Les raisons qui poussent les femmes à ne plus avoir envie de sexe

Il arrive qu’au sein du couple, la sexualité devienne monotone. Baisse de libido, manque d’intérêt pour le sexe ou absence d’orgasmes, sont autant de facteurs qui peuvent fragiliser la sexualité du couple. Plusieurs causes peuvent être derrière cette baisse du désir chez la femme et sont beaucoup plus fréquentes qu’on ne le croit.

Le désir sexuel peut enregistrer des hauts et des bas dans la vie de couple. La routine, la monotonie, ou encore le stress peuvent anéantir la libido. Ramani Durvasula, psychologue clinicienne, explique qu’il est important de prendre de l’avance et connaître les raisons qui engendrent ce déclin de la libido chez la femme pour mieux y remédier.

Les raisons de la baisse de désir sexuel chez la femme. Source : Lefigaro

Libido en berne : un problème à ne pas prendre à la légère

Pour les couples qui traversent cette période délicate d’insuffisance de désir, c’est un problème courant et un motif de consultation chez le sexologue. Si la baisse de libido n’est pas considérée comme un trouble du désir sexuel, il ne faut toutefois pas la prendre à la légère car elle peut engendrer du stress. Selon le professeur Patrice Lopès, ancien chef du service de gynécologie au CHU de l’Ouest, il s’agit de considérer ce problème selon une approche médicale en examinant certaines structures nerveuses du cerveau, et une approche hormonale en analysant le taux de testostérone chez l’homme et d’œstrogène chez la femme. Le spécialiste ajoute également qu’il faut s’intéresser au passé de la personne qui souffre de la baisse du désir. Elle peut avoir un passé traumatisant comme des abus sexuels, mais elle peut aussi être sous l’influence d’une certaine éducation, de la religion ou de certaines expériences. Enfin, l’expert estime que la diminution du désir peut trouver son origine dans un contexte social, comme des problèmes financiers, des tensions dans le travail ou encore des problèmes au niveau des relations interpersonnelles qui peuvent avoir un impact négatif sur le désir sexuel.

Les raisons de la baisse du désir sexuel chez la femme et comment y remédier

La psychologue, Ramani Durvasula, explique que les relations sexuelles épanouies se basent sur une bonne alimentation du désir féminin et masculin et que plusieurs facteurs peuvent jouer un rôle déterminant dans les désirs sexuels.

La prise de pilule contraceptive

Certaines femmes prennent la pilule pour le contrôle des naissances. Les hormones de ces pilules contraceptives peuvent engendrer des réactions qui diffèrent d’une personne à l’autre, selon la chimie du corps. Dans le cas où une femme qui utilise cette méthode contraceptive ressent un manque de désir sexuel, la spécialiste recommande d’en parler à son médecin traitant afin d’étudier d’autres options de contraception.

L’après accouchement

Etre maman est fatiguant. Après un récent accouchement, une femme est toujours fatiguée et n’attend qu’une chose : faire dormir son bébé pour pouvoir se reposer. Avoir des relations sexuelles ne fait pas partie de ses priorités. D’autant plus que la nouvelle maman commence à ressentir des complexes au sujet de son corps qu’elle ne trouve plus aussi sexy qu’avant. En effet, le problème de l’image corporelle peut aggraver le manque de rapports sexuels. Une femme qui se sent bien dans sa peau est plus susceptible d’être ouverte aux activités sexuelles.

L’experte conseille à la femme qui traverse cette période difficile de sa vie sexuelle d’en parler à son partenaire et de lui expliquer les pressions auxquelles elle fait face. Une entraide mutuelle peut l’aider à retrouver son envie sexuelle, de retrouver une sexualité normale et faire l’amour avec son partenaire sans pression.

Le stress

Considéré comme la maladie du siècle, le stress a un impact sur la santé ainsi que sur la vie sexuelle du couple. Pour augmenter la libido chez la femme, l’experte conseille de réserver des moments privilégiés pour le sexe et d’essayer de créer une ambiance propice à faire monter le désir. Un bain moussant, une lingerie sexy et soyeuse ou des bougies allumées … sont autant de moyens pour détendre l’atmosphère et jouir d’un moment sensuel pour retrouver le désir.

