Les personnes qui utilisent des gros mots sont plus intelligents et plus honnêtes

Bien que jurer puisse avoir déjà été considéré comme une habitude très mal vue, des recherches ont montré que l’utilisation d’un langage plus coloré présente certains avantages. Cette habitude est non seulement liée à l’honnêteté mais elle a également des avantages en matière de santé physique et mentale. En d'autres termes, c'est diablement bon pour votre bien-être général.

Des chercheurs de l’Université de Cambridge, de l’Université de Maastricht, de l’Université de Hong Kong et de Stanford ont constaté que ceux qui juraient davantage étaient plus susceptibles d’être honnêtes.

Les auteurs ont étudié 276 personnes dans un laboratoire, les interactions sociales de 73 789 personnes sur Facebook et mesuré les scores moyens de blasphème par rapport à l’indice d’intégrité de chaque État américain. Leur étude, qui sera publiée dans la revue Social Psychological and Personality Science, a conclu à « une relation positive constante entre le blasphème et l’honnêteté ; le blasphème était associé à moins de mensonges et de déceptions au niveau individuel et à une plus grande intégrité au niveau de la société ».

David Stilwell, co-auteur de l’Université de Cambridge, a déclaré à The Independent : « La principale chose que nous avons constatée, c’est que si vous filtrez votre langue lorsque vous parlez, vous filtrez probablement également ce que vous dites. Vous êtes moins susceptible d’être attentif à ce que vous pensez et plus à ce que les autres veulent entendre. »

Jurer est un moyen de communication efficace

David Stilwell ajoute : « Nous pensons que lorsque les gens utilisent des blasphèmes, ils nous indiquent leur état émotionnel, et ce n’est pas quelque chose que les gens font tous les jours. Ils sont donc fidèles à leur attitude émotionnelle. Si vous voulez que les gens pensent que vous dites la vérité, jurer pourrait alors vous aider. »

Des recherches ont montré que les gros mots pouvaient augmenter l’efficacité et la force de persuasion d’un argument. En plus de cela, ils peuvent communiquer votre opinion sur un sujet donné sans l’expliquer explicitement ou sans recourir à une altercation physique, a rapporté la BBC :

« En jurant, nous communiquons non seulement le sens d’une phrase, mais également notre réponse émotionnelle au sens – notre réaction émotionnelle à quelque chose. Cela nous permet également d’exprimer la colère, le dégoût ou la douleur, ou d’indiquer à une personne qu’elle doit se retirer, sans avoir à recourir à la violence physique. »

Il s’avère que dire des gros mots a également d’autres effets positifs sur la santé physique et mentale :

Tolérance à la douleur

Une étude publiée en 2009 a révélé que le fait de jurer peut augmenter votre capacité à supporter la douleur. Les chercheurs ont émis l’hypothèse que les gros mots peuvent activer la libération par votre corps de substances chimiques naturels, soulageant la douleur et ayant un effet apaisant similaire à celui de médicaments comme la morphine, a rapporté le quotidien américain The New York Times.

Signe d’intelligence

Vous jurez à longueur de journée, vous êtes donc intelligent. Des études relayés par nos confrères de Slate suggérent que l’utilisation des jurons est fortement associée à la possession d’un vocabulaire plus étendu en général. Les chercheurs qui ont étudié les jurons déclarent aussi que cette habitude peut être liée à un QI bien au-dessus de la moyenne.

Sentiment de calme

Les experts confirment que dans l’ensemble, si vous voulez laisser filer les mots, ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose. En effet, « Les avantages de dire des gros mots pour la santé comprennent une bonne circulation sanguine, des endorphines élevées et un sentiment général de calme, de contrôle et de bien-être » déclare Neel Burton, psychiatre basé à Oxford, en Angleterre et auteur de Heaven and Hell : La psychologie des émotions, dans Psychology Today.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close