Les moustiques vont toujours vers vous ? voici ce que vous devez savoir

Sur une terrasse, au camping ou dans le confort de sa propre chambre, qui n’a jamais eu l’impression d’être le bouc émissaire d’une horde de moustiques ? Certains d’entre nous sont-ils réellement plus sujets à ces piqûres désagréables ? Découvrez les raisons qui poussent ces petites bêtes à cibler votre peau.

Lorsque la chaleur augmente, les moustiques ont tendance à se faire plus nombreux et à nous piquer dès qu’ils en ont l’occasion. Mais savez-vous ce qui les attire réellement ? Pour y voir plus clair, les scientifiques apportent des éléments de réponse.

Pourquoi les moustiques vont toujours vers vous ?

Auteur d’un article sur ce sujet pour le site Healthline, Jill Seladi-Schulman, docteure en microbiologie et en génétique moléculaire explique qu’il existe plusieurs facteurs pouvant pousser ces bêtes gênantes à cibler une personne plutôt qu’une autre. Du groupe sanguin, à l’odeur corporelle, passons en revue ce qui pousse les moustiques à nous piquer :

Le rejet de dioxyde de carbone

D’après le Dr Shulman, l’émission de CO2 lorsqu’on respire aurait tendance à attirer certaines espèces de moustiques. C’est notamment le cas durant l’activité sportive car le rejet de dioxyde de carbone est plus important pendant l’effort. Cela signifierait donc qu’un hôte potentiel est à proximité. Relayée par BFM TV, une étude parue sur The Lancet indique également que les émissions de CO2 seraient plus importantes chez la femme enceinte. De ce fait, elle serait plus susceptible d’attirer ces insectes.

Les bactéries et l’odeur corporelle

L’odeur corporelle est liée à la transpiration et à certains composés présents sur notre peau. Selon un article de Futura Sciences, des substances comme l’acide lactique libéré par la sueur seraient facilement détectées par les moustiques. En cause : un récepteur olfactif dénommé IR8a. Une étude parue en 2011 dans la revue PLOS One a également mis en cause le rôle de certaines bactéries présentes sur la peau qui, d’après les chercheurs, attireraient plus ou moins ces insectes gênants.

Le groupe sanguin

Peut-on vraiment avoir une peau à moustiques ? Si, contrairement à ce que l’on croit, le taux de sucre dans le sang n’a pas réellement d’impact sur ces petites bêtes, le groupe sanguin quant à lui pourrait contribuer à les attirer. Relayée par Medisite, une étude parue en 2004 dans le Journal of Medical Entomology a ainsi constaté que le moustique-tigre ciblerait plus souvent les individus du groupe sanguin O.

Les couleurs

Interrogé par NBC News, Jonathan Day, entomologiste, explique qu’au-delà des odeurs, la vision permet également aux moustiques de repérer leurs proies. Noir, bleu marine ou marron seraient des couleurs sombres à même d’attirer ces insectes. En outre, leur capacité à retenir la chaleur, associée aux émissions de CO2 influerait sur notre attrait pour ces bêtes et nous pousserait donc à nous faire piquer plus souvent !

Comment éviter les piqûres de moustiques ?

Au-delà des répulsifs efficaces pour lutter contre les moustiques, il existe quelques gestes à adopter pour se protéger de leur appétit vorace. Parmi eux :

  • Privilégier les tissus suffisamment épais pour éviter que ces derniers ne soient transpercés par les moustiques résistants
  • Limiter les zones corporelles découvertes (chevilles, jambes, bras, etc.) en portant des vêtements longs et fluides
  • Eviter les couleurs sombres qui attirent les moustiques
  • Se protéger la nuit à l’aide d’un moustiquaire
  • Vérifier qu’il n’y a pas de source d’eau stagnante à proximité

L’utilisation d’huiles essentielles en diffusion peut également vous venir en aide pour prévenir l’invasion de moustiques à la maison. L’essence de citronnelle, l’eucalyptus ou l’huile essentielle de patchouli sont particulièrement efficaces pour prévenir ces piqûres désagréables. Pour les utiliser correctement, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel.

Lire aussi 9 astuces à connaitre qui peuvent un jour vous sauver la vie

Contenus sponsorisés