x

« Maman ne me laisse pas mourir ». Un enfant de 10 ans attend une transplantation cardiaque et supplie sa mère de ne pas le laisser tomber

Leandro, 10 ans, originaire de Sao Tomé, est né avec une malformation congénitale et il est sur la liste d’attente d’une transplantation cardiaque. Mais son état s’est aggravé au risque de perdre la vie. Sa mère, désespérée, souhaite ardemment trouver un donneur qui permettra à son fils de continuer à vivre et à poursuivre ses rêves.

La maman du petit garçon, Carla Iberlucea Comparin, a confié son histoire au journal Cronica. Leandro présente à sa naissance une malformation cardiaque qui nécessite une transplantation du cœur. Cette anomalie a été détectée alors qu’il était encore dans l’utérus de sa mère.

Un enfant de 10 attend une transplantation cardiaque

Leandro et sa mère Carla. Source : perfil

Il a subi plusieurs interventions après sa naissance

Alors qu’une hypoplasie ventriculaire gauche a été bel et bien diagnostiquée par les médecins, ces derniers n’ont donné que trois ans à vivre à Leandro. Mais voilà qu’il a continué à lutter et il a aujourd’hui 10 ans. En effet, quelques jours après sa naissance, il a subi une première intervention qui s’est soldée par un échec.

« Au début, ce n’était pas si grave mais finalement, ils ont découvert que c’était le cas. 76 heures après la première opération, il est sorti du coma pharmacologique. Il semblait progresser mais il a rechuté et les médecins ont effectué la deuxième intervention à 5 mois alors qu’elle était prévue à 6 mois », a déclaré sa mère.

L’état du petit Leandro ne s’est pas amélioré pour autant, malgré le traitement qui lui permettait de le maintenir stable. Il a été de ce fait inscrit sur une liste d’attente pour une transplantation cardiaque depuis trois ans.

« Maman ne me laisse pas mourir »

Le petit garçon bénéficie d’un traitement ambulatoire en attendant le jour « J ». Toutefois, malgré son jeune âge, Léandro est conscient de la gravité de sa maladie. A ce propos, sa mère déclare au journal Cronica : « A son âge, il y a déjà des choses qui ne peuvent lui être cachées. C’est pourquoi il est de plus en plus conscient de ce qui lui arrive. En tout cas, il a un esprit et une immense volonté qui lui permettent de rester en vie. Il me dit qu’il veut une vie normale, comme n’importe quel autre garçon. Son rêve est de jouer au rugby, comme son frère aîné de 16 ans ». Elle ajoute effondrée : « Il me supplie de ne pas le laisser mourir et c’est une énorme responsabilité pour moi, c’est une pression pour faire tout ce qui est humainement possible pour lui et pour qu’il puisse bénéficier de la greffe ».

Le père de Léandro après avoir eu vent de la malformation de son fils alors qu’il était encore dans le ventre de sa mère, a préféré abandonner sa mère, laissant cette dernière seule face à sa lourde responsabilité.

De ce fait, Carla tente tout ce qui lui est possible afin que son fils puisse bénéficier d’un don de cet organe qui lui permettra de vivre une vie normale d’adolescent et plus tard d’une vie d’adulte. Aussi, lance-t-elle un message de détresse et fait appel aux âmes charitables. « Les organes ne vont pas au paradis. Nous demandons à toute personne pouvant faire don d’organes d’un être cher, afin qu’il puisse lui donner l’opportunité de continuer à vivre dans le corps d’un autre enfant », supplie sa mère.

Qu’est-ce que le syndrome d’hypoplasie du cœur gauche ?

Selon LE MANUEL MSD, il s’agit d’une malformation congénitale dans laquelle les valvules et l’aorte du côté gauche du cœur ne bénéficient pas d’un développement suffisant. En conséquence, le sang oxygéné est redirigé vers le côté droit du cœur se mélangeant avec du sang pauvre en oxygène et revenant au cœur. Cela engendre une insuffisance cardiaque et peut conduire au décès. Plusieurs interventions sont requises pour traiter l’anomalie et parfois une transplantation cardiaque demeure nécessaire.

Contenus sponsorisés
Loading...