x

« Ma fille de 11 ans vient de m’annoncer qu’elle est bisexuelle : comment réagir ? »

Opinion

Si les Français semblent plus ouverts à l’égard des couples du même sexe, pour certains parents, accepter l’homosexualité de leurs enfants reste encore difficile. Une maman qui vient de découvrir la bisexualité de sa fille de 11 ans et qui ne sait pas comment réagir face à cette nouvelle a demandé conseil sur un forum.

S’adressant aux membres du forum Mamas uncut, une maman qui vient de découvrir la bisexualité de sa fille et qui ne sait pas comment réagir face à cette nouvelle a voulu demander conseils aux parents qui ont vécu la même expérience. Celle qui dit aimer son enfant quoi qu’il arrive aimerait surtout savoir comment accompagner sa fille dans son parcours. 

“Comment puis-je la soutenir ?” 

La maman, qui a publié son message sous couvert de l’anonymat, précise qu’elle soutient sa fille quelque soit ses décisions ou ses orientations. ” Je veux lui être aussi favorable et sensible que possible à ce sujet”, assure-t-elle. Cela dit, elle aimerait savoir de quelle manière les parents qui ont vécu la même expérience ont accompagné leurs enfants, surtout à un âge aussi jeune. “Les enfants aussi jeunes peuvent-ils connaître avec certitude leur orientation sexuelle ?” se questionne la maman. Si cette dernière précise qu’elle acceptera les choix de son enfant, elle se demande toutefois s’il existe “une bonne façon de réagir”. Elle écrit : “Je lui montrerai mon soutien et mon amour et j’accepterai tous ses choix, aujourd’hui et plus tard (…) Mais de quelles manières puis-je lui montrer mon soutien sans trop en faire ? Dois-je simplement passer à autre chose et la laisser faire sa vie ? Merci d’avance pour tous vos conseils “. Une démarche importante pour aider sa fille à accepter pleinement son identité. Et pour cause, le cas contraire peut avoir des répercussions désastreuses. Un enfant de 9 ans s’est donné la mort après avoir été harcelé à cause de son homosexualité

“Tu es toujours toi” 

La réaction des internautes n’a pas tardé. De nombreux parents à qui leurs enfants ont avoué leur homosexualité ont raconté leurs expériences. Une jeune femme qui a fait son “coming-out” l’âge de 15 ans a conseillé l’auteur de la publication de rappeler à son enfant à quel point elle l’aime et à quel point elle est fière de ses choix. “ Je le savais quand j’avais l’âge de votre fille, mais je n’ai fait mon “coming out” qu’à l’âge de 15 ans. Le fait qu’elle se soit sentie suffisamment à l’aise pour vous le dire montre que vous êtes géniale à ses yeux en tant que maman. Rappelez-lui que vous l’aimez et continuez à agir normalement”. Contrairement à certaines personnes qui affirment que l’homosexualité est une maladie qui peut-être soignée, les réponses des membres du forum sont unanimes et encouragent la maman à soutenir son enfant. Une autre maman dont la fille a annoncé sa bisexualité à l’âge de 12 ans a raconté son expérience. “ Ma fille m’a annoncé la même chose à 12 ans. J’ai dit d’accord, mais maintenant c’est l’heure du dîner. Surprise, ma fille m’a prise pour une folle. Je lui ai simplement répondu: “Tu es toujours toi, maintenant mangeons” (…) Rien à changer et elle savait que je n’arrêterais pas de l’aimer”.  Un autre membre de la communauté en ligne a rassuré la maman sur son éducation. “ Si elle est assez à l’aise pour venir vers vous, je pense que vous faites probablement un excellent travail et que vous n’avez certainement pas besoin de changer quoi que ce soit », assure-t-il. 

Comment réagir au “coming-out” de son enfant ? 

Interrogé par Le Journal Des Femmes, Thibault Bataille, psychologue, donne des conseils aux parents qui viennent de découvrir que leur enfant était attiré par une personne du même sexe. L’expert explique que pour l’accompagner et l’aider à surmonter le regard des autres, il est important de le laisser vous en parler librement. Et pour cause, pour l’adolescent, faire son “coming-out”, c’est prendre le risque de bousculer l’image que ses parents se sont faite de lui pendant de nombreuses années. Afin qu’il se sente en confiance, il est donc nécessaire d’instaurer un climat propice à la communication dans la bienveillance et l’ouverture d’esprit. Malheureusement, aujourd’hui encore, certains parents ne font pas preuve d’autant d’empathie envers leurs enfants. A l’instar de ce père qui viole sa fille lesbienne pour “la remettre sur le droit chemin”

Contenus sponsorisés
Loading...