Le premier vaccin contre le coronavirus pourrait être en « essai clinique » en avril

Incontestablement, le coronavirus fait désormais partie des temps forts de l’actualité. Il serait donc hors de propos de relater ces évènements qui renseignent sur l’évolution, la prévention et le traitement de cette épidémie d’ampleur mondiale. La dernière en date ? La sortie prochaine d’un vaccin en phase d’essai clinique, éventuellement en avril. Ce procédé médical a été testé sur des animaux et a été initié par Zheng Zhongwei, le directeur de l’antenne recherche et développement du ministère de la Santé chinois. Cette information sanitaire capitale nous est relayée par nos confrères du site d’actualités France 24.

A l’heure où le virus de Wuhan fait l’objet de craintes constantes, il est impératif d’être alerte face aux actualités qui nous renseignent sur cette épidémie. Et pour cause, cette dernière a été la raison de la mort de 3097 personnes en Chine. C’est pour cette raison que cette question de santé publique mondiale voit apparaître de nombreuses innovations pour enrayer sa progression. La dernière en date : l’essai clinique d’un nouveau vaccin en avril. Une innovation médicale qui pourrait s’avérer prometteuse à l’heure ou le coronavirus représente une menace d’envergure pour la santé de tous.

Un vaccin potentiel

La Chine pourrait lancer des essais cliniques pour un vaccin potentiel contre le coronavirus selon les autorités officielles de l’Empire du Milieu. Des chercheurs du monde entier ont travaillé au développement de traitements et de vaccins pour combattre le COVID 19 qui a émergé dans la province de Wuhan en décembre. Plus de 2000 personnes sont mortes et plus de 75 000 personnes ont été infectées dans le pays. Nous comptons environ 25 pays contaminés dans le monde entier. Des chiffres poignants qui en appellent à la nécessité d’intervenir en matière de technologies médicales telles que des traitements médicamenteux et des vaccins.

Des essais cliniques

Un communiqué de presse annonce l’imminence du développement d’un vaccin qui pourrait sauver de nombreuses vies de cette menace grandissante qu’est le coronavirus. « Plusieurs équipes de recherche ont essayé différentes techniques pour développer un vaccin potentiel qui sera éventuellement soumis à des essais cliniques en fin avril » a déclaré Xu Nanping, un secrétaire d’Etat à la science et à la technologie. Puis d’ajouter : « Ce développement est suivi au même rythme dans différents pays » Un propos qui donne de l’espoir à l’heure où le coronavirus fait de plus en plus de victimes.

De nombreux travaux

Si les autorités chinoises ont été à l’initiative d’un communiqué de presse, cette information a également été appuyée par une déclaration de l’Organisation Mondiale de la Santé. « Le vaccin pourrait être une solution à long terme puisque cela prendra de 12 à 18 mois et cela pourra préparer à la pire situation » a précisé Tedros Adhanom Ghebreyesus, le président de l’OMS. Le pays qui a vu émerger le coronavirus est actuellement en train de développer plusieurs vaccins pour empêcher la propagation de cette épidémie mortelle. Des déclarations soutenues par Zeng Yixin, le directeur de la commission nationale de la Santé chinoise.

Une action sur les cellules

Pour enrayer cette épidémie, les scientifiques ont œuvré au niveau cellulaire. Ces derniers ont utilisé des techniques de génétique afin de produire des protéines en masse afin d’agir comme antigènes. D’autres pistes impliquaient la modification de vaccins contre la grippe ayant déjà existé. « Pour le moment, certains projets sont déjà entrés dans la phase de test sur les animaux » a déclaré Zeng Yixin, enthousiaste. Des scientifiques américains ont annoncé avoir une carte 3D à l’échelle atomique de la partie du nouveau coronavirus qui s’attache et infecte les cellules humaines. Une avancée de taille pour le développement potentiel d’un futur vaccin ou traitement.

Qu’est-ce que le coronavirus ?

Présent dans plus de 25 pays, le coronavirus est aujourd’hui une menace à prendre au sérieux. Et pour cause, il est potentiellement mortel, et ce, surtout pour les personnes âgées, ceux qui souffrent de maladies auto-immunes ou les enfants en bas âge. C’est pour cette raison qu’il est important de s’en prémunir en étant au fait des symptômes. Parmi eux, des signes caractéristiques de la grippe tels que la fièvre, la toux et également des difficultés respiratoires. En présence de ces derniers, il est impératif d’appeler le SAMU qui prendrait le patient en charge.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close