Alimentation de la future maman

Pendant la grossesse, il est important de bien se nourrir pour le bien de la maman et du fœtus. Pour se développer, ce dernier a besoin de prendre des forces par le biais des nutriments et des vitamines que la maman lui transmet. Une alimentation équilibrée de la femme enceinte est donc de rigueur.

Quelle alimentation privilégier pour la femme enceinte ?

Il est important pour la future maman de ne pas prendre trop de poids et de se nourrir suffisamment pour que son bébé ne souffre pas de carences alimentaires. Une autre raison et qui n’est pas des moindres, est que la future maman ne doit pas souffrir d’épuisement le jour de l’accouchement. Pour cela, il suffit de manger de tout en quantité suffisante et raisonnable. Certains aliments sont essentiels pendant les 9 mois de grossesse. Il y a les aliments riches en folate que l’on retrouve dans les épinards, le melon, la mangue entre autres, les protéines animales et végétales, les acides gras essentiels, les aliments riches en iode en utilisant à titre d’exemple le sel iodé ou encore les poissons de mer, les aliments riches en zinc, en fer, en calcium, en magnésium, en vitamine D, sans oublier les fruits et légumes.

Quels sont les apports en calories conseillés pendant la grossesse ?

Lors du premier trimestre de la grossesse, l’apport supplémentaire en calories devrait correspondre environ à 150 Kcal par jour et de 350 kcal durant le deuxième et le troisième trimestre. La prise de poids idéal pour une femme de poids normal est située entre 9 et 12 kg. Le risque d’obésité en début de grossesse peut représenter un danger aussi bien pour la femme que pour le bébé. Et comme un régime amaigrissant n’est pas conseillé pendant une grossesse, il est recommandé de se soumettre à un suivi médical avec un professionnel de la santé.

Quels sont les aliments à éviter pendant la grossesse ?

Certains aliments peuvent constituer un risque pendant la grossesse aussi bien pour la maman que pour le bébé. Aussi des précautions sont à prendre en évitant de consommer des œufs crus ou mi- cuits, des produits laitiers non pasteurisés, les fruits et légumes non lavés, les fruits de mer crus comme les crustacés et les mollusques, de la viande de bœuf, de la volaille ou du poisson qui ne sont pas assez cuits, les fromages à pâte molle ainsi que les boissons alcoolisées.

Lire la suite

Vous souhaiter un article plus ancien ?

Accèder aux archives