L'horreur d’une maman qui découvre la vraie raison des crises de colère et vomissements de son fils en voiture. Info à partager autour de vous !

L’horreur d’une maman qui découvre la vraie raison des crises de colère et vomissements de son fils en voiture. Info à partager autour de vous !


L'horreur d’une maman qui découvre la vraie raison des crises de colère et vomissements de son fils en voiture

Chez les enfants en bas âge et n’ayant pas encore appris à parler clairement, la méthode d’expression des sentiments et des désirs se fait à travers des rires, des sourires, des cris ou des pleurs. Dans la majorité des cas, les parents arrivent à comprendre ce mode de communication des enfants, mais dans certains cas, il est difficile de tout décrypter, comme en témoigne l’histoire de cette maman avec son fils de 2 ans.

La communication des bébés

Les bébés sont de grands communicateurs. Quand ils veulent vous dire quelque chose, ils le font généralement avec des pleurs, et ce pour faire savoir qu’ils ont faim, froid, ont besoin d’être changés, etc.

Pleurer est la première véritable tentative de communication d’un bébé avec ses parents. Aussi épuisant et frustrant que cela puisse être, c’est le premier mode de communication en attendant d’être capable de prononcer des mots. Comme les bébés sont tous différents et réagissent différemment aux situations, il incombe aux parents d’être attentifs aux signaux envoyés par leurs petits afin de subvenir à leurs besoins et pouvoir rapidement les apaiser.

Dans les cas d’un manque de compréhension des indices de la part des parents, les effets négatifs sur leurs bébés peuvent être considérables et ainsi nuire à leur bien-être. Et l’histoire que nous vous présentons en est un parfait exemple.

Un enfant en souffrance

Une mère de Farsley, au Yorkshire de l’Ouest, en Angleterre, a raconté son horreur après avoir découvert la vraie raison pour laquelle son fils de deux ans a souffert de malaises chroniques et de crises de colère lors de ses voyages en voiture.

La maman de six enfants, Nichola Griffiths pensait que son petit était malade. Elle était à bout de nerfs avec les crises de colère de Max, son enfant de 2 ans, à chaque fois qu’il était attaché à son siège d’auto.

Le jeune garçon se battait et luttait dès que sa mère l’asseyait sur son siège auto et criait et pleurait à chaque voyage en voiture, jusqu’à en devenir malade et souffrir de vomissements.

Nichola et son mari, Nigel, pensaient qu’il avait peut-être des problèmes de santé, mais ils étaient horrifiés quand ils ont mis le jeune Max sur le siège sans T-shirt et ont découvert une marque rouge sur sa peau.

Nigel a expliqué qu’ils avaient attaché Max à son siège sans T-shirt à cause du temps chaud. Quand ils l’ont sorti, ils ont pu remarquer la grosse marque rouge sur sa colonne vertébrale, et ils ne l’ont vu que parce que Max était torse nu, car d’habitude il n’avait pas de marque sur ses vêtements.

Crise de colère

Les deux parents ont pensé que c’était une piqûre d’abeille au début, mais il n’y avait pas d’abeille dans la voiture. Puis la famille a inspecté le siège d’auto que Max utilisait depuis 18 mois et a trouvé une pointe dure en plastique cachée sous le tissu qui piquait leur fils dans la colonne vertébrale tout le temps.

L’horreur d’une maman qui découvre la vraie raison des crises de colère et vomissements de son fils en voiture

Toute une famille affectée

Nichola a affirmé se sentir mal à l’idée d’y penser, car cela l’a affectée beaucoup émotionnellement. Son enfant était en fait exposé à une souffrance alors qu’elle n’en avait pas conscience.

L’horreur d’une maman qui découvre la vraie raison des crises de colère et vomissements de son fils en voiture

La famille choquée a pris contact avec le détaillant et après avoir attendu deux semaines pour une réponse, ils sont allés directement chez le fabricant.

La compagnie a répondu immédiatement la famille, leur a demandé d’envoyer le siège pour qu’ils puissent l’examiner, et a envoyé un siège de remplacement à la famille pour l’utiliser entre-temps.

Après cela, Nichola a affirmé que depuis qu’ils ont commencé à utiliser un autre siège, Max se sent mieux et adore les trajets en voiture.

L’horreur d’une maman qui découvre la vraie raison des crises de colère et vomissements de son fils en voiture

La compagnie qui a fabriqué ce siège auto défectueux l’a examiné et a convenu qu’il y avait un problème. Elle a déclaré à la famille qu’il s’agissait d’un cas isolé et qu’elle avait enlevé le crampon pour que le siège puisse être réutilisé et l’a renvoyé à Nichola et Nigel.

Mais maintenant, Nichola a affirmé qu’elle ne faisait plus confiance à l’entreprise et qu’elle ne pensait pas qu’elle utiliserait à nouveau ses produits.

L’histoire de Nichola et son fils Max est un appel à tous les parents pour bien observer les signaux envoyés par leurs enfants, et d’être vigilants à propos de tout ce qu’ils peuvent offrir à leurs enfants, que cela soit au niveau des sièges, des lits, des vêtements ou des jouets. Ils doivent toujours être vérifiés de peur de contenir des éléments susceptibles de représenter un danger pour la santé de l’enfant.