Le professeur Didier Raoult a présenté à Emmanuel Macron une étude estimant à 91% l’efficacité de son traitement contre le coronavirus

Depuis le début de la pandémie, bon nombre de chercheurs s’investissent dans la recherche d’un traitement efficace contre le coronavirus. Pour l’heure, aucun vaccin n’existe contre cette maladie infectieuse qui a déjà coûté la vie à plus de 87 816 personnes dans le monde. En France, plusieurs pistes sont actuellement à l’étude en vue de proposer aux malades un traitement adéquat pour soigner le Covid-19. Le professeur Didier Raoult, infectiologue controversé, avait mis en ligne des études pour appuyer l’efficacité de l’hydroxychloroquine, un dérivé de l’antipaludéen chloroquine, contre le coronavirus. Ce jeudi, le chef de l’Etat est allé à la rencontre du professeur Raoult à Marseille. Détails avec Reuters.

L’Europe, continent touché de plein fouet par l’épidémie, peine à sortir de cette crise sanitaire dévastatrice. Dans l’Hexagone, le président de la République Emmanuel Macron a établi un certain nombre de mesures pour enrayer la transmission du virus au sein de son territoire national. Confinement, fermeture des frontières et des établissements non essentiels à la survie de la population, aides financières aux entreprises et aux salariés, sont autant de mesures qui ont été envisagées pour faire face à cette “guerre sanitaire”. Seulement, la France passe par des jours sombres où les hôpitaux sont submergés par les patients atteints de formes graves du coronavirus. Ainsi, la course contre un traitement efficace contre la maladie se poursuit dans l’Hexagone. En sus, le professeur Didier Raoult a publié des études qui corroborent des résultats positifs relatifs à l’utilisation de l’hydroxychloroquine pour guérir des patients souffrant du Covid-19. Bien que critiqué par certains de ses confrères, l’infectiologue a pu rencontrer le président de la République ce jeudi 9 avril à Marseille pour discuter dudit traitement.

Une rencontre sans journalistes 

Ce jeudi 9 avril, Emmanuel Macron s’est rendu à l’Institut Hospitalo-Universitaire à Marseille pour rencontrer le professeur Raoult. Le président avait passé la matinée à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne pour faire le point de la situation avec des équipes hospitalo-universitaires qui travaillent dans la recherche clinique sur le coronavirus.
Le professeur Didier Raoult

Ensuite, à 15h45, il a été accueilli à l’IHU pour discuter avec Didier Raoult. Mais ses déplacements de la journée n’ont pas été médiatisés et se sont déroulés sans aucun journaliste sur place.

Une étude montrant un traitement efficace à 91% 

Lors de cette rencontre, Didier Raoult aurait présenté à Emmanuel Macron des résultats concernant son traitement contre le coronavirus. Selon Les Echos, l’étude comprenait un échantillon de 1061 patients souffrant de l’infection au coronavirus. Elle aurait été efficace dans 91% des cas.

Le professeur Didier Raoult

Suite à ce déplacement, l’Élysée a annoncé qu’Emmanuel Macron a “pris acte d’un certain nombre d’éléments avancés par le professeur et il va examiner ça très rapidement”. Ainsi, les résultats feront l’objet de discussions “sans doute dans le cadre du conseil scientifique”.

Le professeur Didier Raoult

Rappelons que depuis le début de la crise, le président de la République suit scrupuleusement l’évolution de la situation en prenant l’avis du conseil scientifique. Ainsi, l’Élysée a précisé que l’exécutif “travaille avec toute la communauté scientifique” et a ajouté que “le rôle du président de la République n’est pas de dire ‘je crois en les thèses du professeur Raoult ou pas’ mais d’apprécier la force de proposition de la recherche française”. Selon l’entourage du chef de l’État, “une visite ne légitime pas un protocole scientifique, une visite marque l’intérêt du chef de l’État, de l’exécutif, pour des essais thérapeutiques, qu’ils soient prometteurs ou pas”. Ainsi, il semblerait qu’une évaluation scientifique plus approfondie soit nécessaire pour vérifier les données et prendre position quant à l’efficacité de l’hydroxychloroquine.

La chloroquine autorisée en France sous certaines conditions 

Depuis le début de l’épidémie, le professeur Didier Raoult n’a cessé de défendre l’usage de l’hydroxychloroquine pour soigner les patients atteints du Covid-19. Après moult débats quant à l’efficacité et les effets secondaires de ce traitement, le ministre de la santé Olivier Véran s’est entretenu avec le Haut Conseil de la Santé Publique avant de publier un décret le 25 mars en faveur des allégations du professeur Raoult. “L’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le Covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile”, peut-on lire. Par ailleurs, un essai clinique européen, coordonné par l’Inserm, a été mis en œuvre en vue de déterminer l’efficacité de certains traitements contre le coronavirus. Parmi ces derniers, on retrouve l’hydroxychloroquine. L’essai, dénommé Discovery, inclut 3200 patients européens dont 800 français. Selon Le Parisien, les premiers résultats de l’essai ne pourraient être disponibles avant fin avril.

Lire aussi Le vinaigre blanc est-il efficace contre le coronavirus ?

Contenus sponsorisés