il était temps d’engager une poursuite judiciaire. Puis il s’est avéré que Caroline souffrait d’une lésion nerveuse après son accouchement, ce qui lui infligeait une douleur permanente, et elle ne pouvait plus avoir de rapports sexuels, ni avoir d’autres enfants.

Justice rendue

Il a fallu deux ans de bataille juridique, mais Carolina a finalement reçu la compensation qu’elle méritait amplement. Les tribunaux ont jugé l’hôpital Brookwood responsable de négligence médicale et d’escroquerie pour ne pas avoir fourni le type de soins maternels annoncés dans la publicité. Quant à Caroline, ils lui ont accordé 16 millions de dollars pour les dommages qu’elle a dû endurer, et c’est un rappel précieux aux institutions médicales d’être honnête dans leurs publicités.

Caroline a été contactée par beaucoup de femmes victimes de la même négligence médicale qui l’ont félicitée de sa démarche, qui était une sorte de confirmation de ce qui leur est arrivé, ce qui a beaucoup renforcé Caroline dans sa position pour continuer sa lutte.

Tout le monde doit être en mesure de faire confiance aux établissements médicaux en cas d’un tel besoin, et la justice doit être rendue le plus rapidement possible pour toute victime de négligence médicale. Pour sa part, Caroline espère que son épreuve va motiver d’autres femmes à se faire plus entendre à l’avenir quand les institutions médicales choisies auront échoué à leur fournir les soins nécessaires.

Lire aussi Après 5 accouchements, une maman publie des photos de son corps pour prouver que le corps de la femme est toujours beau et qu’il mérite d’être vu de tous

Contenus sponsorisés