x

L’hydrothérapie du colon : une solution naturelle pour nettoyer les émotions

Les experts disent souvent que notre intestin est notre deuxième cerveau. Cet organe pourrait donc avoir un impact sur les émotions négatives que l’on ressent qui peuvent se traduire par de l’anxiété ou de la dépression. Découvrez comment le nettoyage de cette partie du système digestif pourrait soulager ces troubles.

Relayée par nos confrères du Figaro, la théorie selon laquelle nos humeurs étaient ancrées dans notre ventre est vieille de deux millénaires. Aujourd’hui, la pratique de l’hydrothérapie du côlon est toujours pratiquée par les naturopathes pour éliminer les maux de la psyché. 

Hippocrate parlait déjà du lien entre l’humeur et le ventre

S’il semble que l’idée selon laquelle le système digestif est étroitement lié au cerveau avec des preuves scientifiques, Hippocrate, le père de la médecine, avait intuitivement mis le doigt sur cette corrélation. C’est l’hypothèse sur laquelle repose sa théorie des humeurs cinq siècles avant J.C. Alors qu’à cette époque nous ne disposions pas de technologies pour l’identifier, le médecin et son disciple Galien (130-201) soutenaient que des émotions négatives étaient stockées dans le ventre. Pour eux, la tristesse, la crainte sont issus d’un liquide qu’ils appellent « l’humeur noire », qui dans le cas d’une mélancolie est en surplus dans le ventre. La dépression se traduit d’ailleurs souvent sur le corps par des signes.

Colon – Source : Boise State Public Radio

Un sujet au cœur des intérêts médicaux

Des siècles après les études d’Hippocrate et de Galien, c’est Giulia Enders, une femme médecin allemande qui se penche sur la question de l’intestin. Dans un ouvrage appelé Le Charme discret de l’intestin, elle livre un message méconnu : celui selon lequel cet organe est un indicateur de notre santé physique et psychique. Ce sujet n’a pas intéressé que les scientifiques puisqu’il a été vendu à plus de 600 000 exemplaires en France en un an. En 2003, Ghislain Devroede, professeur en chirurgie à l’université de Sherbrooke (Québec) s’intéresse de près au lien entre émotions et transit. Pour l’expert, les troubles digestifs ont un lien avec la psychogénéalogie, une discipline qui soutient que nos problèmes de santé sont issus des traumatismes vécus par nos aïeux. Il publie à ce titre un essai en intégrant une vision holistique du ventre en analysant le vécu de ses patients et leur psyché. Dans Ce que les maux de ventre disent de notre passé, l’homme qui a développé une technique de soins parle de tous les troubles digestifs et ce qu’ils disent de nous. Il est reconnu qu’il est important d’exprimer nos émotions car elles peuvent rendre le corps et l’esprit malades.

Colon – Source : A2 Magazine

L’hydrothérapie : un soin devenu tendance

Si aux Etats-Unis, l’hydrothérapie du côlon est devenue célèbre depuis le début des années 2000, en France, cette pratique n’est ni reconnue par l’état ni évaluée scientifiquement. Interrogée par nos confrères du Figaro, Florence Serna, hydrothérapeute, confirme qu’elle a reçu des jeunes femmes qui ont vécu aux Etats-Unis dans son cabinet. Première star à avoir avoué recourir à cette pratique ? La princesse Diana. La jeune femme souffrait à l’époque de troubles du comportement alimentaires et de migraines chroniques et utilisait cette « thérapie » pour les soigner. Dans l’hexagone, c’est la célèbre actrice Juliette Binoche qui revendique être une adepte de cette discipline. « Cette médecin d’autrefois est moins effrayante que les médicaments », soutient la femme célèbre. 

Pourquoi l’hydrothérapie a des bienfaits sur la santé mentale ?

Pour les praticiens et adeptes de cette pratique défendue par les naturopathes ou hydrothérapeutes, ce lavement en profondeur n’est pas uniquement utile pour éliminer les toxines. Stella Haziza-Pariente, naturopathe et hydrothérapeute, parle de ce nettoyage intestinal comme une purge de ce que l’on refoule. Les effets que l’on peut observer après une hydrothérapie sont les nausées et les troubles émotionnels, qui, selon l’homéopathe Christian Harizi, permettent de relâcher les émotions gardées au plus profond de nous-mêmes. 

Comment se pratique l’hydrothérapie du côlon ?

Le procédé utilisé par les hydrothérapeutes pour cette pratique ? Une injection d’eau par le rectum pour atteindre le côlon. Cette dernière est possible grâce à l’insertion d’un tuyau relié à un appareil spécial. Résultat : les selles, le mucus, les toxines et d’autres substances ressortent grâce à l’évacuation de l’eau par l’anus, comme dans un lavement. L’équipement utilisé pour une hydrothérapie du côlon permet une régulation de la température, de la pression et de la quantité d’eau. Des boissons naturelles peuvent également aider à nettoyer cet organe digestif.  

Quelles sont les mises en garde ?

Si l’hydrothérapie du côlon est souvent considérée comme une médecine douce ou alternative, il existe des contre-indications qui limitent le recours à cette technique. Parmi elles, la maladie de Crohn, les hémorroïdes sévères, les colites ulcéreuses, les diverticulites ou les tumeurs rectales et intestinales. Il est indispensable pour quelqu’un qui souhaiterait recourir à cette pratique de demander d’abord à son médecin traitant. Ce traitement est également proscrit à ceux qui souffrent de troubles rénaux ou cardiovasculaires. Même si le patient ne souffre pas de ces troubles de santé, il est déconseillé de la pratiquer souvent. Les risques : un déficit en minéraux et une détérioration de la flore intestinale. Des cas de perforation de l’intestin et d’abcès ont également été identifiés. 

Contenus sponsorisés
Loading...