Les 5 principaux dangers des protéines

C’est bien connu, les protéines permettent d’alimenter les muscles et ont un effet coupe-faim qui favorise la satiété. Néanmoins, quand elles sont consommées en fortes quantités, les protéines représentent un danger pour votre métabolisme. On vous explique pourquoi en 5 points.

Ces dernières années, les régimes à base de protéines pullulent sur la Toile, un mouvement initié par le fameux Docteur Dukan et sa méthode radicale pour éliminer les kilos. Les protéines sont des nutriments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Leur fonction énergétique permet de préserver la masse musculaire lors d’un régime amaigrissant et facilite la perte graisseuse. Elles sont contenues dans deux catégories d’aliments : ceux d’origine animale (viandes, poissons, crustacés, produits laitiers) et ceux d’origine végétale (céréales, légumineuses, lentilles, pois…). Cependant, les protéines peuvent être dangereuses pour la santé.

1. Une consommation excessive de protéines favorise la mauvaise haleine !

Un régime hyperprotéiné comporte très peu de glucides afin de favoriser l’amaigrissement. Lorsque les glucides sont consommés en quantités limitées, le corps commence à brûler les graisses en produisant des déchets cétoniques qui sont ensuite libérés dans les urines et le sang. L’inconvénient est que ces substances chimiques, appelées cétones, sont responsables de la mauvaise haleine en période de diète protéinée.

gettyimages-482020290-breath-g-stockstudio

2. Attention à la dépression !

Pas étonnant que les adeptes de la gonflette ne soient pas les boute-en- train de la soirée ! Le cerveau a besoin de glucides et de féculents pour stimuler la sérotonine, la fameuse hormone du bonheur qui régule l’humeur. En les excluant de votre alimentation, vous risquez de faire fuir votre entourage et être souvent irascible.

Les protéines, et en particulier les acides aminés qui les composent, jouent un rôle essentiel dans la fabrication des hormones et des neurotransmetteurs par l’organisme. L’apport de ces acides aminés est fourni par l’alimentation. Pour éviter les coups de blues, mangez du blanc d’œuf, de la volaille, du fromage, des fruits et crustacés.

gettyimages-521983717-mood-aleli-dezmen

3. Des reins fragilisés

Un régime hyperprotéiné n’est pas sans danger pour vos reins. En effet, le corps produit naturellement de nombreux déchets azotés lors d’un régime, que les reins ont pour fonction de filtrer. Si vous mangez une quantité normale de protéines, ces déchets sont évacués normalement. Mais si vous en mangez trop, vous forcez vos reins à travailler plus intensément pour éliminer les excès d’azote, ce qui peut les endommager à terme.

4.  Troubles de la digestion

Un régime riche en protéines au détriment des fibres est un danger pour la digestion. En effet, un excès de protéines entraîne des troubles digestifs, des problèmes de constipation et des ballonnements. Une consommation exclusive de viandes et de laitages est dangereuse car elle ne permet pas de réguler le transit, tout comme une consommation faible en glucides complexes (pois chiche, haricots…) et en fibres le déséquilibre.

gettyimages-175497396-gi-issues-jan-otto

5. Vous reprenez du poids plus facilement

Si les régimes protéinés permettent de perdre du poids rapidement, ils permettent aussi d’en reprendre très vite ! En effet, une étude sur 7000 personnes, menée sur plusieurs années, a démontré que ceux qui mangeaient le plus de protéines étaient 90%  de fois plus exposés à l’obésité, contrairement à ceux qui avaient une alimentation plus saine. Morale de tout cela : mangez ÉQUILIBRÉ !

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close