En prenant cette photo, cette pauvre maman ne savait pas que son bébé allait mourir

En prenant cette photo, cette pauvre maman ne savait pas que son bébé allait mourir


jeune femme

Vous arrive-t-il parfois de prendre une photo, de la contempler et de vous demander par la suite où est-ce que vous serez dans quelques années… ? C’est exactement ce que se demandait Destiny Mantia lorsqu’elle prit cette fameuse photo…

jeune femme

Destiny Mantia était une jeune femme tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Elle rencontra son mari Corey au lycée, alors que tous deux étaient respectivement âgés de 15 et 16 ans. 

« Trois ans après notre rencontre, on se mariait et on emménageait ensemble… », expliquait toute émue Destiny à la chaine de télévision américaine ABC News. Et d’ajouter « Nous avons eu un merveilleux fils peu de temps après notre mariage. Nous étions tellement heureux lorsqu’il est venu au monde… ». 

jeune femme

jeune femme

Destiny et Corey avaient de grands projets pour leur petite famille. Ils voulaient s’acheter une nouvelle maison. « Nous voulions que notre fils grandisse dans une belle maison avec de l’espace et un beau jardin pour jouer. Nous rêvions d’une vie heureuse et paisible ensemble… ». 

jeune femme

Malheureusement pour eux, leur rêve fût de courte durée… 

Un drame sans nom 

Alors que le couple avait réussi à trouver la maison de leur rêve, ceux-ci décident de s’y rendre afin d’emmener leurs affaires. 

Destiny Mantia racontait à travers un post facebook émouvant : « C’était un jour comme un autre. Corey était parti travailler tôt tandis que je m’occupais de notre fils à la maison. Après sa journée de travail, celui-ci est rentré à la maison et a passé beaucoup de temps avec nous. Seulement, nous devions nous dépêcher pour commencer à emmener nos affaires vers notre nouvelle maison que nous avions achetée quelques mois auparavant. Nous avons pris la route alors qu’il faisait nuit, car la maison se trouvait en dehors de la ville. C’est à ce moment-là que ma vie a complètement basculé… ».

jeune femme

En prenant la route la nuit, le couple ne se doutait pas que quelque chose d’horrible était sur le point de se produire. Leur voiture a été percutée de plein fouet par une autre voiture qui roulait à toute vitesse. Après une enquête approfondie, il a été révélé que la conductrice qui s’est heurtée à la voiture de la famille Mantia était sous l’emprise de l’alcool ce soir-là. Elle n’a pas survécu à l’accident. 

« Je suis la seule à avoir survécu à l’accident… », poursuit Destiny. Et d’ajouter : « mon bébé de 15 mois avec qui je jouais à l’arrière de la voiture quelques secondes avant le drame est mort sur le champ. Mon mari s’est battu comme il pouvait pour survivre, mais il a fini par succomber à ses blessures 24 heures après l’accident. Je ne sais pas comment j’ai fait pour survivre à tout ça… J’ai tout perdu cette nuit-là : mon mari, notre enfant… j’ai l’impression de ne plus vivre du tout à présent », avait écrit Destiny dans son post. 

jeune femme

jeune femme

Aujourd’hui encore, lorsque Destiny revoit cette photo prise quelques mois avant l’accident, elle se dit : « J’étais si heureuse d’avoir un enfant, un mari, un nouveau toit… tout ceci a disparu maintenant. Nous ne pourrons jamais vivre tout ceci ensemble comme nous l’avions rêvé autrefois… ». 

jeune femme

 L’alcool, une des premières causes de la mortalité routière 

En France, l’alcool est l’une des premières causes de la mortalité routière. En effet, l’alcool serait en cause dans près d’1/3 des accidents de la route. Dans des accidents de la route impliquant un conducteur alcoolisé (environ 3000 chaque année en France toujours), c’est près de 1009 personnes qui sont tuées tandis que 3500 personnes sont hospitalisées.

Par ailleurs, il a récemment été révélé qu’une personne au volant qui a bu a 8.5 fois plus de risques d’être responsable d’un accident mortel en rentrant chez elle la nuit… 

Des chiffres qui ont nettement baissé depuis les années 90 (on parlait à cette époque de plus de 7400 accidents par an en France), mais qui restent tout de même effrayants, surtout lorsqu’on sait que le nombre de campagnes de prévention pour lutter contre l’alcool au volant ne cesse d’augmenter !

« L’alcool a littéralement détruit ma vie. Si cette femme n’avait pas autant bu ce soir-là, mon mari et mon fils seraient peut-être encore en vie aujourd’hui. Mais ce qui me tue par-dessus tout, c’est de savoir qu’il y a des gens qui ont laissé cette femme reprendre le volant alors qu’elle était ivre. Comment ont-ils pu faire une chose pareille… ? ».

Une histoire tragique qui rappelle à quel point il est important de ne pas conduire sous l’emprise de l’alcool. Si vous êtes invité ou à une soirée et que souhaitez consommer de l’alcool, demandez à un ami qui ne boit pas de vous raccompagner ou faites en sorte de dormir chez votre hôte. 

Nous rappelons que la limite autorisée du taux d’alcool dans le sang si vous conduisez est de 0.5g/litre de sang à ne surtout pas dépasser ! Par ailleurs, le taux d’alcool légal baisse à 0.2g/litre de sang pour les jeunes conducteurs (entre 18 et 24 ans). 


Loading...