Le vinaigre blanc est-il efficace contre le coronavirus ?

Prendre soin de son intérieur devient obligatoire en cette période de crise sanitaire. Il doit être désinfecté afin de l’assainir de toute présence de virus dangereux comme le nouveau coronavirus. Même si ce dernier se transmet d’une personne à une autre via gouttelettes et postillons, il n’en demeure pas moins que les surfaces de notre maison peuvent également en être contaminées et représenter un danger. Et pour cause, il suffit qu’on les touche et que l’on touche notre visage pour être infectés. Raison pour laquelle désinfecter son intérieur devient aussi nécessaire qu’obligatoire. Toutefois, la question que la plupart se posent est de savoir si le vinaigre blanc est efficace pour éradiquer le coronavirus. Réponse avec Medisite.

Il est clair qu’à l’heure où la pandémie du coronavirus se propage d’une manière vertigineuse, les mesures d’hygiène doivent être respectées à la règle, notamment les gestes barrière pour se protéger et protéger les autres. Avec les sentiments d’angoisse et d’inquiétude générés par le virus mortel, l’obsession de le neutraliser est devenue omniprésente au quotidien. Masque, gel hydroaloolique, désinfectants pour les surfaces, tous les moyens sont bons et utilisés pour se prémunir du danger de ce virus mortel. Mais pour désinfecter votre maison, est-ce que tous les produits se valent ? Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur l’efficacité du vinaigre blanc.

Le vinaigre blanc est-il efficace contre le coronavirus ?

Le vinaigre blanc est réputé pour ses capacités nettoyantes, antibactériennes et antiseptiques naturelles mais pour répondre à la question à savoir s’il a le pouvoir de neutraliser le coronavirus, la réponse est NON. 

Ce dernier malgré tout son pouvoir antibactérien ne contient pas assez d’alcool pour éradiquer le virus. Les études montrent que le virus peut persister sur les surfaces quelques heures, voire plusieurs jours, il est primordial d’utiliser des désinfectants à haute teneur en alcool d’au moins 70%.

De plus, le vinaigre blanc n’est pas un virucide. Et comme l’indique l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), le vinaigre blanc se trouve inefficace pour détruire les virus sur les aliments et les emballages ou encore sur les surfaces. La Direction générale de la santé (DGS), interrogée par France info, confirme qu’elle « ne relève aucune situation où ce produit est spécifiquement recommandé face à l’épidémie ».

Quels désinfectants utiliser ?

L’eau de javel semble être le moyen le plus efficace pour détruire le nouveau coronavirus tout comme le chlore, les solvants, l’éthanol à 75%, l’acide péracétique et le chloroforme. Selon la Direction générale de la Santé (DGS), l’eau javellisée est recommandée pour désinfecter les poignées des portes, les interrupteurs de lumière et les surfaces d’écrans tactiles. D’un autre côté, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) corroborent cet état de fait et placent ainsi l’eau de javel dans la liste des désinfectants efficaces pour lutter contre le nouveau coronavirus. 

Si vous optez pour cette solution, assurez-vous que la date du produit n’a pas expiré et évitez de le mélanger avec de l’ammoniaque ou tout autre nettoyant qui pourrait le rendre hautement toxique. 

La préparation adéquate à base d’eau de javel est de diluer 4 cuillères à café de ce produit dans un litre d’eau. L’idéal serait de commencer par nettoyer toute surface avec de l’eau savonneuse puis de pulvériser l’eau javellisée que vous devez laisser pendant au moins une minute avant de la rincer. 

Cependant, même si l’eau de javel s’avère l’alternative idéale, ce produit ne doit pas être utilisé n’importe comment. Il pourrait être agressif et provoquer des brûlures notamment lorsqu’il est en contact avec la peau. Sans oublier que ses émanations peuvent causer des maux de tête et des nausées. Il est donc primordial de savoir l’utiliser et surtout avec parcimonie.

Lire aussi Comment détartrer vos appareils de cuisine en utilisant du coca, du citron, du vinaigre ou du bicarbonate de soude

Contenus sponsorisés