Les États-Unis ont enregistré un record des cas de coronavirus en une seule journée

Apparu dans un marché de fruits de mer à Wuhan, en Chine, le coronavirus s’est rapidement propagé dans les quatre coins du globe, faisant de plus en plus de victimes. En seulement quelques mois, le monde a fait face à la plus grande crise sanitaire du XXIème siècle. Une pandémie due à un nouveau coronavirus qui a infecté dix millions d’individus et a coûté la vie à plus d’un demi-million d’entre eux. Pays le plus endeuillé de la planète, les États-Unis enregistrent une flambée de cas ces derniers jours, atteignant un record terrifiant ce samedi 27 juin, rapporte CNN

Une pandémie sans précédent s’abat actuellement sur la planète. Pour enrayer la propagation du coronavirus, la plupart des pays du monde ont choisi de soumettre leurs citoyens à un confinement pendant une période déterminée.

Après plusieurs semaines, une reprise des activités était légitime afin de relancer l’économie et de permettre à chacun de retrouver un semblant de liberté. Les États-Unis, qui ne comptaient que peu de cas au début de l’épidémie, enregistrent aujourd’hui le plus de cas de contaminations.

coronavirus etats unis

Une explosion de cas en une seule journée

Les États-Unis ont une nouvelle fois enregistré un record du nombre de contaminations ce vendredi 27 juin. Selon un décompte mis à jour par l’Université John Hopkins, près de 40 173 cas d’infections par le nouveau coronavirus ont été enregistrés ce jour-là.

Dernièrement, le pays de l’Oncle Sam constate une recrudescence des cas de Covid-19, alors qu’un élan d’espoir se dessinait un mois auparavant. Pourtant, au début de l’épidémie Donald Trump avait affirmé que le virus chinois disparaîtrait naturellement dès le début du printemps. Une allégation qui lui a encore une fois valu de nombreuses critiques.

Alors qu’en Europe, la situation sanitaire semble être maîtrisée, les États-Unis n’ont visiblement pas pris les mesures nécessaires pour enrayer l’épidémie. Pour Mike Pence, le vice-président du pays, “le volume des nouveaux cas qui se présentent est le reflet d’un grand succès dans l’expansion des tests à travers le pays”.

Comme le cite le journal Le Monde, le président américain ne semble pas à même de reconnaître ses torts face à cette flambée de cas. Et pour cause, il aurait pointé du doigt une capacité de dépistage très élevée dans le pays qui justifierait alors ce nombre faramineux de contaminations. “J’ai donc dit à mes équipes : faites moins de tests, s’il vous plaît”, a déclamé Trump qui nourrit encore la polémique.

port de masque

Un pays soumis à l’incertitude

De nombreux États américains ont dû remettre à l’ordre du jour la question des reprises de certaines activités économiques. Au Texas, le gouverneur Greg Abott a “suspendu”, la réouverture des commerces en privilégiant la livraison et les commandes à emporter dans les restaurants, les cafés et les bars.

“Pour le moment, il est clair que l’augmentation du nombre de cas est largement due à certains types d’activités, notamment les Texans qui se rassemblent dans les bars”, a déclaré le gouverneur alors que le Texas a enregistré plus de 5700 infections vendredi 27 juillet.

En Floride, près de 9000 cas ont été recensés vendredi dernier. Selon le gouverneur Ron DeSantis, il s’agissait principalement “des personnes plus jeunes, généralement asymptomatiques”. Face à cette flambée de cas, le Dr Anthony Fauci, médecin infectiologue, préconise le respect de la distanciation sociale et le port du masque”.

Par ailleurs, le Dr Robert Redfield, directeur des Centers for Disease Control and Prevention, a signalé qu’aux États-Unis, 20 millions de personnes auraient contracté la Covid-19 sans le savoir, en étant des porteurs asymptomatiques du virus. À l’heure actuelle, 32 États du pays rapportent une augmentation du nombre de cas recensés quotidiennement. Rappelons que le pays enregistre actuellement plus de 125 800 décès causés par la Covid-19.

briefing hopital

France : maintenir les mesures sanitaires pour éviter une deuxième vague

Dans l’Hexagone, la situation sanitaire semble maîtrisée, malgré la détection de certains foyers de contaminations. Toutefois, le personnel médical et la communauté scientifique exhortent à respecter les gestes barrière et la distanciation sociale pour freiner la propagation du virus. “Le virus recule, mais il circule toujours”, avait annoncé Olivier Véran dernièrement.

Lors de la fête de la musique, un relâchement a été observé en France, laissant craindre une hausse des cas de contaminations. Parallèlement, la pandémie s’intensifie dans certains pays du monde, appelant à faire preuve de plus de prudence. En outre, le Conseil scientifique a alerté sur la crainte d’une deuxième vague de Covid cet hiver. Pour endiguer l’épidémie, il est donc primordial de continuer à appliquer les gestes barrière et à maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres.

Lire aussi Le vinaigre blanc est-il efficace contre le coronavirus ?

Contenus sponsorisés