Les neuroscientifiques vous recommandent d’aller souvent à la plage

Les neuroscientifiques vous recommandent d’aller souvent à la plage


Les neuroscientifiques vous recommandent d’aller souvent à la plage

Il n’y a rien de mieux que de se promener dans un parc, de marcher dans la forêt, d’explorer le désert en encore de se balader en bord de mer en respirant l’air marin. La nature nous permet de nous ressourcer, loin du tapage urbain et de l’environnement stressant de la ville.

Il est recommandé, selon des scientifiques, de prendre contact régulièrement avec les bonnes ondes de la nature, notamment, de s’imprégner de l’air marin particulièrement enrichi en oxygène et en ions négatifs,  apaisants pour le corps.

L’eau de mer, le sable sous nos pieds, l’oxygène de l’air, l’iode et les vagues qui caressent notre corps sont de véritables stimulants pour notre organisme et donnent lieu à une thalassothérapie naturelle et surtout gratuite. Alors pourquoi ne pas en profiter? 

Dans une étude publiée dans le Journal of Environmental Psychology, le professeur adjoint et expert en santé environnementale à l’école Brown, J. Aaron Hipp, a découvert que le sable, le soleil et l’exercice aquatique ont des bienfaits thérapeutiques sur notre santé mentale et physique. Il a ajouté par ailleurs, qu’il est recommandé de se rendre régulièrement à la plage pendant la marée basse et lorsque la température de  l’air est douce afin de profiter particulièrement des éléments bénéfiques et réparateurs de la mer comme l’air marin et l’iode afin de ventiler et oxygéner les poumons.

Les raisons de se rendre à la plage régulièrement

Les exercices aquatiques

L’eau de mer est essentiellement riche en minéraux, tels l’iode, le potassium, le magnésium qui permettent de détoxifier le corps ou encore de combattre certaines infections. L’iode est micronisé dans les gouttelettes d’eau de mer, dans les algues maritimes ; il est indispensable à notre organisme afin de développer les hormones thyroïdiennes. Ainsi, De nombreuses études ont prouvé que l’exercice aquatique et la natation aident à réduire le stress, la dépression et l’anxiété, tout en faisant travailler intensément les groupes musculaires du corps.

De son côté, le Centers for Disease Control and Prevention (CDC) affirme que pratiquer la natation à raison de 2,5 heures par semaine permet de contribuer  à améliorer la santé cardiaque et à réduire la probabilité de maladies chroniques. C’est un sport sans impact sur la santé qui permet en outre de réparer les blessures musculaires et de soulager les douleurs articulaires, notamment l’arthrite. 

Par ailleurs, selon le Docteur Hoareau, Médecin spécialiste des thérapies marines et de la gestion du stress, l’iode chargé de minéraux et d’oligoéléments procure un bienfait cutané. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas se doucher immédiatement après un bain de mer afin de permettre à la peau d’absorber tous les minéraux, à l’abri du soleil,  sans crainte de se dessécher.

Le sable

La plante des pieds est constituée de centaines de terminaisons nerveuses et de glandes sudoripares par centimètre carré. Marcher pied nu revient à dire que la stimulation de la plante des pieds est plus optimale, qu’avec des chaussures. Par ailleurs, Selon le Dr Thierry M. Lejeune, co-auteur de l’étude, la capacité des muscles à effectuer un travail mécanique en marchant ou en courant sur le sable est beaucoup plus élevée que sur n’importe quelle surface dure. Outre le fait de renforcer les muscles, la marche pieds nus sur le sable permet une connexion profonde avec la terre, source de bien-être et de bonne humeur.

Le soleil

Il est de notoriété que le soleil est une source non négligeable de vitamine D indispensable à la minéralisation osseuse et à la bonne absorption du calcium. Une exposition quotidienne au soleil d’une durée de 10 à 20 minutes est recommandée. Le soleil permet en outre, d’augmenter les endorphines dans l’organisme et permet de réduire le développement des maladies auto-immunes, qui résultent d’un dysfonctionnement du système immunitaire. Il va sans dire qu’une surexposition au soleil augmente le risque du cancer de la peau. Aussi faut-il s’en prémunir et d’appliquer de l’écran solaire ou de porter des vêtements de protection.

Contempler la mer et écouter le bruit des vagues

François Solesmes dans son ouvrage, « D’un rivage » a écrit : « il suffit de voir la mer pour qu’elle instille au corps un immédiat et profond sommeil ». De son côté le son des vagues permet de lâcher du lest et s’identifie à notre respiration pour nous procurer paix et sérénité ; alors pourquoi s’en priver ?

Selon Dominique Hoareau, le son et les ions dégagés par les vagues  libèrent le corps du stress et permettent de ralentir le rythme cardiaque.

Alors profitons de la plage avec toute la panoplie de bienfaits qu’elle nous procure. Nul besoin de prendre le bateau et prendre le large, une simple promenade ou une baignade rafraichissante sont suffisantes ; ce n’est tout de même pas la mer à boire !