x

Les frites de Mc Donalds contiennent des ingrédients dangereux pour votre santé

Ne tournons pas autour du pot : McDonald’s est une indulgence magnifique. C'est le repas de choix des jeunes, des paresseux, des fatiguées et des extravagants sur le plan nutritionnel. C’est tentant, pratique et surtout malsain. Bien sûr, nous avons tous tendance à nous concentrer davantage sur les aspects « délicieux » et « pratique », néanmoins, pour tous les hamburgers gras de McDonalds, les Nuggets douteux et les salades étonnamment calorifiques, nous pensons au moins trouver du réconfort dans les frites. Mais, saviez-vous qu'elles peuvent être nuisibles à notre santé comme le relate le journal britannique The Sun.

Qui dit frites dit pommes de terre, huile végétale et une pincée de sel. Rien de méchant non ? De manière surprenante pour certaines personnes et sans surprise pour beaucoup d’autres, les frites qui accompagnent la plupart de vos repas McDonald’s pourraient s’avérer être les plus malsaines.

Pour commencer, les ingrédients des frites de McDonald’s, pour lesquelles nous devenons excessivement dépendants, ont été associés à de graves risques pour la santé, notamment les maladies cardiovasculaires, l’obésité et même potentiellement le cancer.

La liste des ingrédients des frites McDonald’s

Les frites de Mc Donalds

  • Patates
  • Huile végétale (huile de canola, huile de maïs, huile de soja, huile de soja hydrogénée)
  • Saveur naturelle de bœuf : introduite depuis que le restaurant a mis fin à la cuisson de ses frites dans la graisse de bœuf réelle. Selon la Food and Drug Administration (FDA), l’arôme de bœuf lui-même – dont les ingrédients exacts ne doivent pas être divulgués par les entreprises qui le fabriquent – n’est techniquement pas qualifié d’ingrédient. Attendez-vous à la levure, aux protéines et au bouillon de bœuf, mais ne vous attendez pas à du bœuf réel.
  • Pyrophosphate acide de sodium (pour préserver la couleur)
  • Sel

Voici les raisons pour lesquelles vous devriez arrêter de manger les frites McDonald’s

Taux élevés d’Oméga 3 et Oméga 6

Les frites de Mc Donalds

Les frites de McDonald’s ont un mélange de 4 huiles végétales différentes. En plus d’être très souvent des aliments génétiquement modifiés, les huiles végétales sont inflammatoires en raison de leur teneur en oméga-6.

Les oméga-6 et les oméga-3 sont tous deux nécessaires à votre santé. Toutefois, si vous ne maintenez pas un rapport suffisant en oméga-3, cela entraînera une inflammation chronique en raison des eicosanoïdes pro-inflammatoires fabriqués à partir des acides gras oméga-6. Plus vos niveaux d’oméga-6 sont élevés, plus vous aurez besoin d’oméga-3.

Il convient de noter que les chercheurs ont appris que toutes les sources d’oméga-6 ne sont pas identiques. Par exemple, manger des noix ne semble pas avoir les mêmes risques pour la santé.

Acrylamide

En 2002, des scientifiques ont découvert un produit chimique appelé acrylamide dans certains aliments. Il est reconnu cancérigène selon certaines études sur les animaux, et est utilisé dans certains processus industriels (on le trouve également dans la fumée de cigarette). L’acrylamide peut se former dans les féculents, comme les pommes de terre, lorsque celles-ci sont exposées à une chaleur élevée et ce lors de la friture.

La FDA réglemente actuellement les niveaux d’acrylamide dans les usines de traitement, mais ne mesure pas sa teneur dans les aliments.

Troubles cardiaques

Selon des études, Les huiles végétales hydrogénées (ou modifiées) sont très riches en acides gras trans, des substances toxiques associées aux maladies cardiaques, au cancer, au diabète et à l’obésité.

Conservation de l’huile de friture

Les frites de Mc Donalds

Vous avez probablement deviné que les Fast Food ne remplacent pas leur huile de friture après chaque cuisson de frites. La chaine McDonald’s a indiqué que leurs huiles de fritures sont « filtrées » quotidiennement, mais ne sont remplacées qu’une fois par semaine. Cela signifie que les frites sont cuites dans de l’huile qui a été réchauffée à maintes reprises.

La consommation d’huiles végétales réchauffées a été associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires, à une pression artérielle élevée, et à des taux de cholestérol plus élevés.

Contenus sponsorisés
Loading...