Les changements de votre vagin à 20, 30 et 40 ans

Les changements de votre vagin à 20, 30 et 40 ans


les-changements-de-votre-vagin-a-20-30-et-40-ans

Les femmes connaissent très peu leurs organes génitaux. Pourtant, leur vagin subit des changements avec les années. En effet, les organes reproducteurs de la femme ne sont pas les mêmes à 20 ans et à 40 ans.

Pendant la vingtaine
La puberté étant terminée, vos organes génitaux ont atteint leur taille adulte, à l’exception des grandes lèvres (lèvres extérieures), qui elles, sont plus minces. Cela est dû au fait qu’avec l’âge, la graisse sous-cutanée, y compris celle de vos organes génitaux, diminue.

Pendant la trentaine
Les changements hormonaux qui accompagnent la grossesse ou le vieillissement peuvent rendre vos petites lèvres, soit les lèvres internes qui encerclent le clitoris et l’ouverture vaginale, plus foncées.

Par ailleurs, l’utérus a la proportion d’une pastèque pendant la grossesse, mais rétrécira pendant les six semaines suivant l’accouchement. Plusieurs femmes veulent accoucher par césarienne afin d’épargner une ouverture étirée de leur vagin. Cependant, les cicatrices de cette chirurgie peuvent engendrées des douleurs et des picotements durant des années.

Pendant la quarantaine
Bien que l’approvisionnement en ovules diminue rapidement au début de la quarantaine, la femme ovule encore. La femme a toujours un cycle menstruel, mais il est plus court. En effet, celui-ci s’essoufflera vers la cinquantaine, soit à la ménopause. Votre corps ne sera plus fertile de cinq à dix ans avant ce stade.

Vos organes reproducteurs sont soutenus par des tendons, des tissus et des muscles. Un surplus de poids, le vieillissement ou des années de séances d’entraînement peuvent desserrer le plancher pelvien, ce qui peut causer des fuites de la vessie ou vous faire ressentir une lourdeur en bas de la ceinture.

Le taux d’œstrogène a un impact sur l’équilibre du pH vaginal, ce qui peut stimuler l’inflammation, l’amincissement et la sécheresse des parois vaginales. Des démangeaisons, des brûlures et des rougeurs peuvent en résulter. Toutefois, avoir des rapports sexuels régulièrement peut empêcher cette atrophie.


Loading...