Les personnes qui font des selfies au sport peuvent avoir des problèmes psychologiques

Sommaire

Nous connaissons tous quelqu’un qui ne cesse de se prendre en photo en salle de sport ! Des études démontrent qu’une personne qui prend des selfies en gym peut avoir des problèmes psychologiques, et se transformer en un selfie-junkie.

Brunel University a fait une étude sur les personnes addictives aux selfies, et a constaté que ces gens-là sont généralement narcissiques. Ils veulent juste faire parler d’eux, de leurs sites et de leurs profils sur les réseaux sociaux. Ils veulent stimuler leur ego en obtenant un tas de commentaires et de «like» pour leurs photos.

Lire aussi : Comment réussir vos selfies et leur donner un aspect professionnel ?

Les personnes narcissiques publient aussi plusieurs statuts sur les réseaux sociaux. Une étude s’est intéressée à l’extraversion, la névrose, la franchise et la conscience de ces personnes.

Lire aussi : Cette femme prend 9 selfies avec les hommes qui la harcèlent dans la rue

La recherche a également révélé que ces êtres narcissiques postent beaucoup de statuts sur leurs relations amoureuses. Cela peut signifier qu’ils ont une faible estime d’eux-mêmes et qu’ils auront tendance à faire plus de publications sur leurs enfants.

Lire aussi : Fini le laisser-aller parental : il est temps de dire « non » à ses enfants ! Voici pourquoi

Contenus sponsorisés