Les chercheurs affirment que les gens qui consomment du piment pourront vivre plus longtemps

Cousin du poivron, c’est pour son goût piquant que le piment rouge est aussi prisé dans certaines régions du monde comme l’Inde ou le Mexique, où il entre dans la composition de nombreux plats. Alors que sa popularité dans nos contrées augmente, les études sur cet aliment sont de plus en plus nombreuses et tendent à démontrer ses bienfaits pour la santé. C’est ainsi que deux chercheurs de l'Université du Vermont ont révélé un lien entre la consommation du piment et un taux réduit de mortalité précoce.

Manger du piment régulièrement pourrait diminuer vos risques de mourir prématurément

D’après une étude de l’Université du Vermont aux Etats-Unis, les personnes qui mangent régulièrement du piment fort auraient 13 % de moins de risques de mourir prématurément que celles qui n’en consomment pas. D’après les résultats des chercheurs, le taux de mortalité serait l’inverse de celui de la consommation de piment. Ainsi, plus une personne en consommerait, moins elle risquerait de mourir de bonne heure. Manger du piment permettrait donc de vivre plus longtemps.

Pour expliquer ce lien entre le piment fort et le taux de mortalité, les chercheurs ont émis l’hypothèse que c’est la capsaïcine, une substance active contenue dans le piment, connue pour son rôle de prévention de l’obésité et pour son action régulatrice du flux sanguin, qui serait en cause.

Ainsi, pour les auteurs de l’étude, les piments "pourraient être un élément bénéfique du régime alimentaire".

Les bienfaits du piment pour la santé

Voici quelques exemples de bienfaits que vous pouvez tirer de la consommation du piment.

Il apaise le système digestif

La capsaïcine est le composé qui provoque la sensation de piquant lorsque l’on mange du piment fort. C’est cette même substance qui, parce qu’elle réduit le taux d’acidité du tube digestif, a un effet anti-irritant pour l’estomac et les intestins, et qui favorise une bonne digestion en stimulant la sécrétion de salive et de sucs gastriques.

Il est bon pour le cœur 

Consommer du piment fort régulièrement permet de réduire le taux de cholestérol sanguin ainsi que la formation de dépôts sur les parois artérielles. Le piment a aussi un effet vasodilatateur qui permet une meilleure circulation du sang.

Il atténue les douleurs aux articulations et les migraines

La capsaïcine a en effet de puissantes propriétés antidouleur. Lorsqu’appliqué sur la peau, le piment réduit la puissance des signaux transmettant la sensation de douleur du corps vers le cerveau. 

C’est ainsi qu’en consommant du piment, vos douleurs fortes s’atténuent, dont les maux de tête et les migraines.

Il augmente le métabolisme 

Parce que le piment augmente le métabolisme du corps, celui-ci consomme plus d’énergie, et vous perdez du poids plus facilement. Le piment agit en outre comme un coupe-faim qui, lorsqu’il est consommé en début de journée, agira jusqu’au soir.

Il réduit vos risques de développer un cancer

Parce que la capsaïcine a des effets antioxydants et anti-inflammatoires, le piment prévient le cancer et aide le corps à le combattre.

Il est anti-infectieux, antiviral et antifongique 

Grâce notamment à ses composés antioxydants, le piment aide à renforcer le système immunitaire de l’organisme et à combattre la grippe, le rhume ou les infections fongiques. En outre, il a été démontré que le piment était efficace contre seize souches fongiques différentes.

Contre la mauvaise haleine

Le piment est un désinfectant naturel qui, en tuant certaines bactéries présentes dans la bouche, permet de neutraliser les mauvaises odeurs.

Astuce : quoi faire si vous avez la bouche qui brûle ?

S’il vous est par hasard déjà arrivé au cours d’un repas de manger une quantité trop importante de piment en une bouchée et d’avoir la bouche en feu, vous avez sûrement dû avoir le réflexe de boire de l’eau pour apaiser votre vive sensation de brûlure.

Et vous avez sans doute sûrement remarqué que l’eau n’était dans ce cas-là que d’une piètre efficacité. La raison à cela est que le composé qui provoque la sensation de piquant, la capsaïcine, n’est pas soluble dans l’eau, mais plutôt dans les matières grasses. C’est donc en mangeant un aliment gras tel que le fromage ou une boisson grasse, ou en vous rinçant la bouche avec de l’huile que vous avez le plus de chances de vous sentir soulagé. 

Important : Si toutefois vous souffrez de l’intestin irritable ou d’hémorroïdes, il est strictement interdit de consommer du piment. 

Contenus sponsorisés

Loading...
Close