Les premières micropuces implantées dans le corps promettent de “rendre la vie plus facile”

Alors que certains pensaient que le futur sera fait de robots super intelligents et de voitures volantes, on se rend aujourd’hui compte qu’il est plutôt fait de cartes mémoires humaines et de voitures sans conducteur. En Suède, une nouvelle invention en émerveille certains et en inquiète d’autres : des micropuces à implanter dans les mains des individus pour remplacer plusieurs objets de la vie de tous les jours. Mais sont-elles fiables ? Cette information nous est relayée par  le journal Le Point.

Bien qu’elles soient remarquables par leur originalité, les nouvelles micropuces suédoises suscitent l’inquiétude de nombreuses personnes de par leur fiabilité et sécurisation.

Une révolution technologique suédoise

Considérées comme étant révolutionnaires, les micropuces qui se répandent de plus en plus en Suède semblent tout droit sorties d’un film de science-fiction.

Comme dans un film ou une série de technologie dystopique, la Suède a commencé à implanter des micropuces sous la peau de ses citoyens, entre leur pouce et leur index. Le plus étonnant dans l’histoire, c’est que l’implantation de ces micropuces n’est pas imposée, mais que les suédois se portent en réalité volontaires pour le faire.

Pourquoi un individu sain de corps et d’esprit irait-il se faire implanter une micropuce dans la main ? Selon les suédois, pour se rendre la vie plus facile. Ces micropuces permettraient, grâce à leur technologie avancée, de remplacer divers billets, cartes, clés, titres de voyage, etc. Ainsi, une simple micropuce pourrait permettre à ceux qui ont le courage de se la faire implanter, d’éviter de transporter plusieurs documents avec eux.

Les avantages des nouvelles micropuces

https://www.instagram.com/p/BnBNYQylcKD/?utm_source=ig_embed

Ces minuscules puces sont devenues très populaires en Suède en raison des avantages qu’elles présentent.

Tout d’abord, leur très petite taille, semblable à celle d’un grain de riz, attire de nombreuses personnes car elles permettent de stocker un grand nombre d’informations sans être encombrantes.

Leur prix est également attirant car le coût total de leur achat et implantation coûte environ 160 euros, un prix considéré comme étant abordable au vu des avantages qu’elles comportent.

Enfin, ces micropuces sont relativement sécurisées car elles ne contiennent en principe aucun GPS, empêchant de retracer les déplacements de la personne qui la porte. De surcroît, elles rendent la tâche difficile aux potentiels voleurs car elles ne peuvent être lues qu’à condition d’être à quelques centimètres de la machine, empêchant tout vol d’information. Il est également important de mentionner que ces puces ne peuvent que stocker des informations et ne sont pas en mesure de lire quoi que ce soit.

https://www.instagram.com/p/BpxsdGrgtuf/?utm_source=ig_embed

Invention révolutionnaire ou outil d’espionnage ?

Bien que les fabricants de ces micropuces affirment qu’elles ne contiennent pas de GPS, cela est difficile à vérifier et il n’y a aucune garantie que les prochaines versions n’en contiendront pas.

Davantage, certaines personnes qui sont méfiantes vis-à-vis de cette nouvelle invention rappellent qu’il n’y a aucune garantie que les informations que l’on stocke dans cette micropuce resteront confidentielles ou qu’elles ne seront pas utilisées à des fins malhonnêtes, voire malveillantes.

Ainsi, cet outil qui semble révolutionnaire de premier abord pourrait très rapidement se transformer en un outil de traçage ou d’espionnage s’il venait à tomber entre de mauvaises mains.

La technologie : des avancées effrayantes

Alors que certaines avancées technologiques sont accueillies avec enthousiasme, d’autres donnent au contraire la chair de poule en raison de leur caractère hors du commun.

S’il était autrefois inimaginable de pouvoir stocker des informations sur un téléphone un jour, cela est devenu la plus simple des technologies et l’on est désormais passé à stocker des informations dans des individus en chair et en os.

Bien que la transformation d’êtres humains en cartes mémoires semble être une histoire tout droit sortie de la série de technologie dystopique britannique Black Mirror, elle est aujourd’hui une réalité, et certaines personnes se portent même volontaires pour servir de cobaye à cette expérience. Tout ceci nous pousse à nous interroger : Est-il possible de faire confiance à ce genre de technologie ? Jusqu’où cette dernière est-elle prête à aller pour “faciliter” la vie des gens ?

Pour Ben Libberton, microbiologiste, certains dangers peuvent exister. « L’implantation de la puce peut causer des infections et des réactions du système immunitaire », explique-t-il. Et d’ajouter « Le risque le plus important concerne les données : en ce moment, les données collectées et partagées par les implants sont peu nombreuses mais cela va probablement augmenter ».

Lire aussi Comment avoir un bon Karma ?

Contenus sponsorisés