x

Le stress peut se manifester dans votre corps de 10 façons différentes

Évalué comme le “mal du siècle”, le stress peut toucher n’importe qui dans un univers où la quête du profit l’emporte sur celle du bien-être. Nombreux sont ceux qui vivent des situations anxiogènes au quotidien, de par leurs obligations personnelles, sociales et professionnelles et les aléas qui les accompagnent. Si la perception des événements joue un rôle irréfutable sur les mécanismes psychiques d’un individu, un stress chronique peut affaiblir le corps et donner lieu à 10 signes d’alarme comme le relaye  Doctissimo

Face à un stimulus jugé oppressant, choquant ou agressant, le corps réagit à travers différents mécanismes. Tout d’abord, les glandes surrénales commencent par sécréter de l’adrénaline et d’autres hormones pour s’adapter à la situation. La personne va alors être confrontée à une interrogation légitime “combattre ou fuir”.

Après quelques instants, si le stimulus persiste, le taux de cholestérol, la glycémie et les lipides sanguins subiront une hausse. L’organisme se chargera de libérer des endorphines, du cortisol, de la dopamine et de la sérotonine pour passer à l’action.

Dans certains cas, le stress peut être positif puisqu’il stimule les performances et pousse à réagir. Ainsi, les hormones se rééquilibrent après l’action et une sensation d’apaisement s’installe. Mais quand le stress persiste ou devient chronique, les dérèglements hormonaux peuvent engendrer divers symptômes qu’il convient de repérer :

1- Des troubles du sommeil

Il existe un lien direct entre le stress et le manque de sommeil. À force de ressasser les problèmes et de ruminer le soir, des difficultés d’endormissement et des réveils nocturnes peuvent altérer la qualité du sommeil. Or, lorsqu’on multiplie les nuits courtes et que le corps ne bénéficie pas d’un repos adéquat, une baisse de la vigilance et des troubles de l’humeur peuvent se manifester durant la journée.

2- Des boutons d’acné

Le stress peut également mettre à mal votre peau et provoquer une poussée d’acné. Alors que généralement l’acné est associée à une production excessive de sébum, une étude montre que le stress psychologique peut engendrer ces boutons disgracieux indépendamment de l’action des glandes sébacées.

3- Une perte des cheveux

Un excès de stress s’attaque aussi à votre santé capillaire. Selon les scientifiques, il peut engendrer une libération de cytokines, des cellules pro-inflammatoires susceptibles de provoquer une chute des cheveux.

4- Des maux de tête chroniques

Certaines personnes souffrent de migraines chroniques et inexpliquées. Pour calmer leurs maux de tête, elles ont tendance à se jeter sur leur trousse de médicaments sans chercher à comprendre la raison de ce symptôme. En réalité, le stress et l’anxiété peuvent provoquer des maux de tête récurrents et persistants.

5- Une fatigue inexpliquée

Le stress affaiblit le corps et le soumet souvent à une fatigue qui s’installe dans le temps, indique la Fédération Française de Cardiologie. En effet, la libération des hormones liées au stress peut engendrer une forte dépense énergétique qui peut finir par épuiser l’organisme.

6- Des douleurs localisées dans différentes parties du corps

Vous arrive-t-il d’avoir mal au dos, aux jambes ou encore au ventre sans raison apparente ? Tentez de vous remémorer les situations qui ont précédé ces symptômes et identifiez les émotions auxquelles vous avez été soumis durant ces événements. D’après une étude scientifique, le stress peut engendrer une sécrétion de cortisol et d’adrénaline qui peut provoquer un dysfonctionnement de l’hippocampe. Ainsi, des douleurs peuvent apparaître dans différentes zones du corps.

7- Des infections et maladies fréquentes

Les personnes sujettes à un stress intense ou prolongé sont vulnérables face aux maladies et aux infections. Les chercheurs expliquent que les situations anxiogènes peuvent affaiblir les défenses immunitaires. De ce fait, les bactéries et les virus peuvent pénétrer le corps plus aisément.

8- Des problèmes digestifs

Plusieurs experts désignent l’intestin comme notre deuxième cerveau. L’idée selon laquelle les émotions peuvent influencer le transit intestinal est désormais approuvée par la communauté scientifique.D’ailleurs, une étude  a révélé que les enfants exposés au stress pouvaient souffrir de douleurs abdominales et de constipation.

9- Une baisse de la libido

Lorsqu’une personne fait face à un stress répétitif, elle peut avoir du mal à ressentir du désir et à s’abandonner aux joies de la chair. D’après les scientifiques, les troubles hormonaux et psychologiques corrélés à un niveau de stress élevé mettent à mal la libido.

10- Des troubles de l’alimentation

L’anxiété peut perturber les sensations de faim et de satiété et engendrer des troubles alimentaires. Nombreux sont ceux qui mangent en excès et de façon compulsive. Ce comportement peut révéler un stress considérable et provoquer une surcharge pondérale sur le long terme.

Contenus sponsorisés
Loading...