x

Les médecins commencent tout juste à comprendre les conséquences du coronavirus sur la santé

Alors que le monde lève peu à peu les restrictions mises en place depuis l’apparition du Covid-19, les scientifiques sont toujours penchés sur les mécanismes du virus Sars-CoV-2. Au fur et à mesure qu’ils obtiennent de nouvelles informations à son sujet, ces derniers réalisent qu’en réalité, le nouveau coronavirus entraîne bien plus de problèmes de santé que ce qui a initialement été observé. Selon des experts en maladies infectieuses et des médecins interrogés par Reuters, ces répercussions peuvent avoir des effets persistants sur les patients.

Avec plus de 10 millions de cas de contamination dans le monde, le nouveau coronavirus a entraîné de nombreux bouleversements inattendus. Parmi eux, des dizaines de milliers de décès recensés qui prouvent l’étendue des dommages causés par le virus à l’origine de la maladie apparue à Wuhan.

En effet et outre les problèmes respiratoires identifiés, le nouveau coronavirus s’attaque à de nombreux organes. Des dommages qui dépassent largement les répercussions d’un virus que l’on pensait seulement respiratoire.

patient coronavirus docteur

foxnews

Des troubles inattendus

Pour le Dr Eric Topol, directeur du Scripps Research Translational Institute en Californie et cardiologue, les problèmes liés au coronavirus sont loin d’être exclusifs aux voies respiratoires. Interrogé par l’agence de presse, le médecin affirme que le virus à l’origine du Covid-19 attaque le pancréas, le coeur, le foie, le cerveau et les reins, entre autres organes.

Des troubles de la coagulation ont également été relevés par les spécialistes, pouvant entraîner des accidents vasculaires cérébraux et une inflammation extrême qui s’attaque à plusieurs systèmes d’organes. S’ajoutent à cela des complications neurologiques qui impliquent un large éventail de symptômes dont des maux de tête, des étourdissements, une perte de goût ou d’odorat mais aussi des crises ainsi qu’une confusion.

Selon le Dr Sadiya Khan, cardiologue à Northwestern Medicine à Chicago, les manifestations diverses de la maladie du Covid-19 sont quelque peu uniques. “Ce qui est surprenant avec ce virus, c’est l’étendue des complications qui se produisent à l’extérieur des poumons”, explique la spécialiste.

Au vu de ce constat, le Dr Khan est convaincue que les survivants à la maladie seront confrontés à un fardeau conséquent et à d’énormes dépenses de santé, d’autant plus que Reuters révèle que la convalescence peut être lente et partielle, avec un impact conséquent sur la qualité de vie.

docteur patient coronavirus

fox40

Une convalescence importante

L’agence de presse révèle par ailleurs que les patients en unité de soins intensifs ou sous ventilateur pendant plusieurs semaines devront passer beaucoup de temps en rééducation pour retrouver leur force ainsi que leur mobilité.

« Cela peut prendre jusqu’à sept jours pour chaque jour où vous avez été hospitalisé pour retrouver ce type de force », précise le Dr Khan qui souligne que cela peut également s’avérer plus difficile avec l’âge, “il se peut que vous ne retrouviez jamais les mêmes capacités”, ajoute la cardiologue.

Une souffrance qui dure plusieurs mois

Alors qu’une attention considérable a été dirigée vers les patients atteints de formes graves de la maladie, les médecins semblent se pencher davantage sur les besoins des personnes qui n’étaient pas suffisamment malades pour être hospitalisées. En effet, certaines d’entre elles souffrent encore plusieurs mois après leur première infection, indique Reuters.

Le Dr Helen Salisbury de l’Université d’Oxford explique dans le British Medical Journal qu’environ une personne sur dix présenterait des symptômes continus. Un avis partagé par Jay Butler, directeur adjoint des maladies infectieuses aux Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux Etats-Unis, qui explique recevoir des rapports anecdotiques de personnes souffrant d’essoufflement ou de fatigue persistante, en précisant ne pas savoir combien de temps cela pouvait durer.

Ce dernier a d’ailleurs déclaré à des journalistes que des études commencent à peine à cerner les conséquences de l’infection à long terme.

Contenus sponsorisés
Loading...