Les experts américains révèlent que le coronavirus “ne se propage que difficilement” via les surfaces

Depuis son apparition à Wuhan, le coronavirus fait l’objet de nombreuses études pour identifier de potentiels vaccins ou traitements pour enrayer sa propagation, en plus de multiples recherches visant à mieux comprendre ses mécanismes d’infection et ses voies de transmission. Dans ce sens, plusieurs scientifiques ont tenté d’estimer la durée pendant laquelle le virus pouvait rester infectieux sur des surfaces inertes. Les chiffres restent complexes, évoluant au fur et à mesure que de nouvelles données apparaissent. Pour le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), la contamination via des objets serait plus rare qu’entre deux personnes. L’information a été relayée par Fox News.

Face à la pandémie de coronavirus, les autorités sanitaires ont partagé de nombreuses mesures d’hygiène et de prévention à respecter. Pour se protéger du Covid-19, il a notamment été mentionné de se montrer prudent en cas de contact avec des surfaces ou des objets, puisque comme le révélaient nos confrères du Monde fin mars, les résultats de certaines études portent à croire que l’on risque “d’être infecté en touchant avec ses mains des surfaces qui sont ou ont été en contact avec des malades du Covid-19”.

nettoyage surfaces

Que dit le CDC ?

Alors que le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies révélait sur sa page début mars qu’il “serait possible” que le virus se propage via des surfaces contaminées, Fox News indique que ce dernier aurait modifié cette information, en intégrant les “surfaces et objets” à une section concernant des voies de transmission plus rares de la Covid-19. Celle-ci explique que les données évoluent constamment à mesure que les chercheurs en apprennent plus sur la maladie et fait notamment référence aux surfaces et objets qui ne seraient pas considérés comme des voies principales de propagation du nouveau coronavirus. Le Centre écrit à cet effet: “Il est possible qu’une personne contracte la Covid-19 en touchant une surface ou un objet infecté par le virus en se touchant ensuite la bouche, le nez ou vraisemblablement les yeux. Cela n’est pas considéré comme la voie principale de propagation du virus, mais on en apprend toujours plus”.

Contacté par Fox News, des experts soulignent toutefois que cela ne signifie pas qu’il faut renoncer à prendre des précautions “pratiques” et “réalistes” pour stopper la propagation du Covid-19. Le Dr John whyte, médecin-chef du site de santé WebMD, estime que l’information du CDC peut aider la population à mieux comprendre ce qui augmente les risques. Il ajoute toutefois que “Cela ne signifie pas qu’il faut arrêter de se laver les mains ou de désinfecter les surfaces”.

gel mains

Contamination via des surfaces: quels sont les risques?

Selon Le Monde, il est très difficile d’estimer les risques de contamination, malgré les études qui ont été menées sur le sujet. Si les chercheurs révèlent des durées de persistance du virus sur différentes surfaces, ces derniers soulignent toutefois que “la transmissibilité du virus aux personnes qui rentreraient en contact avec des surfaces infectées n’est pas démontrée, faute de données”.

Selon la virologue Astrid Vabret, le problème concerne essentiellement la dose infectante du virus, à savoir la quantité requise pour entraîner une infection. “La transmission d’un virus est un phénomène complexe, très difficile à appréhender de façon chiffrée. On ne sait pas combien il faut de virus pour que ça génère une infection en contact avec la muqueuse” indique la professeure, avant d’ajouter “Ce n’est probablement pas la même en fonction des personnes. Vous avez une énorme diversité de tout : les défenses locales sont variables en fonction des individus, tout comme l’état de leurs muqueuses”.

Un avis partagé par Bruno Grandbastien, médecin hygiéniste et président de la Société française d’hygiène hospitalière. Selon lui, l’absence de données sur le sujet complique la tâche. “nous savons juste qu’il y a un gradient : plus la charge virale est importante, plus le risque d’infection est grand. Mais c’est éminemment variable selon les virus”, précise le médecin.

Comment se transmet le coronavirus ?

Selon les informations publiées par le Ministère des Solidarités et de la Santé, la maladie se transmet via des gouttelettes projetées lorsqu’une personne tousse ou éternue, ainsi que pendant une discussion. Il est donc considéré que le contact étroit avec un individu ayant contracté la Covid-19 est nécessaire pour qu’il y ait une transmission. Cela implique “un contact direct à moins d’un mètre lors d’une discussion”, partager le même lieu de vie, une toux ou un éternuement, ainsi que l’absence de mesures de protection.

L’autre vecteur privilégié de la transmission de la maladie implique “le contact des mains non lavées souillées par des gouttelettes”, indique le ministère. A cet effet, la distanciation sociale et le respect des gestes barrières sont des conditions sine qua non pour protéger sa santé.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close