L’ennui au sein du couple

Avec les années de vie commune, certains couples peuvent commencer à ressentir le poids de la routine et de l’ennui qui se répercute sur l’appétit sexuel. L’experte recommande de pimenter sa vie de couple en prenant des vacances, en ayant des relations sexuelles dans une chambre d’hôtel ou de faire des jeux de rôle érotiques. Tout ce qui est nouveau peut augmenter l’excitation du couple. Dans le cas où cela ne fonctionne pas, il serait temps, selon l’experte, de consulter un sexologue ou de suivre une thérapie de couple.

Les disputes du couple

Les conflits et les disputes peuvent impacter l’activité sexuelle du couple, ce qui est normal, explique la psychologue. La relation n’est plus aussi intime qu’avant et les rapports amoureux s’estompent. L’experte recommande d’aller à la racine des problèmes afin que la relation puisse durer dans le temps et que le couple puisse reprendre une activité sexuelle.

Le manque de temps

Inutile de se précipiter et de faire l’amour à la va vite. La clinicienne recommande de prendre son temps en matière de sexe et de programmer un moment spécial pour avoir des moments intimes plus intenses.

La grossesse et la ménopause

Durant la grossesse, des changements hormonaux se produisent et peuvent entraîner une perte de libido. Pour autant, chez certaines femmes, on peut remarquer au contraire une augmentation de la libido durant cette période. Aussi, retrouver sa libido est indispensable et il est conseillé d’en parler à son partenaire ou son gynécologue pour pallier ce désagrément. Par ailleurs, à la ménopause, certaines femmes peuvent ressentir un déclin de la libido, même s’il n’y a aucune fatalité à cela, estime le Dr Patrick Papazian, sexologue et co-auteur de C’est moi ou il fait chaud ? La sécheresse vaginale occasionnée par la ménopause peut être remédiée grâce à des lubrifiants ou des traitements locaux.

L’anxiété et la dépression

La vie moderne inclut le stress et l’anxiété dans le quotidien de tout un chacun. La dépression est aussi un facteur de troubles de la libido, sans oublier les changements hormonaux ou encore la prise de certains médicaments, notamment les antidépresseurs, dont la libido peut être un effet secondaire. L’experte conseille dans ces cas de consulter son médecin traitant et de discuter des solutions à entreprendre pour régler le problème de perte de désir.

L’absence d’orgasme

Beaucoup de femmes ont du mal à atteindre l’orgasme et cela peut être une bonne raison de se désintéresser totalement des rapports sexuels. Mais il n’est pas impossible d’avoir un orgasme et de grimper aux rideaux, il s’agit d’apprendre à connaître son corps, d’identifier ce qui nous fait plaisir et d’en parler à son partenaire. Dans ce contexte, l’aide d’un sexologue peut aussi être d’une grande utilité.

Les aliments qui boostent la libido

« Si la femme savait ce que le céleri fait à l’homme, elle irait en chercher de Paris à Rome ». Telle est la phrase dite par Madame de Pompadour, la maîtresse de Louis XV qui croyait en les vertus aphrodisiaques de ce légume et qu’elle préparait au roi sous forme de gratin pour maintenir sa virilité et sa vigueur sexuelle.

Si votre libido a besoin d’un petit coup de fouet, essayez de le retrouver dans la nourriture. Le magazine Marie-France, fait le tour d’horizons des aliments aphrodisiaques les plus puissants.

– Le safran en raison de sa teneur en phytostérol est un aphrodisiaque et cette épice stimule le désir et la libido à l’instar des hormones. Il s’agit d’une hormone végétale dont les vertus ne sont plus à vanter.

– Le caviar permet de stimuler la circulation sanguine et augmenterait l’excitation sexuelle.

– Le gingembre est un stimulant sexuel en créant un afflux de sang dans le corps.

– Le ginseng fait baisser le cholestérol et permet de mieux gérer le stress et stimuler la libido.

– Le chocolat noir, en raison de sa teneur en arginine, a un effet vasodilatateur. Cet aliment booste les endorphines, les hormones du plaisir.

– Les huitres, riches en zinc, augmentent la production de testostérone. Chez certaines femmes, ce fruit de mer peut favoriser la production de la cyprine.

– Le céleri a pour avantage de booster la libido masculine. Pour cette raison, on le surnomme le « pénis végétal ».

– L’avocat en raison de sa teneur en vitamine E, B5, B6 et en potassium, permet de stimuler la libido féminine et augmenterait la production de testostérone chez l’homme.

Lire aussi Comment les dattes lubrifient le vagin, préviennent les rapports sexuels douloureux, améliorent la libido chez les femmes

Contenus sponsorisés