x

Une maman découvre sa fille entrain de se faire violer

Opinion

L’instinct maternel est l’état psycho-affectif d’une mère qui protège et prend soin de son enfant. Certains spécialistes préfèrent l’appeler amour maternel, partant du principe que c’est une multitude de comportements volontaires et non pas instinctifs. Cet amour peut rapidement se transformer en agressivité ou carrément en violence, si la maman sent que son enfant est en danger. Tel était le cas de cette femme de 56 ans qui a assassiné le violeur de sa fille. Découvrons toute l’histoire !

En France, un viol est déclaré toutes les 40 minutes et malgré ce chiffre alarmant la société reste sourde, et les victimes muettes. Loin d’être un fait divers, le viol est un crime qui laisse beaucoup de séquelles chez la victime qui, la plupart du temps, préfère se muer dans un silence éternel. Tout comme les victimes de guerre ou d’attentat, une personne violée peut aussi souffrir d’un syndrome post- traumatique.

Malgré le silence qui règne sur le sujet, un pourcentage a été révélé par le Collectif Féministe Contre le Viol : 70 % des victimes de viols sont atteintes de ce syndrome, qui normalement, doit être pris en charge de manière rapide et adéquate pour éviter d’éventuelles complications.

Quand une maman défend son enfant

Le 2 septembre 2017, une maman sud-africaine de 56 ans, a été informée que sa fille était en train d’être violée dans une maison abandonnée de Qumbu. Bouleversée, la maman essaie d’alerter les autorités, mais ses tentatives restent vaines. Elle décide donc d’agir immédiatement et de faire ce que toute mère à sa place aurait fait. Elle se précipite pour sauver sa fille. En un rien de temps, la mère s’est rendue à l’endroit présumé pour découvrir que sa fille de 18 ans subissait l’assaut de trois hommes. Elle attrapa un couteau et commença à les poignarder afin de sauver sa fille.

Lorsque les autorités sont arrivées sur les lieux,  l’un des hommes était déjà mort et les deux autres gravement blessés. La maman lionne « comme surnommée par les médias » a été arrêtée pour meurtre et tentative de meurtre.

La maman lionne soutenue

L’affaire de la maman lionne a rapidement attiré l’attention des médias nationaux et internationaux. L’avocate Buhle Tunise a accepté de représenter la maman gratuitement et des sympathisants ont également manifesté leur soutien à la maman. Une campagne de collecte de fond a été organisée pour couvrir les frais juridiques de l’affaire ainsi que le suivi psychologique de la maman et de la fille.

La maman lionne libérée

Le 8 Octobre 2017, La Cour du Magistrat a annoncé que la femme ne serait pas inculpée pour meurtre et que les accusations portées contre elles seront abandonnées. Par ailleurs, les deux autres hommes accusés de viol ont été arrêtés et attendent d’être poursuivis.

À sa sortie du tribunal, la maman s’est adressée en public à toutes les personnes qui l’ont soutenue pour leur exprimer sa gratitude.  Elle a dit qu’elle pensait être seule avec sa fille, mais ce qui s’est passé lui a prouvé qu’elle ne l’était pas, et a ajouté que le soutien de toutes ses personnes l’a rendue plus forte que jamais.

Le but de cet article est de lever le tabou sur ce sujet qui prend de plus en plus d’ampleur dans notre société. Si vous êtes victime de viol, peu importe l’identité du violeur, ou si vous connaissez quelqu’un qui l’est, adressez-vous à un professionnel de la santé ou à une association de soutien aux victimes de viol. En plus de vous écouter et de vous soutenir, ces experts pourront vous conseiller sur la procédure à suivre et vous orienter vers des structures adaptées aux soins dont vous avez besoin.

Contenus sponsorisés
Loading...