Les frelons asiatiques « tueur » fait actuellement son retour

La biodiversité et la nature reposent sur un équilibre essentiel. Lorsqu’une nouvelle espèce est introduite dans un nouvel environnement, il se peut que cet équilibre soit rapidement mis en péril. Cela s’observe notamment avec les frelons asiatiques, des insectes originaire d’Asie qui représentent une menace pour les ruches en France.  Apparus dans l’Hexagone en 2004, ils se sont depuis propagés à grande vitesse. Après une année de régression, une association signale que ces prédateurs d’abeilles établissent leurs pré-nids et ce, plus tôt que prévu. Cette information a été relayée par nos confrères de  Ouest-France.

De son nom scientifique Vespa velutina, le frelon asiatique ou encore le frelon à pattes jaunes, est une espèce originaire d’Asie. Dû à l’activité humaine, cette espèce s’est retrouvée en plein territoire européen. Prédateur vorace pour les abeilles, le frelon asiatique menace de perturber une biodiversité fragile. Polleniz, une association régionale qui oeuvre à la protection du végétal et de l’environnement des Pays de la Loire révèle qu’après une année de récession, “on aperçoit déjà des pré-nids, bien avant la date habituelle”.

frelons

Un danger pour la biodiversité européenne

Nous avons appris au cours de notre histoire que la biodiversité repose sur un équilibre singulier et vulnérable. Les pollinisateurs sont une catégorie particulière et d’une importance capitale pour cette dernière. En Europe ce sont les abeilles, entre autres, qui assurent la pollinisation des fleurs, et produisent par la même occasion du miel. Pour cette raison, nous entretenons un lien tout particulier avec cet insecte.

Toutefois, avec l’introduction des frelons asiatiques sur le Vieux continent, la vie de ce dernier est mise à rude épreuve. La raison en est simple, les frelons asiatiques sont des prédateurs hors-pair. Selon l’Express, ces frelons peuvent décapiter jusqu’à 50 abeilles par jour.

frelon asiatique

Un réflexe de défense violent

Interrogé par nos confrères du Monde, David Philippart, directeur de la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (Fredon) de Basse-Normandie explique que ces insectes ne sont pas sans danger pour l’homme, notamment en raison de leur réflexe de défense particulièrement violent. En effet, les frelons asiatiques auraient tendance à attaquer en groupe lorsqu’ils se sentent en danger. “Cela peut aller jusqu’à plusieurs centaines ou milliers de frelons” précise l’expert. L’Inventaire national du patrimoine naturel (INPN) souligne toutefois que “les observateurs s’accordent sur le fait que vespa velutina n’est pas agressif et qu’il est possible d’observer son nid à 4 ou 5 mètres de distance sans risque”.

Des risques importants en cas d’allergie

La piqûre des frelons asiatiques est plus profonde et peut s’avérer mortelle en cas de multiples attaques ou d’allergie au venin d’hyménoptère, comme le souligne l’infectiologue Stéphane Gayet. A savoir également que cet insecte conserve son dard, même après une piqûre. Il peut donc continuer à attaquer la personne tant qu’il a encore du venin. Toutefois et contrairement à l’idée reçue,  la piqûre du frelon asiatique ne présente pas plus de danger que celle du frelon européen ou de la guêpe. Ce qui peut néanmoins faire la différence précise Eric Darrouzet, enseignant-chercheur à l’Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte, c’est “si on est piqué par un frelon ou par cent frelons” ainsi que notre sensibilité au venin.
Stéphane Gayet rappelle également que les enfants et les bébés présentent une sensibilité plus importante que les adultes “car les piqûres peuvent leur provoquer un œdème ou faire baisser leur tension. Les jeunes enfants peuvent en mourir, il faut donc immédiatement contacter les secours », alerte le médecin.

nid de frelons

Un nid de frelons asiatiques, que faire ?

En 2019, c’est près de 2 357 nids de frelons asiatiques qui ont été détruits dans le département de la Manche. Aujourd’hui, de nombreux efforts sont déployés afin de trouver une solution contre cette invasion, notamment pour remplacer les pièges comme moyen d’extermination qui, malgré leur efficacité, attirent et tuent également de nombreux autres insectes.

Si vous vous rendez compte de la présence d’un nid de frelons ou même de guêpes chez vous, il est recommandé de ne pas agir seul. En effet, les piqûres de ces insectes ne sont pas sans danger. Le risque de réactions allergiques n’est pas à ignorer, en cas de plusieurs piqûres, ces insectes peuvent même vous être fatals.
A cet effet, il est fortement recommandé de contacter des sociétés certifiées et spécialisées en désinsectisation.

Lire aussi Comment avoir un bon Karma ?

Contenus sponsorisés