x

Les 5 pires produits chimiques que vous consommez régulièrement

La consommation des aliments transformés contenant des produits chimiques augmente la quantité de graisses dans le corps et provoque l’obésité.

Certains de ces produits chimiques appelés «obésogènes» poussent le corps à stocker la graisse même si on diminue la consommation des calories. Les effets sont complexes : certains de ces produits chimiques augmentent le nombre des cellules graisseuses, et élargissent leur taille. D’autres, influencent l’appétit, les envies, et la façon dont le corps brûle les calories. En plus des obésogènes, d’autres produits alimentaires synthétiques peuvent rendre triste et déprimé.

Voici les 5 produits chimiques à éviter :

1. Les hormones de croissance et antibiotiques

Plusieurs médicaments comme les hormones de croissance, les stéroïdes et les antibiotiques sont régulièrement donnés aux animaux pour les engraisser avec moins de nourriture. Les résidus de certains de ces médicaments ont été trouvés dans des échantillons de viande. Ces médicaments augmentent le risque d’obésité.

Comment les éviter :

Il faut consommer les viandes et les produits laitiers biologiques (de préférence de production locale). Le traitement avec des hormones et des antibiotiques favorisant la croissance, n’est pas autorisé dans l’agriculture biologique. À noter que le bœuf nourri à l’herbe contient plus d’acide linoléique conjugué (CLA), ce qui peut aider à perdre du poids.

2. Les saveurs artificielles et naturelles

Tous les aliments délicieux et parfumés avec des arômes et des saveurs naturelles, contiennent des produits chimiques. Ils sont disponibles sur le marché et pas chers. Mais ils incitent à manger encore plus.

Avec le terme «saveurs naturelles», les entreprises mettent ce qu’ils veulent dans l’alimentation qui est généralement considérée comme saine. Mais il faut savoir que tous ces aliments contiennent du glutamate mono sodique, des excitotoxines et d’autres produits chimiques. Les excitotoxines donnent aux papilles cette envie irrésistible de manger.

Comment les éviter :

Il faut éviter les aliments transformés, en particulier ceux qui ont des saveurs artificielles, des arômes naturels, du glutamate monosodique ou d’autres additifs « d’acide glutamique libre traitée ». Comme la levure autolysée et les protéines hydrolysées.

3. Les pesticides

Les pesticides sont des «perturbateurs endocriniens » et sont considérés comme des obésogènes. Même en petites quantités, ils perturbent les principales hormones du contrôle de poids (les catécholamines), interférent avec les systèmes hormonaux naturels qui régulent le métabolisme, et conduisent à la prise de poids.

Comment éviter :

Minimiser la consommation des pesticides en choisissant des produits biologiques (les pesticides synthétiques sont interdits dans l’agriculture biologique). Si les produits organiques ne sont pas disponibles, il faut donc choisir des produits frais, faibles en résidus de pesticides.

4. Les plastiques

Qu’il s’agisse d’une bouteille de vinaigre ou d’une benne à ordures, on est quotidiennement exposé à des matières plastiques. La majorité de ces matières contient des substances telles que les phtalates, le bisphénol A (BPA), et les perturbateurs endocriniens. Ces matières sont liées à l’augmentation du stockage des graisses dans le corps. Ces produits chimiques sont bien présents dans notre nourriture.

Comment les éviter :

Bien choisir ses bouteilles d’eau, récipients de stockage, pailles et ustensiles de cuisine. Il faut opter pour ceux qui sont en verre ou en acier inoxydable au lieu du plastique. Les bocaux en verre sont parfaits pour la conservation des aliments.

Contenus sponsorisés
Loading...