x

Les étapes exactes qui m’ont aidé à perdre 35 kilos

Une prise de conscience de ce qu’il ne faut pas faire lors d’un régime lui fait perdre 35 kilos. Et elle ne les a pas repris. Elle, c’est Elisha Villanueva. La jeune femme nous raconte son parcours fait de doutes et d’obstacles mais surtout de motivation et de persévérance.

Avant : 100 kilos
Après : 65 kilos

Le style de vie

J’ai toujours été joufflue, mais cela ne me perturbait pas car tous les membres de ma famille étaient plutôt ronds. Je ne m’en inquiétais donc pas, jusqu’à mon arrivée à l’Université. La première année, nous sommes allées, une amie et moi, dans une clinique pour la perte de poids. Le personnel nous a dit de commencer à prendre de la vitamine B12, nous a donné quelques pilules de perte de poids, et nous a conseillé d’arrêter de manger tous les aliments contenant des glucides.

C’est à ce moment que je me suis vraiment rendu compte que je ne savais absolument pas quoi faire avec un légume. J’étais suralimentée : je ne mangeais que de la viande et du fromage. Après avoir perdu 10 kilos en deux mois, ma mère m’a amenée chez le médecin parce que j’étais fragile, constamment en sueur, et j’avais des crampes d’estomac terribles. Le médecin m’a dit que je devais manger à nouveau « normalement ». Je suis retournée grignoter des pâtes et les restes du restaurant où je travaillais. J’ai rapidement retrouvé les 10 kilos que j’avais perdus.

J’avais renoncé à perdre du poids. Je me suis mariée, suis tombée enceinte de mon premier fils, j’ai pris 20 kilos. Peu de temps après, je suis tombée enceinte de mon deuxième fils. À cette époque, je pesais 91 kilos.

Six semaines après avoir donné naissance à mon deuxième enfant, je suis montée sur la balance au cabinet de mon médecin : je n’avais pas perdu de poids depuis l’accouchement. Pire, j’étais arrivée à 100 kilos. Je ne voulais pas que mes enfants soient jouffus à leur tour et je ne pouvais pas croire que je portais encore mes jeans de maternité ! Il était grand temps de faire quelque chose.

Le changement

J’ai d’abord beaucoup parlé avec ma mère, qui à cette époque suivait le régime Weight Watchers. Elle m’a appris à compter les calories. Ensuite, j’ai commencé à utiliser l’application mobile MyFitnessPal pour calculer ce que je mangeais au jour le jour.

J’ai peu à peu remplacé les mauvaises graisses par des choses saines: je faisais des tacos avec de la dinde hachée au lieu du bœuf, enveloppais mes burgers dans de la laitue à la place du pain, et faisais des frites de patates douces maison.

Après avoir perdu environ 5 kilos, je me sentais vraiment bien. Une de mes amies m’a convaincue de la suivre à la salle de gym, et nous avons commencé à prendre des cours d’aérobic. J’ai beaucoup aimé ! J’étais étonnée de constater que l’exercice contribuait pour beaucoup à ma perte de poids. Je me disais « Mais pourquoi tu n’as pas essayé avant ? ».

Encouragée par ma perte de poids et ma condition physique s’améliorant, j’ai commencé à courir et à vraiment apprécier. Lorsque j’ai entendu parler d’une association pour l’accès à l’eau potable dans des villages en Afrique, je n’ai pas hésité à courir un semi-marathon pour la soutenir. C’était difficile mais j’ai pu terminer en moins de deux heures !

Un peu plus d’un an après le début de mon régime, j’avais perdu 37 kilos. Je pesais 63 kilos.

La récompense

À l’âge de 1 an, mon premier fils voulait faire du toboggan dans le parc, mais je ne pouvais pas l’y mener parce que je n’arrivais pas à y entrer. Aujourd’hui, je n’ai plus aucun problème de ce genre. Je peux courir avec eux sans être essoufflée. Perdre du poids m’a aussi inspirée pour démarrer mon entreprise Flex It Pink, un réseau de soutien en ligne pour les femmes qui essaient de perdre du poids. Il est gratifiant de savoir que mon changement de vie en inspire d’autres !

Les conseils d’Elisha

Ne laissez pas la prise de poids vous démotiver. Six mois après avoir atteint mon objectif de poids, ma famille et moi avons déménagé dans un autre État. Le déménagement a totalement dérangé ma routine, et j’ai pris 7 kilos. C’était difficile de se remettre sur la bonne voie, mais je savais que je ne devais pas abandonner ma santé. J’ai trouvé une nouvelle routine qui collait à ma nouvelle vie et j’ai perdu tout le poids que j’avais pris.

Entourez-vous de personnes qui vous soutiennent. Les encouragements de l’amie qui me tenait compagnie à la salle de gym ont été la clé de mon succès. Elle m’a poussée à continuer à travailler et à dépasser mes limites.

Essayez de ne pas vous concentrer uniquement sur la balance. Quand j’ai commencé à perdre du poids, mon instructeur d’aérobic me disait qu’il observait des résultats à chaque fois qu’il me voyait. Je ne percevais pas vraiment de différence sur la balance, mais ses commentaires positifs m’ont motivée à continuer.

Contenus sponsorisés
Loading...