Leur fille adoptive de 9 ans serait en réalité une dangereuse naine tueuse

Adopter un enfant n’est pas un acte anodin et nécessite une attention et une réflexion profonde. Néanmoins, certains événements ne peuvent être anticipés… Dans un témoignage horrifiant relayé par le Daily Mail, un couple américain aurait mis sa vie en danger en décidant d’adopter une fille de 6 ans. Une mésaventure qui rappelle le célèbre film d’horreur « Esther » dans lequel des parents adoptent une fille et découvrent son côté sombre. Découvrez l’intégralité de cette histoire qui fait froid dans le dos !

Sommaire

En 2010, Kristine et Michael Barnett, parents de trois enfants, décident d’adopter une fille d’origine ukrainienne. La petite Natalia, âgée de 6 ans, avait l’apparence d’un enfant mais ses actes semblaient très étranges. Selon Kristine, leur fille adoptive était une naine qui faisait tout pour les détruire.  

Leur fille adoptive de 9 ans est en réalité une dangereuse naine tueuse

En effet, Natalia aurait poussé sa mère contre une clôture électrique, versé de l’eau de javel dans son café et aurait même menacé de poignarder ses parents pendant leur sommeil. Ce comportement n’étant pas digne d’un enfant, Kristine doutait de l’âge de sa fille adoptive.

 En outre, il semblerait que la fille avait ses menstruations et qu’elle jetait ses vêtements plein de sang à la poubelle, pour les dissimuler. La mère a également constaté que Natalia avait des poils pubiens, qu’elle utilisait un vocabulaire d’adolescente et qu’elle ne jouait jamais aux poupées. Les doutes des parents s’accentuaient alors jour après jour.

Mais elle a tout de même tenté de gérer la situation, pensant que la fille avait des problèmes psychologiques. De ce fait, les médecins ont décidé de placer Natalia dans une unité psychiatrique, révélant que la fille pouvait faire du mal à autrui. En effet, la patiente aurait avoué aux médecins qu’elle voulait tuer sa famille et qu’elle n’avait aucun remord à ce sujet. 

Par ailleurs, le médecin de famille a révélé que la fille ne pouvait pas être née en 2003 et qu’il y’avait une erreur sur l’âge qui figurait sur les documents d’adoption.

Leur fille adoptive de 9 ans est en réalité une dangereuse naine tueuse

Kristine demande alors au médecin de famille de lui faire passer un test pour déterminer son âge réel.

En évaluant la densité osseuse de la fillette, les résultats ont révélé qu’elle possédait la structure osseuse d’une personne d’au moins 14 ans. 

Certains médecins ayant jusqu’à avancer que Natalie aurait en réalité au moins 28 ans, qu’elle souffrirait d’un arrêt de croissance biologique et qu’elle devait recevoir un traitement psychiatrique pour adulte. 

Convaincue d’avoir été victime d’escroquerie, la mère de 45 ans abandonne alors Natalia dans un appartement loué pour une année. 

Leur fille adoptive de 9 ans est en réalité une dangereuse naine tueuse

Après avoir fui au Canada, la famille a été accusé de négligence, d’abandon, et de falsification de documents. Néanmoins, les parents ont été libérés contre des cautions de 5500 et 5000 dollars. 

Cette affaire a fait l’objet de diverses versions, de faits et d’allégations controversées. 

De son côté, Natalia a été placée dans un autre foyer d’adoption, et semble parfaitement épanouie avec sa nouvelle famille.

Leur fille adoptive de 9 ans est en réalité une dangereuse naine tueuse

Les troubles mentaux chez l’enfant

Il existe plusieurs types de troubles mentaux qui peuvent influencer les émotions et les comportements des enfants. 

Les troubles anxieux : 

Cette pathologie se caractérise par des manifestations de craintes inappropriées qui provoquent une souffrance psychologique intense. Les enfants qui en souffrent peuvent se replier sur eux-mêmes et avoir peur de tout.

Les troubles liées au stress :  

Suite à des événements difficiles, les enfants peuvent développer des pensées ou des rêves pénibles et ressentir des émotions négatives.

Le trouble obsessionnel-compulsif : 

Ce trouble se caractérise par des idées persistantes et récurrentes et à des actions que les enfants ne peuvent s’empêcher de faire. Si ces derniers tentent de freiner ces pulsions, ils ressentent un inconfort et une anxiété.   

Le déficit de l’attention ou hyperactivité : 

Ce trouble se manifeste par des pathologies neurologiques qui perturbent les capacités de concentration, d’interactions et d’implication. 

Les troubles de conduite :

Ces comportements se caractérisent par une difficulté à se plier aux règles et à accepter l’autorité. Les enfants qui en souffrent bafouent les normes et peuvent faire preuve de mensonge, d’agressivité et d’abus en tout genre.   

Le trouble oppositionnel avec provocation : 

Ce trouble se caractérise par une violence et un caractère rebelle face à l’autorité. Les enfants qui présentent cette pathologie sont colériques, défiants et provocateurs.   

La schizophrénie : 

La schizophrénie est une psychose qui comprend des distorsions de la cognition. En effet, les enfants qui en souffrent ont des pensées, des comportements et des émotions éloignées de la réalité. 

Lire aussi Cette fillette meurt en utilisant son smartphone dans la baignoire : la mère voit le corps sans vie par la fenêtre

Contenus sponsorisés