Les 5 règles à suivre pour passer une bonne nuit

Sommaire

Vous pensez peut-être qu’il est facile de dormir et qu’il vous suffit de dormir suffisamment pour que tout aille bien. Faux : il existe un tas d’habitudes répandues liées au sommeil qui ont un impact négatif sur votre bien-être. Voici donc la liste des choses à faire et à ne pas faire pour améliorer la qualité de votre sommeil :

1. Le pouvoir des oreillers
Vous avez un oreiller sous votre tête, et c’est tout ? Pourtant, le reste de votre corps pourrait profiter énormément du confort des oreillers !

Évitez les oreillers épais, molletonnés, qui surélèvent votre tête par rapport à votre dos (surtout si vous dormez sur le ventre). Cela vous évitera des douleurs au dos et à la nuque le lendemain matin. Essayez de tenir un oreiller entre vos genoux, allongé sur le côté, ou derrière vos genoux quand vous êtes sur le dos. Ces positions soulageront la pression en bas de votre dos.

2. L’heure du coucher
Vous envoyez vos enfants tous les soirs à la même heure, n’est-ce pas? Pourquoi ne pas essayer de faire la même chose? Car garder un horaire de coucher fixe permet à votre corps d’anticiper le moment où il va « éteindre la lumière », donc à s’y préparer. Cela vous aidera à avoir un réveil moins douloureux. En effet, votre corps ayant appris quand il doit aller dormir, il peut aussi reconnaître combien de temps vous allez dormir, vous permettant de vous réveiller frais et reposé.

3. L’extinction des feux
Il est tentant de vérifier une dernière fois vos e-mails avant de vous coucher, ou de vous endormir devant un épisode de votre série préférée, mais essayez de résister ! Les écrans de votre téléphone, de votre tablette et de votre télévision émettent en effet une lumière bleue qui fait croire à votre cerveau qu’il fait jour ! Quand votre cerveau voit cette lumière, votre corps réduit son apport en mélatonine, un élément chimique qui encourage le sommeil. « Allumer la lumière » dans votre cerveau juste avant de vous coucher n’est évidemment pas le meilleur moyen de passer une bonne nuit reposante. Alors mettez votre téléphone en silencieux, posé côté écran, et oubliez-le !

4. Le grignotage tardif
Manger peu de temps avant de vous mettre au lit augmente vos chances d’avoir une indigestion ou des brûlures d’estomac, ce qui peut rendre votre sommeil extrêmement inconfortable, voire impossible. Manger ou boire juste avant de vous coucher peut provoquer des réveils fréquents pendant la nuit, soit à cause d’une indigestion, soit pour uriner.

Si vous avez vraiment trop faim, optez pour des collations simples : rien d’épicé, de gras ou de frit. Les meilleurs choix sont : les flocons d’avoine, les amandes, la dinde, le pain complet ou le riz au jasmin.

5. Les compagnons de lit
Désolé si vous possédez un animal de compagnie, mais Fido et Blanchette ne peuvent pas rester avec vous pendant la nuit. Les animaux ont des habitudes de sommeil différentes de ceux des humains : les chats et les chiens se réveillent souvent au milieu de la nuit pour boire et manger. Les animaux n’étant pas précisément les compagnons de lit les plus attentionnés, vous sentez et entendez leurs allers et venues…. Sans parler de leur respiration et de leurs ronflements.

Vous allez vite vous apercevoir que ces petits ajustements dans vos habitudes de sommeil vous aideront à avoir plus de vitalité pendant la journée, ce qui aura des conséquences positives pour votre santé à long terme. Faites de beaux rêves !

Lire aussi Offrir des cadeaux fait du bien !

Contenus sponsorisés