L’hypertension provoque des maux de la fatigue et des maux de tête : 9 signes à ne pas négliger

L’hypertension artérielle (HTA), se caractérise par une forte pression du sang sur la paroi des artères. Affectant un adulte sur trois, cette pathologie qui a tendance à augmenter avec l’âge est dans 90% des cas d’origine inconnue. Faisons le point sur ses symptômes. En règle générale, l’hypertension est asymptomatique, raison pour laquelle il est conseillé de la mesurer le plus souvent possible. Dans les montées hypertensives, on peut ressentir des maux de tête ou encore de la fatigue mais pas seulement, d’autres signes peuvent également apparaître.

Quelles sont les personnes à risque ?

Considérée comme le premier facteur de risque de l’accident vasculaire cérébral (AVC), il faut noter qu’en France, 30% de Français en souffrent. Fatiguant le cœur et usant les artères, elle demeure une maladie chronique pouvant engendrer d’importantes complications et pathologies.

Les personnes à risque sont le plus souvent âgées de plus de 55 ans puisqu’elle tend à augmenter avec l’âge ; chez la population de plus de 64 ans, le sexe féminin est le plus touché par cette maladie. Par ailleurs, les antécédents familiaux demeurent également un facteur important, sans oublier les personnes atteintes de diabète, de l’apnée du sommeil ou encore de maladies rénales.

Parmi les facteurs de risque, on peut nommer l’obésité générale et abdominale, une consommation d’aliments riches en sel et en matières grasses, une surconsommation de boissons alcoolisées, le tabagisme, la sédentarité ou encore le stress.

Quels sont les symptômes principaux de l’hypertension ?

– Des maux de tête qui demeurent le symptôme le plus tangible de cette pathologie, notamment le matin au réveil sur le sommet du crâne ou derrière la tête
– Une fatigue qui lorsqu’elle est constante peut être un signe important à prendre en considération
– Des étourdissements dus à une diminution ou à une élévation de la pression artérielle, faisant travailler fortement le muscle du cœur
– Un essoufflement dû à un trouble de la circulation et qui peut se manifester même après avoir effectué de simples tâches du quotidien
– Des troubles visuels, comme des mouches volantes ou encore un brouillard devant les yeux
– Des crampes musculaires
– Une envie fréquente d’uriner
– Une dyspnée se caractérisant par une gêne respiratoire
– Un saignement du nez

Il faut toutefois noter que ces symptômes ne sont pas forcément liés à de l’hypertension artérielle et peuvent indiquer d’autres pathologies.

Les complications qui découlent d’une hypertension non contrôlée

Une pression élevée peut causer un durcissement des artères, faisant diminuer le flux de sang et d’oxygène vers le cœur. Ceci pourrait provoquer, entre autres complications:

– Une douleur thoracique qualifiée d’angine de poitrine
– Une crise cardiaque puisque le cœur est insuffisamment approvisionné en sang et le muscle cardiaque manque d’oxygène
– Une insuffisance cardiaque
– Un AVC dû à l’éclatement ou au blocage des artères qui transmettent l’oxygène et le sang au cerveau

Comment réduire l’hypertension ?

Selon l’OMS, pour prévenir les maladies cardiovasculaires, les lésions rénales et bien d’autres problèmes de santé, il est indispensable de procéder à la réduction de l’hypertension. Différents moyens peuvent être entrepris, tels que:

– La réduction du sel à moins de 5g par jour
– La consommation de plus de fruits et légumes
– L’exercice d’une activité physique régulière
– L’arrêt de tabac
– La réduction ou arrêt des boissons alcoolisées
– La réduction ou arrêt des aliments riches en graisses saturées
– L’élimination des gras trans dans l’alimentation

Contenus sponsorisés
Loading...
Close