x

Ma vie a commencé le jour où je suis devenu égoïste

L’égoïsme peut prendre plusieurs formes. Avoir tendance à privilégier son intérêt au détriment des autres est certes monnaie courante dans notre monde actuel, mais ce tempérament peut aussi être salvateur dans bien des cas et à plusieurs niveaux de notre vie même si celui-ci relève bien évidemment du « politiquement incorrect » selon certains. Seulement, un peu de changement d’approche et de perspective nous permet de nous centrer sur nous-mêmes et d’une certaine manière, de nous protéger.

Lorsque l’on prend du recul sur la notion d’égoïsme et qu’on mène une réflexion saine sur le sujet, nous pouvons faire le constat que si chacun s’occupait davantage de lui-même, moins de personnes seraient malheureuses. Si l’on ne prend pas soin de nous, alors comment pouvons-nous prendre soin des autres ?

Perçu comme un véritable défaut, bien souvent, les gens ont la critique facile concernant l’idée de l’égoïsme, sans chercher à comprendre quels sont les besoins de la personne qu’ils blâment, ni quels sont les prérequis nécessaires à son équilibre personnel et psychologique et par la même occasion, à son bonheur.

Melissa Deuter, professeure adjointe au sein de la clinique de psychiatrie au centre des sciences de la santé de l’Université du Texas à San Antonio, partage ce point de vue et déclare que « l’égoïsme est un mot laid mais cela peut signifier deux choses différentes : L’une, est qu’une personne égoïste pour se protéger est méchante et déconsidère les autres. L’autre est qu’elle prend la responsabilité de satisfaire ses besoins personnels, émotionnels et physiques, et que c’est une partie importante de sa vie d’adulte. »

Bob Rosen fondateur de « Healthy Companies International », psychologue et auteur à succès ajoute d’ailleurs « Quand vous prenez soin de vous-même en premier, vous vous présentez comme une personne saine et ancrée dans la vie ». Rien à voir donc avec l’égoïsme qui tend à privilégier ses intérêts au détriment de celui des autres.

Privilégier donc une notion de l’égoïsme en se recentrant sur soi permet de bénéficier des quatre avantages que nous énumérons ci-dessous :

  1. Vous serez en meilleure santé

Même si les critiques et désapprobations qui en découleront seront multiples, au lieu de dépenser leur énergie à s’occuper des autres et de leurs intérêts, les personnes qui tendent vers l’égoïsme focalisent celle-ci sur leurs propres besoins parfois en déclin. A court ou moyen terme, elles retrouvent un regain d’énergie, une régénération de leur esprit et de leur corps.

  1. Vous bénéficier d’un réel avantage dans un rôle de leadership

Comme le déclare Melissa Deuter, « les personnes égoïstes sont plus confiantes et moins susceptibles d’abandonner leurs objectifs ». « Elles vont après ce qu’elles veulent sans crainte et elles n’ont pas peur de demander l’augmentation ou la promotion. » Allégation que confirme Bob Rosen qui pour sa part affirme que les gens égoïstes ont une réelle motivation pour réussir : « Il est souvent plus important d’être un grand leader en prenant soin des autres. Mais si vous ne pouvez pas prendre soin de vous, vous ne pouvez pas prendre soin des autres.

  1. Vous aurez de meilleures relations

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les personnes égoïstes par choix et non par nature, ne sont pas incapables d’aimer. Elles utilisent cette forme de protection pour ne plus avoir affaire à des personnes qui tendent à les manipuler ou profiter d’elles. D’ailleurs, Melissa Deuter confirme cet état de fait en assurant que définir certaines limites signifie simplement qu’une personne sait où elle en est et qu’elle a bien perçu que la liberté de soi, commence là où s’arrête celle des autres. Quitte à choisir…

  1. Vous serez plus heureux

Manifestement, penser à soi en faisant preuve d’égoïsme nous rendrait nettement plus heureux. Car de par le fonctionnement de notre société, nous vivons certes dans un monde égoïste, mais qui par la force des choses, nous oblige paradoxalement à adopter une notion d’obligation de solidarité, où il devient inconcevable de ne pas nous préoccuper du bonheur d’autrui, parfois aux dépens de notre propre bonheur. Tout ceci, ne nous rend pas heureux et nous interdit presque de nous centrer sur nous.

L’important donc dans ce principe d’égoïsme, est de prendre en considération son propre bonheur, son propre intérêt, et faire attention à sa personne. D’ailleurs, une fois qu’on prend soin de soi, on est bien alors on s’occupe mieux des autres.

Contenus sponsorisés
Loading...