Les médecins déconseillent aux femmes d’insérer des bombes de bain à l’intérieur du vagin

Plus qu’un simple besoin biologique, les plaisirs de la chair tiennent une place importante dans la vie de la plupart des personnes sexuellement actives. Malheureusement, en France, 30% des femmes se disent insatisfaites sur le plan sexuel. Ce constat déconcertant peut engendrer une véritable frustration. Cette insatisfaction peut alors inciter les femmes à s’adonner à diverses pratiques en vue d’accéder au plaisir. Comme le révèle le journal britannique Metro, certaines femmes vont jusqu’à s’insérer des bombes de bain dans le vagin pour satisfaire leurs ardeurs. Mais les médecins déconseillent cette pratique dangereuse !

 Lush est une marque britannique qui propose des produits de cosmétiques fabriqués à base d’ingrédients naturels. Leur boutique, basée au Royaume-Uni, s’est fait connaître en commercialisant ses masques, ses gels-douche et ses célèbres bombes de bain. Ces dernières favoriseraient la détente et la relaxation pour faire du bain une expérience sensorielle unique. Pour la Saint-Valentin, la marque a lancé une nouvelle gamme avec des bombes de bain inspirées des « émojis » pêche et aubergine. Une initiative qui aurait encouragé les femmes à donner libre court à leurs idées.

Les médecins déconseillent aux femmes d’insérer des bombes de bain à l’intérieur du vagin

Des bombes de bain à usage sexuel ?

Les adeptes des réseaux sociaux connaissent les significations des émojis choisis par la marque. En effet, les internautes utilisent l’émoji aubergine pour désigner l’appareil génital masculin et l’émoji pêche pour désigner le postérieur.

Les médecins déconseillent aux femmes d’insérer des bombes de bain à l’intérieur du vagin

Sur les réseaux sociaux, ces nouvelles bombes de bain ont fait l’objet de nombreux débats. « La marque a-t-elle vraiment réfléchi à cela ? Il va y avoir au moins un idiot qui va essayer d’utiliser cette bombe de bain en forme d’aubergine comme un jouet sexuel », a écrit un internaute.

Un médecin avertit contre cette pratique potentielle

Alors que les bombes de bain font polémique, un médecin a tenu à s’exprimer sur le sujet. Le docteur Vaness Mackay, porte-parole du Collège royal des obstétriciens et gynécologues, a déclaré au site Metro « Nous déconseillons fortement l’utilisation des bombes de bain en interne, car elles pourraient perturber l’équilibre fragile des bonnes bactéries à l’intérieur du vagin ». En réalité, l’experte met en garde contre l’insertion de tout corps étranger à l’intérieur du vagin en rappelant les risques potentiels. « Cette flore naturelle contribue à protéger le vagin et perturber cet équilibre pourrait entrainer une irritation, une inflammation et une infection telles que le vaginose bactérienne ou le muguet ». Par ailleurs, le médecin rappelle que les femmes doivent utiliser un produit nettoyant non parfumé pour laver leur partie intime, en veillant à ce qu’aucune substance ne pénètre à l’intérieur du vagin.

Les règles d’hygiène intime à respecter

Certains gestes peuvent perturber l’équilibre de la flore vaginale. Le docteur Odile Bagot, gynécologue, lève le voile sur les règles d’hygiène à respecter :

–         S’essuyer de l’avant vers l’arrière après le passage aux toilettes

Après avoir uriné, il est préférable de s’essuyer de l’avant vers l’arrière pour réduire le risque de migration des bactéries intestinales vers la vulve et ainsi éviter les infections.

–         Changer de tampon toutes les quatre heures

Garder le même tampon toute une nuit peut favoriser l’entrée d’une toxine dans la muqueuse de l’utérus. Il est par conséquent préférable de porter une serviette hygiénique pendant la nuit.

–         Uriner après un rapport sexuel

Pendant la pénétration, les bactéries peuvent remonter le long de l’urètre et augmenter le risque d’infection. Il est conseillé d’uriner juste après l’acte sexuel et de se nettoyer correctement pour se débarrasser des germes.

–         Ne jamais nettoyer l’intérieur du vagin

Les douches vaginales sont à bannir ! En effet, mettre de l’eau à l’intérieur du vagin peut perturber l’équilibre de la flore vaginale et éliminer les lactobacilles qui prennent soin de la partie intime.

–         Éviter l’automédication

Certaines femmes pensent connaitre l’origine de leurs maux et ont recours à des médicaments vendus sans ordonnance. Or, seul un examen médical approprié peut révéler leur cause exacte.

–         Choisir des produits d’hygiène intime adapté

Il est déconseillé d’utiliser le même savon pour le corps et pour le vagin. Aussi, il est préférable d’acheter les produits d’hygiène intime en pharmacie pour éviter tout désagrément potentiel.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close