Préparation à l’accouchement

La grossesse et l’accouchement constituent une étape importante dans la vie d’une femme. Les changements qui s’opèrent dans son corps et son esprit sont sources d’angoisse et de questionnements divers.

La préparation à l’accouchement se fait par le biais de séances dirigées soit par un médecin ou une sage-femme, en groupe ou d’une manière individuelle. Durant ces séances, il s’agit d’expliquer le déroulement de la grossesse, de l’accouchement et ce qui s’ensuit, de se renseigner sur les techniques de respiration et de relaxation nécessaires au moment de l’accouchement, d’apprendre les comportements et gestes à appliquer afin d’éviter les aléas de la grossesse, de différencier le rôle de chaque membre de l’équipe médicale, de connaître les soins à apporter au bébé à la naissance et enfin de se préparer au retour à la maison avec le bébé.

Ces séances ont pour but de rassurer de nombreuses futures mamans afin qu’elles se sentent sécurisées et moins seules. Il s’agit d’une réunion entre futurs parents qui partagent leurs doutes et leurs craintes ainsi que l’expérience d’anciennes mamans, afin de se familiariser avec les incertitudes de la grossesse, de l’accouchement et des suites de couches pour les assumer du mieux que possible.

Durant ces séances, les futures mamans s’informent également sur la péridurale, la césarienne ou encore l’épisiotomie (ouverture du périnée au moment de l’accouchement).

Comment se fait la préparation à l’accouchement ?

La première séance de préparation à l’accouchement se déroule généralement à partir du 4ème mois de grossesse. Il existe des séances traditionnelles qui combinent théorie et pratique, pour reconnaître les urgences pendant la grossesse et adopter les meilleures positions et savoir respirer. En outre, d’autres méthodes différentes se présentent à la femme enceinte selon ses besoins. Aussi, nous trouvons la psychoprophylaxie qui consiste à dédramatiser l’accouchement et à maîtriser la douleur, la sophrologie qui permet de prendre conscience de son utérus et de canaliser le stress, le yoga qui allie travail musculaire et relaxation, la gymnastique aquatique qui tend à soulager les douleurs lombaires et à assouplir le périnée, les massages pour relâcher la tension, le chant prénatal qui aide à maîtriser le souffle et assouplir le périnée pour l’accouchement ou encore l’haptonomie qui demeure un accompagnement permettant l’établissement d’une relation affective avec le bébé par le biais du toucher et la voix du papa et de la maman pour aider l’enfant à bouger.
Close