x

« Les effets du coronavirus pourraient être pires que prévu » affirment des médecins

En juillet dernier, des médecins italiens tiraient déjà la sonnette d’alarme. Pour ces experts, la pandémie pourrait être plus grave que prévu. La raison ? Des conséquences parfois dramatiques résultant de la contamination au Covid-19. Aujourd’hui, nous savons que certains malades subissent les séquelles du coronavirus depuis plusieurs mois, certaines plus inquiétantes que d’autres. D’une simple grippe à une maladie dont les symptômes s’éternisent, retour sur ce virus aux symptômes diffus.

La pandémie de coronavirus a ébranlé le monde entier et a emporté des centaines de milliers de victimes. Si, il y a tout juste un an, certains pensaient encore qu’il s’agissait d’une simple grippe, cette dernière s’est avérée plus désastreuse que prévu. A l’époque, quelques scientifiques alertaient déjà sur la dangerosité de ce virus imprévisible. Il y a plusieurs mois de cela, la chaine d’information britannique Sky news rapportait l’inquiétude de médecins en Italie, qui avertissaient sur les conséquences médicales importantes du coronavirus. Aujourd’hui nous y sommes : un patient sur 10 ne serait pas tout à fait guéri trois mois après l’infection. Si certains présentent des symptômes bénins, d’autres souffrent de problèmes de santé beaucoup plus graves.

Le coronavirus peut laisser des séquelles à long terme

Des maladies graves et chroniques. Telles sont les conséquences du Covid-19, la maladie qui s’est vite transformée en la plus grande pandémie de notre temps. Parmi ces troubles sévères, la psychose, l’insomnie, les dysfonctionnements rénaux, les infections de la colonne vertébrale, la fatigue chronique, les problèmes de mobilité mais également les accidents vasculaires cérébraux. Ces derniers ont été observés en juillet dernier chez les patients de la ville de Lombardie, où l’on recensait à cette période le plus de cas en Italie. Les médecins de ces hôpitaux, craignaient que certaines victimes ne puissent jamais se remettre de cette maladie et que tous les âges sont susceptibles d’être touchés par ces graves séquelles.

coronavirus cosentini

skynews

« Le virus est une maladie systémique qui affecte tous les organes »

 « Le virus est une infection systémique qui affecte tous les organes du corps et non pas, comme on le pensait avant, une maladie respiratoire » affirmait le Dr Roberto Consentini. A raison, puisque quatre mois plus tard, des chercheurs américains avertissaient également sur les risques à moyen et long terme de séquelles neurologiques chez certains patients. Selon un article de Doctissimo publié en septembre, une étude parue dans la revue de prépublication BioRXiV, suggérait que les maux de tête, confusions et délires dont souffraient certains patients Covid, pourraient s’expliquer par une invasion directe du cerveau par le virus. Une théorie confirmée par le professeur Dominique Salmon-Ceron, infectiologue à l’hôpital Hôtel-dieu. Interrogée par nos confrères de LCI, elle explique que le sars-cov-2 s’attaque à notre cerveau en infectant toutes les cellules qui portent le récepteur du virus. Toujours est-il qu’il est encore impossible de connaitre les effets neurologiques à long terme du Covid.

Le Covid n’épargne personne

Après avoir révélé ces diagnostics, les médecins italiens en appelaient à encore plus de prudence. Ils avertissaient : « Les personnes qui ne se considèrent pas dans un groupe vulnérable et qui ne sont pas concernées par la maladie pourraient se mettre en danger de maladies qui changeraient leur vie si elles ignoraient les règles de sécurité. Pour ce faire, ils invitaient plus que jamais à respecter les règles de distanciation sociale ainsi que les mesures connues pour se prémunir de la maladie comme la désinfection des mains et le port du masque.

Covid long : des malades qui n’arrivent toujours pas à s’en remettre   

Certains patients souffrent des séquelles du coronavirus depuis plusieurs mois : on les appelle les Covid-long. De la perte de cheveux, en passant par une fatigue chronique aux difficultés respiratoires, la liste des symptômes post covid est longue. Difficiles à soigner, ces rescapés de la maladie sont dans le désarroi. Si la découverte des vaccins sonne comme une délivrance, ces patients qui souffrent encore en silence espèrent ne pas être les oubliés de cette crise.

Contenus sponsorisés
Loading...