x

Leur balade en amoureux en bord de mer se transforme en cauchemar

Les vacances sont le plus souvent synonymes de détente et de moments privilégiés entre amoureux. Cela est loin d’être le cas pour ce couple pour qui une ballade au bord de la mer s’est transformée en véritable cauchemar. Les vers présents dans l’eau de mer de Punta Cana ont infecté leurs pieds qui ont atteint des tailles impressionnantes. Les vacanciers ont informé le public via les réseaux sociaux de ce phénomène étrange. Une histoire relayée par nos confrères de CNN.

En se rendant au Caraïbes, ce couple ne se doutait sûrement pas qu’ils allaient devoir faire une petite escale à l’hôpital. Sable fin, eau translucide, soleil, tout était là pour leur faire passer des vacances de rêve. Pourtant, des vers présents en bord de mer ont infecté leurs pieds. Les photos sont impressionnantes.

Eddie Zytner et Katie Stephen avaient réservé des vacances à Punta Cana en République Dominicaine. Ils étaient bien résolus à profiter de leurs vacances bien méritées. L’endroit visité est connu pour ses kilomètres de plages splendides très prisées par les touristes. Le jeune couple était heureux de profiter de toutes les activités que le complexe touristique avait à offrir. Cocktails, piscines et plages privées. Seulement, après avoir décidé de se balader en bord de mer, leurs pieds commençaient bizarrement à les gratter. Une sensation étrange et inconfortable. Ils n’étaient cependant pas au bout de leurs surprises.

Leur ballade en amoureux au bord de mer se transforme en cauchemar

Le couple a tellement été impressionné qu’il a été obligé d’avertir les aspirants voyageurs sur Facebook. Eddie Zytner raconte. « Je me suis senti obligé de publier ça pour tous les gens qui comptent voyager aux Caraïbes. Quand nous sommes retournés à l’hôtel, nous avions les pieds qui nous grattaient. » Le lendemain, le couple s’est réveillé avec les pieds gonflés et toujours autant d’irritation. Cela était tellement impressionnant qu’ils sont allés directement à l’hôpital. Le petit-ami raconte : «  Au début, ils pensaient qu’il s’agissait de puces de sables. Ils m’ont mis un pansement et m’ont dit de revenir le lendemain pour vérifier que tout allait bien. » Mais le couple était loin d’être au bout de ses peines. Le lendemain, leurs pieds avaient commencé à présenter des cloques profondes. Quand ils sont retournés à l’hôpital, les médecins n’avaient aucune explication.

Leur ballade en amoureux au bord de mer se transforme en cauchemar

Le vacancier se souvient : «  Lorsque nous sommes revenus à l’hôpital lundi, nous avons eu de la chance. Un médecin se souvenait qu’il y’a 10 ans un touriste qui retournait de Thaïlande présentait les mêmes symptômes. » Grâce à ce dernier, le couple a pu avoir un bon diagnostic.  C’est ainsi qu’ils ont pu réduire l’infection qui avait fait gonflé leurs pieds de manière considérable. Heureusement, rien de grave mais cela leur a coûté quelques jours de vacances à s’inquiéter.

Leur ballade en amoureux au bord de mer se transforme en cauchemar

Il s’agissait d’une infection bénigne qui leur a provoqué plus de peur que de mal, appelée «  larva migrans ».

Qu’est-ce que l’infection parasitaire « larva migrans » ?

La larva Mirgrans est une infection de la peau qui se transmet lors d’un contact avec un milieu humide. Elle est causée par un ver appelé « ankylostome », qui trouve naturellement son origine dans les intestins des chiens et des chats. Ce ver se prolifère dans les endroits humides et infecte la peau, notamment lorsque celle-ci touche un sol ou un sable mouillé. La larva migrans, est plus présente dans l’environnement tropical.

Suite à sa pénétration dans la peau, ce ver provoque des démangeaisons, des gonflements et des cloques. Des antibiotiques et des pommades peuvent être administrés afin de réduire les symptômes. Le système immunitaire peut lutter efficacement contre ce parasite sans l’aide d’aucun traitement antibiotique.

Plus de peur que de mal pour ce couple qui souhaitait simplement effectuer quelques balades romantiques en bord de mer. Heureusement, Eddie conclut l’anecdote avec philosophie en donnant des conseils pour ceux qui souhaiteraient se rendre dans cet endroit paradisiaque. «  Portez des sandales quand vous vous promenez en bord de mer »

Contenus sponsorisés
Loading...