Les plus vieux jumeaux siamois au monde sont morts

Les jumeaux siamois font partie de ces phénomènes surprises que la nature a tendance à produire de temps à autre. C’est une condition bien spécifique qui oblige deux personnes à partager un même corps. Donnie et Ronnie Galyon ont vécu cette expérience avant de s’éteindre à l’âge de 68 ans d’après nos confrères du Huffpost. Avoir des jumeaux est une belle surprise pour les parents en général, mais il se peut parfois que dans le processus de croissance, certaines choses ne se passent pas tout à fait comme prévu. 

Comment les jumeaux siamois naissent-ils ?

On parle de siamois lorsqu’au moment où l’œuf est censé se scinder en deux pour que chacun des jumeaux poursuive sa croissance de son côté, la séparation ne se fait pas correctement. Ce qui donne lieu à des bébés collés l’un à l’autre par une partie du corps voire plusieurs, les raisons derrière cette anomalie gardent cependant leur part de mystère aux yeux des spécialistes.

Statistiquement parlant, ils représentent seulement une naissance sur 75 000, ce qui fait tout de même 20 cas par an en France. Dans une majorité de cas, les deux bébés sont collés au niveau du thorax, parfois par le dos et il arrive assez rarement qu’il s’agisse du bassin voire même du cerveau.

Si la séparation par voie chirurgicale reste une option envisageable, il ne faut néanmoins pas oublier que ce n’est le cas que lorsque les deux corps ne partagent pas d’organes vitaux. Heureusement aujourd’hui et grâce à l’échographie qui peut être réalisée dès le premier trimestre de la grossesse, ce genre de tragédies peuvent être prévues et évitées.

Il existe même un cas encore plus rare, de jumeaux dont l’un grandit à l’intérieur du corps de l’autre, la croissance du premier étant bien évidemment impossible, il n’est pas rare que l’on retrouve plusieurs années plus tard par radiographie la trace de ce qu’on appelle un « fœtus fossilisé » dans le corps du survivant des deux.

Des jumeaux spéciaux qui ne sont plus

Ces deux frères qui ont dû passer l’entièreté de leur vie face à face se sont éteints le 4 Juillet à l’âge de 68 ans dans un hospice américain. Ronnie et Donnie, sont nés le 28 octobre 1951 et la nature a voulu qu’ils partagent bien plus que l’apparence physique, ils étaient reliés au niveau de l’abdomen et du sternum, ainsi que par une partie des organes digestifs.

Ronnie et Donnie
mirror

Malgré toutes les difficultés qu’ils ont affronté durant leurs deux premières années d’existence, qu’ils ont entièrement passées à l’hôpital, leurs parents Eileen et Wesley Gaylon avaient catégoriquement refusé la proposition qui leur avait été faite par les médecins et qui consistait à les séparer par opération chirurgicale. Le fait est qu’il y avait des risques que l’un des deux ne survive pas au processus.

Dès l’âge de trois ans, ils étaient destinés à entretenir une carrière dans le divertissement, dans le cadre du carnaval tristement célèbre de « World of Wonders », en français “le monde des merveilles”.  D’habitude, ce qui leur était demandé était de s’asseoir dans une caravane et de regarder la télé pendant que les gens les observent par les fenêtres.

Ils se donnaient en spectacle de cette manière afin de subvenir aux besoins de leurs autres frères et sœurs ainsi que pour payer les soins médicaux dont dépendait leur survie. Leurs activités au sein du carnaval se sont poursuivies jusqu’en 1991, mais même après cela, ils ont toujours dû se synchroniser dans la vie de tous les jours afin que leur condition ne soit pas un handicap face à leur bien-être, sachant que très jeunes, ils ont été formés par des ergothérapeutes.

Ronnie et Donnie1
mirror

Une vie très particulière

Dans les années 1970, ils ont dû déménager suite au déplacement du carnaval mais leur notoriété n’a pas manqué de grandir avec le temps. Ils n’ont cependant jamais été scolarisés car ils ont été jugés beaucoup trop distrayants pour les autres élèves. Certains affirment même que leur mère, Eileen, ne les a jamais vraiment acceptés mais qu’ils voyaient plutôt le milieu artistique où ils ont grandi comme leur vraie famille.

Pour ce qui est de leur vie sentimentale, ils ne se sont jamais mariés mais disent qu’ils sont toujours restés en bons termes malgré les quelques conflits qu’ils ont eu pendant l’adolescence.

Côté santé, les frères Gaylon souffraient d’arthrite débilitante jusqu’à ce qu’en 2009, Ronnie soit diagnostiqué avec des caillots sanguins dans les poumons, chose qui affectera également son frère.

Durant leurs dernières années d’existence, leur petit frère Jim s’est occupé d’eux à plein temps au sein de la maison spéciale que la communauté de la ville leur avait réservé pour leur faciliter la vie. Et c’est en 2014 qu’ils deviendront, selon le livre Guinness des records les jumeaux siamois les plus âgés au monde, dépassant ainsi les frères chinois Chang et Eng Bunker qui sont décédés à l’âge de 62 ans.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close