Le sous-vêtement Camel Toe : une tendance qui divise la Toile

De nos jours, l’influence des célébrités sur les réseaux sociaux peut pousser certaines femmes à expérimenter certaines tendances insolites. En quête d’originalité et d’extravagance, certaines sont attirées par des produits atypiques qui leur permettent de mettre en avant leur singularité. Depuis quelques années, tous les moyens semblent bons pour susciter l’intérêt et attirer les regards. Connaissez-vous le “Camel Toe” ? Ce sous-vêtement produit en Asie fait de plus en plus d’adeptes dans le monde entier… Et il y’a fort à parier que vous serez surpris de découvrir de quoi il s’agit !

On dit souvent que les goûts et les couleurs ne se discutent pas et que chacun est libre d’adopter le style qui lui convient le mieux. Pourtant, certaines modes nous interpellent et alimentent les débats. C’est le cas du “Camel Toe”, une tendance pour le moins originale qu’évoquent de nombreux médias tels que The Sun. Ce nom dont la traduction française n’est autre que “orteil de chameau” désigne en réalité un sous-vêtement qui fait ressortir la forme des lèvres vaginales. 

Le Camel Toe séduit de plus en plus de femmes

Maquillage du vagin, faux-ongles pour les pieds, extensions de poils de nez, ou encore manucure avec motifs en forme de vagin … Les tendances qui circulent sur les réseaux sociaux ne cesseront décidément jamais de nous étonner. 

Le Camel Toe fait partie de ces tendances étonnantes qui divisent la Toile. Cette mode consiste à porter une culotte rembourrée qui dessine les lèvres du vagin

cameltoe
Le Camel Toe dessine les lèvres du vagin. Source : The Sun 

Ainsi, lorsqu’une femme porte un legging moulant, cet accessoire mettra en avant la forme de ses lèvres vulvaires. Bien que fantasque, cette mode semble attirer de nombreuses femmes. Comme l’indique Sud Info, les britanniques ont également adhéré à cette tendance insolite et de nombreuses femmes ont succombé à l’envie d’acheter ce sous-vêtement. Sur le site d’Amazon, une marque propose des culottes qui dessinent les traits des lèvres vaginales. “Ces sous-vêtements sexy vous permettront d’apporter un pied de chameau partout où vous allez. Vous pouvez être sûr que vous laisserez une impression aux gens que vous rencontrerez”, lit-on sur le descriptif du produit. Le sous-vêtement contient un moule en silicone en avant, ce qui permet de redessiner la forme des lèvres lorsqu’une femme enfile un jean ou un pantalon moulant. 

culottesilicone
Une culotte contenant un moule en silicone pour dessiner les lèvres vulvaires. Source : The Sun

Faisant partie des tendances vaginales les plus insolites, le Camel Toe séduit de nombreuses marques. Ces dernières proposent des culottes qui exagèrent la forme des lèvres vulvaires, et décline leur offre en plusieurs couleurs pour satisfaire les goûts des clientes. Mais bien que ce produit soit très original, certains internautes restent réticents face à l’achat et n’hésitent pas à l’exprimer sur les réseaux sociaux. “Pourquoi une femme paierait-t-elle 9 à 27 euros pour des sous-vêtements comme ça alors que le pied de chameau est gratuit ?”, s’est interrogé une personne. Certains se sont même demandés comment peut-on penser à créer un produit de la sorte. 

culottetransgenre
Les transgenres peuvent profiter de cette création pour dissimuler leur pénis. Source : The Sun 

Par ailleurs, il semblerait que ces culottes soient pratiques pour les femmes transgenres, qui n’auront pas de mal à dissimuler leurs attributs sexuels masculins grâce au moule en silicone.

Ces femmes qui sont complexées par leur sexe 

Alors que certaines semblent aptes à acheter des sous-vêtements pour dessiner la forme de leurs lèvres vaginales, d’autres nourrissent des complexes autour de leur sexe. Ces dernières peuvent faire subir à leur vagin des traitements inadéquats pour atténuer leur frustration. Parfois, elles ont même recours à une nymphoplastie, une chirurgie qui consiste à changer l’aspect des petites lèvres vulvaires. Cette intervention n’est pas sans risque et les motivations sont le plus souvent esthétiques, explique le site Allo Docteurs.

Pourtant, la forme des lèvres vulvaires reste propre à chaque femme. Ainsi, les petites lèvres peuvent être au même niveau que la vulve, comme elles peuvent être dissimulées par les grandes lèvres ou encore dépasser ces dernières. Dans tous les cas, toutes ces formes sont considérées comme normales et ne doivent pas faire l’objet de complexes. En outre, les grandes et les petites lèvres ont une fonction importante puisqu’elles permettent de protéger le vagin contre le milieu extérieur. De plus, elles disposent de terminaisons nerveuses et participent au plaisir sexuel de la femme. Dans ce sens, il est nécessaire d’accepter chaque partie de son corps et de mettre fin à ces idéaux véhiculés par certains sites pornographiques concernant la forme de la vulve ou encore la taille du sexe masculin.

Lire aussi Salma Hayek est qualifié de « plus belle femme du monde » après avoir partagé une photo sur Instagram : découvrez-là

Contenus sponsorisés