Les funérailles de ma mère ont été le jour où j’ai réalisé que j’avais perdu ma meilleure amie

La mort est une triste fatalité que chacun d’entre nous se doit d’accepter. Mais quand il s’agit de nos proches, cette perspective de les perdre à jamais devient dévastatrice et survient souvent lorsque l’on s’y attend le moins. Souvent, on pense qu’on aura droit à d’autres lendemains avec une maman et on prend cela pour acquis, jusqu’au jour où cette dernière rejoint le ciel, nous laissant avec la plus grande des peines et des milliers de non-dits.

C’est après la perte de cette brave guerrière qu’on appelait tendrement maman que le désespoir se fait ressentir et que les premiers doutes nous envahissent. A-t-on passé assez de temps à ses côtés? Etait-il possible de faire preuve de plus de douceur, de compréhension ou encore d’affection? D’innombrables questions sans réponses auxquelles il faut désormais faire face pour pouvoir surmonter son deuil.

Premier choc

Face au choc de la nouvelle, il faut essayer tant bien que mal de rassembler ses esprits et de se ressaisir pour ne pas entièrement s’effondrer. Mais le jour des funérailles, en voyant le corps de sa mère transporté dans le cercueil vers sa tombe, le poids de la douleur finit par exploser dans le cœur de manière écrasante. En effet, une mère est un véritable repère pour tous, une épaule sur laquelle pleurer et un soutien inconditionnel. La perdre équivaut souvent à un flot incommensurable et infini de désespoir où l’espoir s’envole à vive allure. Comment est-il envisageable de se passer de son support, de son aide et de ses conseils, alors que son manque se ressent au quotidien ? Comment avancer gaiement dans des projets de vie sans la perspective de l’avoir à ses côtés pour nous féliciter et partager nos joies ? Comment poursuivre et enchaîner les obstacles sans son oreille attentive et ses propos qui avaient la sagesse de l’expérience ?

Les funérailles de ma mère ont été le jour où j'ai réalisé que j'avais perdu ma meilleure amie

Autant de questions qui peuvent nous envahir l’esprit en essayant de donner du sens à cette tragédie.

Les funérailles de ma mère ont été le jour où j'ai réalisé que j'avais perdu ma meilleure amie

L’amour d’une maman

Élever et s’occuper de l’éducation d’un enfant n’est pas toujours une mince affaire. Faire face à ses tempêtes de colère ou à ses crises de rébellion finit par être éprouvant, même pour la plus patiente des mamans. Répondre constamment à chacun de nos besoins et de nos attentes représente un challenge qu’elle n’a jamais refusé de relever. Ainsi, malgré tous les obstacles qui peuvent se dresser sur sa route, elle ne faillit jamais à la tâche. Son but étant inlassablement de construire notre confiance en nous et de nous pousser vers l’avant, quoi qu’il en coûte.

Une tragédie

Lorsqu’on se retrouve condamné à vivre sans sa mère, le choc est brutal et la réalité douloureuse. Nombre d’entre nous finissent par se faire happer par leur carrière, ignorant des appels ou des messages sous prétexte d’être occupés. Des appels ou des messages que l’on paierait cher aujourd’hui dans le seul espoir de les retrouver. Pourtant, une mère est toujours réceptive aux appels de ses enfants. Qu’il s’agisse d’une recette ou de la bonne démarche pour mener à bien une tâche qui nous tient à coeur, celle-ci n’hésite jamais à apporter son aide en répondant sur le champ à nos requêtes.

Ainsi, même pendant un chagrin d’amour, c’est elle que l’on appelait en pleurant au milieu de la nuit et qui pouvait se déplacer à toute heure pour nous réconforter et nous laisser pleurer sur son épaule. Elle seule étant capable de trouver les bons mots pour apaiser l’acuité de la douleur et nous accompagner vers le chemin de la guérison.

Une réalisation douloureuse

Les funérailles de ma mère ont été le jour où j'ai réalisé que j'avais perdu ma meilleure amie

C’est lorsqu’on devient maman à son tour que l’on saisit enfin l’importance et la grandeur des sacrifices découlant de cet amour inconditionnel. Cela inclut ce que cela engageait comme responsabilités et efforts, ainsi que la capacité à faire face aux aléas de la vie avec stoïcisme pour protéger ses enfant. En perdant sa maman, on perd une mère, une confidente, un soutien et surtout, une meilleure amie.

Lire aussi 6 signes que vous avez une forte personnalité

Contenus sponsorisés