Listeria : Des salades contaminées dans les Mc Donalds

Listeria : Des salades contaminées dans les Mc Donalds


Des salades contaminées dans les Mc Donalds

Nous avons probablement tous déjà entendu parler de la bactérie listeria qui favorise le développement de la listériose. Les dernières actualités font état d’un certain nombre de rappels d’aliments ou produits alimentaires destinés à la consommation et potentiellement contaminés par la bactérie listeria monocytogenes. On note même parmi ces produits, le rappel de la salade « Chicken Caesar» servie dans les restaurants du géant mondial du Fast Food Mac Donald.

Depuis quelques semaines en France et en Europe, des rappels de produits et denrées alimentaires se sont succédés suite à des soupçons avérés de la présence de la bactérie listéria monocytogenes. Parmi ces rappels de produits, on compte un lot de salades « Chicken Caesar », vendues du 9 au 14 juillet 2018 dans toute la France et où la bactérie a été décelée. La chaîne de restauration rapide a d’ailleurs invité ses clients ayant consommé la salade incriminée aux dates indiquées, à prendre contact dans les meilleurs délais avec son service consommateur et de consulter rapidement un médecin en cas d’apparition symptômes, liés à cette bactérie.

Les salades mac Donald incriminées 

Suite à un récent contrôle sanitaire alimentaire, un lot de salade « Chicken Caesar » servi dans les restaurants Mac Donald et vendu dans toute la France a mis en alerte les autorités compétentes telles que La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et  L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), déjà en état d’alerte depuis quelques semaines concernant la présence de la bactérie Listeria dans de nombreux produits alimentaires et notamment des produits surgelés commercialisés en grande distribution. 

Mc Donalds

D’ailleurs le département des sciences vétérinaires de l’université de Turin a publié une étude démontrant la gravité de cette bactérie et ses effets dévastateurs sur l’organisme.

Nombreux rappels de produits alimentaires

Outre les salades « Chicken Caesar » de chez Mac Donald, on assiste également à la mise au ban et au retrait de la commercialisation de tout un panel de produits alimentaires vendus en grande surface tels que des aliments réfrigérés ou produits surgelés. Leur liste est d’ailleurs, consultable sur le site de La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui a d’ailleurs procédé depuis, à plus de 800 contrôles dans divers établissements ou distributeurs de produits alimentaires. 

Rajouté à cela, si l’on tient compte de récentes alertes au sujet de la contamination à la salmonelle d’aliments réfrigérés en grande surface, on assiste donc à une éventuelle défaillance avérée de la notion de responsabilité en matière de sécurité alimentaire. Cette dernière est imputable à tout acteur intervenant dans le processus de production, fabrication, transformation ou de distribution des produits alimentaires destinés à la consommation

Foyer de contamination en Hongrie 

Le foyer de contamination à la listeria proviendrait de Hongrie au sein de l’usine d’un des principaux fournisseurs de fruits et légumes du monde, le groupe Belge Greenyard, où il a été décelé, une souche de la listeria qui a tué neuf personnes en Europe depuis l’année 2015. L’usine a été fermée et tous les produits alimentaires susceptibles d’être contaminés par la bactérie, ont été rappelés. Des enquêtes de traçabilité sont d’ailleurs toujours en cours afin d’éviter une contamination à plus grande échelle.

Qu’est-ce que la listériose ?

La listériose est une maladie infectieuse alimentaire rare causée par la bactérie listeria monocytogenes qui peut se manifester soit par une atteinte du système nerveux central conduisant à une méningite ou une méningo-encéphalite, soit par une septicémie.

La prévalence en France est assez faible : 5/ 1 000 000 ; on recense cependant, 20 à 30 % de risque de décès de la personne contaminée et les cas peuvent s’avérer encore plus graves lorsqu’ils concernent une femme enceinte pouvant risquer une infection néonatale ou même  un accouchement prématuré.

Les aliments crus sont les plus couramment contaminés par la bactérie. Celle-ci est d’ailleurs généralement issue de la nature et répandue dans les végétaux, les eaux usées, les sols, etc., ainsi que dans le tube digestif de certains animaux. 

Dans les rares cas où elle se contracte, la listériose peut se traiter par un traitement antibiotique. Cependant, la bactérie listéria ne provoque pas forcément la listériose monocytogenes, car il faut en ingérer une dose assez élevée pour développer la listériose. D’ailleurs, les symptômes liés à la contamination par la bactérie Listéria commencent par l’apparition de fièvre, de maux de tête, de la nausée, de la diarrhée ou encore des vomissements mais il subsiste un risque que le système nerveux soit également imprégné par cette bactérie.

Ces nombreux cas et ces rappels de produits devenus impropres à la consommation du fait de la probabilité de leur contamination par la listeria, soulèvent la question de renforcer les mesures et réglementations en vigueur en France et en Europe en matière de sécurité et d’hygiène de la fabrication ou de la production, et de la distribution des produits alimentaires destinés à la consommation.