Les 4 conseils du Dr Hinohara pour vivre une vie longue et heureuse

Quel est le sens de votre vie ? Quelles sont vos motivations profondes et vos sources de joie ? Seriez-vous plus heureux si vous étiez plus riche, plus beau ou plus intelligent ? En réalité, on a beau avoir des attentes et des besoins différents, une chose est sûre : la santé et le bien-être sont étroitement corrélés. De ce fait, un célèbre médecin japonais a tenu à partager 4 secrets du bonheur qui lui ont permis de vivre en bonne santé et pendant très longtemps.  

Le docteur Shigeaki Hinohara a accompli diverses réalisations avant s’éteindre à l’âge de 105 ans. Président émérite de l’Université internationale St. Luke et pionnier de la médecine préventive, le médecin a tenu à laisser une trace de son passage sur Terre. En effet, il a écrit plusieurs livres au sujet de la longévité et du bien-être pour permettre aux personnes de mener une vie heureuse et harmonieuse. À travers ses conférences et ses livres, le médecin a pu partager des enseignements de taille qui ont fait le tour du monde. Ainsi, il a passé toute sa vie durant à aider et à épauler tous ceux qui croisaient son chemin.

Les 4 conseils du docteur Shigeaki pour vivre longtemps et en bonne santé

Avant de quitter ce monde, cet homme doté d’une grande sagesse a tenu à partager ses recommandations avec les autres. Voici quelques-uns de ses conseils, publiés par le Japan Times :

  1. L’énergie doit provenir d’une sensation de bien-être interne, et non pas du plaisir lié à la nourriture ou au sommeil

Certaines personnes oublient que le bien-être doit provenir de l’intérieur, et non de l’environnement. De ce fait, elles ont tendance à croire que si elles manquent d’énergie, c’est peut-être parce qu’elles ne mangent pas suffisamment ou qu’elles ne dorment pas assez. Mais en réalité, même si on a besoin de nourriture et de sommeil pour vivre, ces deux éléments ne sont pas notre seule source d’énergie. Le carburant du corps, ce qui doit le faire avancer, c’est la motivation intrinsèque de chacun. En effet l’esprit doit continuellement être nourri de pensées positives, de motivations et de gratitude pour donner lieu à des actions remplis de succès.

  1. Pour vivre longtemps et préserver une bonne santé, il faut éviter d’être en surpoids

Pour le docteur Shigeaki, maintenir un poids de forme est une condition inéluctable pour être en bonne santé. D’après lui, toutes les personnes qui vivent assez longtemps ne sont pas sujettes au surpoids. De ce fait, il conseille une alimentation saine et équilibrée qui donne suffisamment d’énergie au corps pour fonctionner sans le surcharger. Pour le petit-déjeuner, le médecin recommande de manger un jus d’orange, du lait, du café ainsi que de l’huile d’olive. “L’huile d’olive est excellente pour les artères et garde ma peau en bonne santé”, indique le médecin. Pour les deux repas suivants, il conseille de consommer des légumes, du poisson et du riz. Cependant, le docteur préconise de limiter sa consommation de viande à maximum deux fois par semaine.

  1. Pour s’épanouir et prendre soin de son corps, il est nécessaire de manger en pleine conscience

L’alimentation en pleine conscience est en vogue en ce moment. Et si le docteur Shigeaki en était un de ses pionniers ? Le docteur conseille de manger pour nourrir son corps et non pas pour nourrir son esprit. De ce fait, il recommande de manger en prenant conscience des émotions ressentis. Ainsi, les personnes sont à même de savoir si elles mangent pour combler un manque  et pour atténuer une émotion négative ou si elles ont réellement faim. Généralement, cet exercice fait appel aux sens et permet de mieux contrôler son appétit et sa satiété. De ce fait, il participe au maintien d’un corps en bonne santé.

  1. Le travail participe également au bien-être : la retraite ne doit donc pas constituer une obligation morale

Le médecin a travaillé jusqu’à l’âge de 60 ans pour ensuite prendre sa retraite. Mais après 5 ans, il a décidé de reprendre son activité professionnelle en tant que bénévole pour aider certains patients et contribuer au bien-être de la société. Ainsi, il a travaillé 18 heures par semaine tout en profitant pleinement de sa vie. De ce fait, bien que l’âge de la retraite soit fixé à 65 ans au Japon, il conseille aux personnes de continuer à travailler si elles le souhaitent. En effet, le fait d’être actif et de sentir qu’on contribue à la réalisation d’un projet important aide à être plus heureux et en meilleure santé.

Lire aussi 5 signes que vous avez le mauvais oeil à cause de personnes envieuses

Contenus sponsorisés