Les bienfaits de la tisane au Thym pour la santé et la beauté

Originaire des zones arides et rocailleuses du bassin méditerranéen, le thym offre certaines vertus médicinales redoutables. Outre l’utilisation de cette plante aromatique en cuisine, ses propriétés anti-inflammatoires, ses bienfaits antiseptiques et sa teneur en antioxydants en font un véritable allié pour soulager les affections intestinales et respiratoires. Il représente ainsi un stimulant de l’immunité et un anti-infectieux à large spectre, à utiliser sans modération.

De nombreuses espèces poussent dans les jardins, dont certaines au feuillage ornemental ou dégageant un parfum original comme le thym citron. Mais le thym commun (Thymus vulgaris) et le serpolet (Thymus serpyllum) sont les deux meilleurs à adopter pour les remèdes naturels. Ils restent tous deux à 20 cm de haut, aiment le soleil et la chaleur et fleurissent de juin à août. Le serpolet forme des tapis en terrain sec, le thym vulgaire se cultive partout en sol bien drainé ou en pot sur le bord de la fenêtre. On récolte leurs jeunes tiges en les coupant au ras de la souche pour favoriser la repousse. Il vaut mieux les cueillir en milieu de journée quand le soleil a augmenté leur concentration en huile essentielle. 

Ses utilisations

Doté de vertus antiseptiques, antispasmodiques et antitussives, le thym est efficace contre les maux de gorge et est recommandé contre la toux, en cas de rhume, de sinusite, de rhinite, de bronchite ou autres affections des voies respiratoires et de la sphère ORL. La meilleure façon de dégager rapidement les bronches consiste d’ailleurs à faire une inhalation au-dessus d’un bol contenant une infusion de thym bien chaude. Une tisane de thym est aussi un excellent draineur pour le foie. 

On peut boire deux à trois tasses d’une infusion de serpolet ou thym vulgaire pendant la journée, ce qui aura pour effet de chasser les toxines de l’organisme et de combattre les radicaux libres. Dosez à 30 g par litre d’eau et ajoutez une cuillerée de miel car le goût est assez fort. Vous pouvez d’ailleurs sucrer avec du miel de thym. Cette plante médicinale possède aussi des propriétés toniques et stimule le système nerveux. Une bonne infusion après le repas permet de se remettre au travail sans somnoler pendant la digestion. Augmentez dans ce cas la dose à 50 g (un peu plus de 3 cuillères à soupe) par litre d’eau. Enfin, son action antispasmodique est recommandée pour la santé digestive et soulager les dérégèlements de l’estomac. Ballonnements, diarrhée, flatulences, crampes…il suffit de le laisser infuser quelques minutes dans de l’eau frémissante. Bonus : vous tirez également profit de ses phénols, des molécules antioxydantes aux nombreuses vertus. A savoir qu’à l’instar du thym, plusieurs herbes et épices vous aident à rester en bonne santé.

Comment faire sécher le thym ?

Cueillez quelques branches de thym dans votre jardin et attachez les tiges pour former un bouquet. Faites-les ensuite sécher en les accrochant tête en bas. Il est également possible de les étaler sur du papier journal dans un lieu sombre et chaud pendant 1 à 2 semaines. Une fois les feuilles séchées, il ne vous reste plus qu’à les utiliser pour préparer vos tisanes et infusions

Les principes actifs du thym

Ses composants sont multiples, notamment dans l’huile essentielle de thym que l’on utilise souvent en phytothérapie : le linalol, vermifuge, antifongique et antibactérien redoutable qui permet de combattre les candidoses et les infections tout en stimulant le système immunitaire ; le thymol, anti-infectieux et antiparasitaire; le géraniol, neurotonique, stimulant et antiviral. 

Le thym contient aussi des flavonoïdes (lutéolol, apigénol, etc.), en plus d’être une source considérable de vitamine C. Le thym séché quant à lui est une bonne source de manganèse, de calcium et de vitamine K, indispensable pour réguler la coagulation du sang. 

Quelles sont ses autres utilisations ? 

COSMÉTIQUES

Apprécié en cosmétique naturel, le thym peut remplacer le dentifrice grâce à ses propriétés antiseptiques. Mouillez la brosse à dents et saupoudrez de poudre de thym. A utiliser 2 à 3 fois par semaine.

EN BAIN DE BOUCHE

Sous forme de bain de bouche ou de gargarisme, son effet anti-inflammatoire soulage les troubles de la sphère buccopharyngée : caries, mauvaise haleine, gingivite…La décoction de thym est également efficace contre le mal de gorge. Prenez votre thym séché (5 g) et laissez infuser pendant 10 minutes dans une casserole d’eau bouillante (10 cl). Vous pouvez maintenant filtrer et utiliser cette infusion (refroidie) pour votre soin en procédant comme pour un bain de bouche classique. 

Pour varier, vous pouvez également opter pour un bain de bouche au bicarbonate de soude, idéal pour éliminer la plaque dentaire.

POUR LES CHEVEUX

Quelques tiges entières bouillies dans un peu d’eau servent à confectionner une lotion tonique du cuir chevelu, à utiliser en rinçage après le shampooing.

Lire aussi Le thym détruit les infections de la gorge, la grippe, combat les infections respiratoires et bien plus encore

Contenus sponsorisés