Les gens sont horrifiés par une vidéo « scandaleuse » où un bébé est nourri avec un biberon à l’alcool

Prendre soin de ses enfants est ce que l’on pourrait légitimement attendre de parents aimants. Mais l’inconscience et l’irresponsabilité peuvent parfois mener à des actes extrêmements dangereux pour les plus jeunes. Dans une vidéo ayant provoqué l’indignation sur la Toile, un père se serait filmé en train de faire boire de la vodka à son bébé. Ces faits choquants ont été relayés par nos confrères du Dailymail.

Selon le média britannique, le liquide qui semble être administré au bébé serait en réalité une “Long White”, une boisson à base de vodka et d’eau de source. Seul hic: l’homme accusé de maltraiter son enfant a un frère jumeau, et selon le New Zealand Herald, ce dernier aurait payé un lourd tribut suite à cette vidéo où les internautes n’ont pu distinguer les deux frères.

bebe boit alcool

Une vidéo qui provoque l’indignation

Mana Fifita, le frère jumeau du père en question s’est expliqué dans les réseaux sociaux en déclarant que les images n’étaient pas de lui et qu’il n’avait eu écho de la vidéo qu’une fois que celle-ci a été publiée sur Internet. Il continue en précisant qu’il trouve cet humour déplacé et qu’il ne plaisanterait jamais de cette façon avec un enfant.

mana fifita

Il a également confié que la société qu’il avait créé aurait été affectée depuis la publication de la vidéo, soulignant qu’il a travaillé très dur pour réussir. Des informations qu’il partage suite aux nombreux commentaires négatifs publiés sur son compte professionnel et personnel l’accusant d’être l’auteur de ces faits.

bebe boit alcool 1

Du côté du père du bébé en question, ce dernier aurait affirmé que deux de ses amis faisaient simplement semblant de nourrir le bébé avec de l’alcool.

Intervention d’enquêteurs

Par ailleurs, des détectives auraient ciblé Mana Fifita en le prenant pour son frère jumeau avant de se rendre compte avec stupéfaction de leur amalgame.

mana fifita 1

Une enquête aurait été ouverte concernant la scène montrée dans la vidéo d’après la confirmation des autorités néo-zélandaises. Le détective Eddie Sutherland a d’ailleurs assuré aux membre de la communauté que son service a trouvé cette vidéo « extrêmement préoccupante » et qu’un travail allait être effectué afin de résoudre le problème. Il a précisé toutefois qu’il n’était à ce moment-là « pas en mesure de commenter davantage ».

Nuance des faits

La vidéo en question a depuis été supprimée et une source aurait affirmé ne pas pouvoir déterminer si l’enfant avait réellement ingurgité de la vodka.

Celui qu’on inculpe a exprimé sa déception en déclarant que son enfant était « son cœur » et qu’il serait stupide s’il lui permettait de consommer de l’alcool. « Je suis menacé à cause d’une publication sur Facebook à cause de la vidéo sur mon bébé » confie l’homme avant de continuer, « Ma femme, moi et quelques-uns de mes camarades étions là et nous étions juste en train de plaisanter avec elle ».

mana fifita 2

Cependant, une deuxième image a remis en question son mea culpa. On y voit l’homme tenant une bière près de la bouche de son enfant, avec pour légende : « son premier Noël et sa première bière ». Des mots qui créeront une deuxième vague d’indignation auprès de la communauté.

Un danger qui alarme

« Il a été démontré que l’alcool est nocif pour les enfants, à naître, les bébés et les enfants, affectant particulièrement le développement du cerveau » déclare le docteur Harriette Carr, directrice adjointe de la santé publique. Cette dernière révèle que le ministère de la santé était « affligé » par les images au vu de la dangerosité de la liqueur pour les enfants en bas âge et à fortiori pour un bébé. Ainsi le ministère de la santé prend l’incident au sérieux et travaille avec la police pour prendre les mesures nécessaires.

La maltraitance des enfants

Au-delà des violences les plus viles qui peuvent amener au décès des enfants, Il va sans dire que plusieurs conséquences peuvent découler de leur maltraitance. Les atteintes à la santé physique et à la santé mentale sont étroitement liées comme le précise Action Enfance.

Concernant les atteintes à la santé physique, elles peuvent êtres indirectes. Cela peut se traduire par des négligences en matière de soins qui, à terme, pourraient entraîner une dégradation de l’état physique. Les exemples comprennent entre autres la malnutrition, les carences ou encore les maladies chroniques ou aiguës non traitées.

Quant aux atteintes à la santé mentale, elles sont instigatrices d’une altération de la dynamique psychique de l’enfant qui pourrait être sujet à une mauvaise image de soi, à une difficulté de faire confiance et à entrer dans la vie sociale.

Lire aussi Les bébés nés en décembre sont les plus exceptionnels de tous !

Contenus sponsorisés